Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Salon de l'Agriculture 2015, l'heure d'un bilan... de qualité

28/05/2015 | 295 000, c'est le nombre de visiteurs reçus par les Salons de l'Agriculture cette année.

295 000 visiteurs sont passés par le Hall 4 de la Foire exposition à l'occasion du Salon de l'agriculture 2015

Tout au long du Salon de l'agriculture d'Aquitaine 2015, Aqui ! a été un lieu de rendez-vous témoignant du dynamisme et de la convivialité de cette dernière édition à taille « petite » région. Cela dit, à de nombreuses occasions, déjà, les prémices de l'agriculture Aquitaine-Limousine-Picto-Charentaise ont été représentées sous le Hall 4 du Parc des expositions et présentées au public aquitain. Une édition 2015, annonciatrice d'une nouvelle dimension d'un Salon qui déjà a donné à voir de nombreuses nouveautés. Quelques 10 jours après le retour des poules, ânes, chevaux et autres moutons dans leur ferme respective, l'heure est au bilan pour les organisateurs.

Pour Françoise Frouin, Directrice du Salon de l'agriculture régional d'Aquitaine, c'est bien la nouveauté qui a été le marqueur de cette édition 2015. « Ca a été une belle édition avec de véritables nouveautés : l’espace orientation formation, l’innovation avec l’Innov’Show sur la Ferme d’Aquitaine (5 000 m² de plus que l’année dernière)… » Sur cet espace, les visiteurs ont en effet eu l’opportunité de s’essayer à la conduite des matériels de dernière génération, sous la houlette des stagiaires et formateurs d'Agri Cap Conduite. Ils ont ainsi pu découvrir que les nouvelles technologies sont bien présentes dans les cabines des machines agricoles. Autre nouveauté en lien avec cette thématique de l'Innovation, les organisateurs se félicitent également du « vif succès » des premiers Etats-généraux de l'Innovation, qui ont permis de faire le point sur l’innovation en agriculture en réunissant l’ensemble des acteurs du secteur.
Sur la Ferme, Elisabeth Uminski, commissaire de ce pôle particulièrement important du Salon, attire également l'attention sur la douzaine d'ateliers ludiques et pédagogiques animés par les élèves de l’Ecole d’Ingénieurs Bordeaux Sciences Agro. Ceux-ci « ont connu un grand succès tant auprès des écoles emmenées par les Jeunes Agriculteurs dans le cadre du Parcours à l’Enfant, qu’auprès des familles, qui ont beaucoup participé aux jeux proposés par les étudiants. »

Satisfaits, les producteurs reviendrontSous le Hall 4, le bilan de l'espace gastronomie d'Aquitaine est à peine plus mitigé. En effet, « malgré une baisse de fréquentation par rapport à 2014, le bilan qualitatif est très positif pour l’Espace Gastronomie d’Aquitaine qui a enregistré de bons retours du public ainsi que des 7 pôles de promotion et d’animation de son espace. » Quant aux Producteurs de Pays, installés sous le hall 4 du 12 au 17 mai, et après une édition particulièrement exceptionnelle en 2014, « ils tirent leur épingle du jeu en 2015 ! La fréquentation et le panier moyen des visiteurs ont été suffisamment intéressants pour que, d’ores et déjà, ils aient tous pris la décision de revenir l’année prochaine », précise l'organisation.

Côté équidés, si les Arabian Masters ont eu plus de difficultés à trouver leurs marques cette année, le Salon Équitaine a tout de même enregistré « une affluence record le 1er jour du Salon (8 mai) et globalement durant tout le week end, à l’occasion des championnats nationaux de horse-ball ». A cette occasion, près de 200 chevaux ont été accueillis, sur la même journée : un record pour Equitaine.
Côté bovins, les 4 concours professionnels Aquitanima, ont accueilli, dans une ambiance toujours festive et conviviale, plus de bovins que les années précédentes. Aquitanima et Aquitanima tours, qui le précédent avec l'accueil de 70 éleveurs étrangers sur des circuits technique d'élevage, restent donc des rendez-vous incontournables de la filière bovine du grand sud de l’Europe.

Du 14 au 22 mai... 2016Quant aux stands liés à la solidarité, les quelques 295 000 visiteurs du Salon sur ces 10 jours, ont permis de récolter 50 225 boites de conserves auprès des industries alimentaires d'Aquitaine au bénéfice de la Banque Alimentaire, et 90 000 bouchons ont été collectés pour le Vinithon, au profit de la lutte contre le cancer.
Enfin, pour Françoise Frouin, le Salon a permis d'avancer les prémices de la future grande région. « La journée du samedi 9 mai (journée dite de la région), nous avons accueilli les présidents des régions avec lesquelles nous fusionnerons en 2016. Nous allons devenir la région agricole la plus importante d’Europe. L'Aquitaine possède un vrai potentiel de développement et tout le monde était unanime à ce sujet. Les autres régions ont d’ailleurs été étonnées par notre éventail de possibilités ». Pour voir ça l'an prochain, rendez-vous du 14 au 22 mai 2016 !

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
18977
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr