aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Ils restent encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

19/06/17 : Gironde : dans la 5ème circonscription, Benoît Simian (LREM) dépasse, avec 50,46%, sa concurrente PS Pascale Got (49,54%), à 379 voix d'écart.

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/17 | Beynac ne sera pas privée de la Grande Boucle

    Lire

    Jusqu'à vendredi, Eurovia, l’entreprise mandatée par le Département procède à l’aménagement de la traversée du village avec la pose d’un revêtement provisoire entre l’entrée du village et la poste. Le chantier avait été interrompu en raison d'un conflit opposant la mairie au Département. D'un coût de 52 000 euros, ce revêtement provisoire doit permettre le passage de la Grande boucle et le bon déroulement de la saison touristique. Le Tour de France passera bien à Beynac lors de l'étape du 11 juillet.

  • 22/06/17 | Stelia et la Région partenaires sur l'hydrogène au Bourget

    Lire

    Performance industrielle, recherche et innovation, et formation, sont les 3 axes d'un partenariat renouvelé entre la Nouvelle-Aquitaine et Stélia Aérospace Composites, implanté à Salaunes. Outre sa dynamique de développement autour de l'aéronautique, le groupe se positionne aussi sur le développement des réservoirs composites. Un sujet qui intéresse la Région qui cherche à déployer des filières autour des nouvelles solutions de mobilités. Or, le stockage de l'hydrogène est une de ces pistes. A tel point que des annonces plus concrètes encore sont à prévoir dans les semaine à venir.

  • 22/06/17 | Les militaires de l'opération Sentinelle arrivent en Dordogne

    Lire

    Comme l'an passé, les militaires de l'opération Sentinelle arrivent ce jeudi en Dordogne. Ils sont chargés de venir aider la police et la gendarmerie pour la sécurisation des sites touristiques et des manifestations. Il s'agit de 27 militaires du 6e régiment de génie d'Angers qui seront déployés pour six semaines. Ils seront notamment présents sur les sites de Lascaux, de la vallée de la Dordogne), les grands événements (Tour de France ...) et les manifestations festives (Mimos...)

  • 21/06/17 | Geneviève Darrieussecq promue secrétaire d'Etat

    Lire

    Promotion remarquée dans la région: celle de la montoise Geneviève Darrieussecq ( Modem) en tant que secrétaire d'état auprès de la nouvelle ministre des Armées, Florence Parly qui remplace Sylvie Goulard démissionnaire. A noter le glissement de l'Agriculture vers la Cohésion des territoires de Jacques Mézard, un sénateur issu du monde rural qui rassurera sans doute autant que Richard Ferrand, démissionnaire, et son remplacement par Stéphane Travert ex-député PS de la Manche devenu "En marche". Quant à la Justice elle échoit à une juriste Nicole Belloubet au lieu et place de François Bayrou.

  • 20/06/17 | La Rochelle accueille la 28e édition de Sunny side of the dock

    Lire

    Jusqu'au 22 juin, le marché international du documentaire se tient à La Rochelle, entre l'Espace Encan, la Coursive et les studios TSF. C'est le rendez-vous de 2000 professionnels internationaux autour de la production audiovisuelle, avec une quarantaine de stands, des conférences, des ateliers, mais aussi des projections en avant première gratuites accessibles au public au cinéma dragon CGR. Cette année, le festival explore l'utilisation du digital en vidéo. http://www.sunnysideofthedoc.com/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | S'installer en Agriculture : de nouvelles opportunités de financements

17/02/2017 | La Chambre d'agriculture de la Dordogne a consacré une journée aux financements innovants afin d'aider les futurs agriculteurs du département à s'installer.

Hélène de la Bardonnie, agricultrice fut le grand témoin de cette matinée consacrée aux financements innovants

L'installation en agriculture nécessite des capitaux importants. Les emprunts bancaires et l'autofinancement constituent les principales sources de financements. Cependant des dispositifs complémentaires ou alternatifs (prêts d'honneur, financements participatifs) peuvent être mobilisés. Ils sont utilisés pour conforter l'installation et assurer la trésorerie au démarrage de l'activité. Les différents dispositifs existants ont été présentés à l'occasion d'une journée organisée par la Chambre d'agriculture et illustrés par des témoignages d'exploitants périgourdins récemment installés.

En 2015 en Dordogne,  sur 119 dossiers d'installations en agriculture, 69 l'ont été en hors cadre familial. Sur les deux dernières années, les jeunes agriculteurs installés en hors cadre familial représentent 58 % des  dossiers.  Aujourd'hui, la, la moyenne d'âge de ces nouveaux exploitants atteint 35 ans, contre 27 ans, il y a sept ans. Beaucoup de porteurs de projet, trop âgés,  sont donc non éligibles à la Dotation jeune agriculteur (DJA) et ont eu un autre vécu professionnel. Et les projets agricoles impliquent des capitaux importants. Différents dispositifs existent : les prêts d'honneur, le financement participatif, les sociétés de cautionnement, les solutions de sûretés sur stocks.
Le prêt d'honneur est un prêt personnel sans intérêts et sans garanties. Il est destiné à renforcer les fonds propres de l'entreprise et à faciliter le financement bancaire. Depuis quelques années, il est accessible aux porteurs de projets agricoles. Il s'adresse souvent aux candidats hors cadre familial ou non issus du secteur agricole. Le département de la Dordogne était précurseur dans ce dispositif, qui est étendu à l'ensemble de la Nouvelle Aquitaine.  " Les montants des prêts varient entre 5000 et 20 000 euros; remboursables sur une période de 5 à 7 ans. Ce sont des prêts personnels et servent souvent d'apports. Depuis 2010, nous avons financé 75 entreprises agricoles, permis la création ou la sauvegarde de 100 emplois. Le taux de pérennité à trois ans atteint 96,4 %. Une des forces du dispositif, c'est l'accompagnement, à la fois par la chambre d'agriculture et le système de parainage mis en place," explique Anne Cluzeau Pedenon, d'Initiative Périgord, la plateforme locale.
A 45 ans, après une première vie professionnelle bien remplie dans le domaine de la petite enfance et des jouets, Helène de la Bardonnie avait le projet de d''installer sur le domaine familial à Véline pour cultiver des plantes médicinales et aromatiques en biodynamie. "Mon idée  de départ était de lier l'agriculture et le tourisme, je projette également de louer des habitats insolites (cabanes sur pilotis avec vue sur la vallée), témoigne l'agricultrice.  Elle a bénéficié d'un prêt d'honneur pour un montant de 20 000 euros, qui lui a permis de souscrire à un prêt bancaire classique à hauteur de 30 000 euros.

Financement participatif
Elle aussi obtenu un financement participatif grâce à la plateforme Miimosa pour un montant de 2345 euros sur 3500 euros espérés. Le financement participatif vient de plus en plus souvent en complément de financements plus classiques. Les banques développent aujourd'hui ce type de dispositifs. Le crédit mutuel du sud Ouest en partenariat avec le jounal Sud Ouest a lancé Sokengo.fr, une plateforme dédiée à des projets issus du territoire. La plate-forme reccueille les dons avec ou sans contrepartie. Dans un don avec contrepartie, le porteur de projet prévoit d’offrir un cadeau Tous les projets sont validés par un comité de sélection avant leur mise en ligne. Lorsqu ’un porteur de projet présente son idée sur la plate-forme SoKengo, il fixe le montant de la somme qu’il veut réunir et détermine la durée adéquate pour atteindre son objectif. Une campagne ne peut pas se prolonger plus de trois mois. Le Crédit agricole est lui partenaire de  Bulb in Town, une autre plateforme. En règle générale, il faut atteindre 70 % du montant des objectifs de la cagnotte pour activer le dispositif. 

Limiter les cautions personnelles
De nombreux porteurs de projets, ayant peu d'apports personnels, et un certain patrimoine, hésitent à s'engager en raison des garanties exigées par les banques lorsqu'ils souscrivent un prêt. Aujourd'hui, des solutions existent pour limiter les cautions personnelles. Lors de son projet d'installation, Hélène de la Bardonnie avait l'objectif de limiter la caution personnelle et préserver le patrimoine famillial. Elle a aussi bénéficier de l'intervention d'une société de caution qui a offert une garantie à hauteur de 70 % du montant de l'emprunt. Dans son dossier, le Fonds de garantie à l'initiative des femmes est intervenu. Le FGIF peut être attribué à toutes les femmes qui veulent créer, développer ou reprendre une entreprise ; et ce quels que soient le statut  de la créatrice (salariée, sans emploi…), la forme juridique de l’entreprise, son secteur d’activité. La quotité garantie maximale est de 70%. Le montant de garantie maximal est limité à 45 000 €. 
Au cas où une autre garantie serait mobilisée en plus du FGIF, la quotité maximale des deux garanties est limitée au plus à 80%,  l’établissement prêteur conservant, dans tous les cas, au moins 30% du risque. D'autres organismes proposent ce type de solution : exemple le SIAGI, qui était à l'origine destiné au milieu artisanal et aux professionnels libérales qui s'est ouvert aux agriculteurs.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Chambre d'agriculture de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
4532
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr