17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Salon de l'agriculture ALPC, « un Salon puissance 3 »

29/04/2016 | La nouvelle ALPC est désormais la plus grande région agricole d'Europe. Du 14 au 22 mai le Salon régional de l'agriculture s'y adapte, entre grands classiques, et nouveautés.

Un éleveur et sa Blonde sur le Salon Aquitanima 2015

Désormais fusionnée, la nouvelle région ALPC compte, en trois chiffres, 85 000 exploitations, 155 signes officiels d'origine et de qualité et 10,5 Mds € de chiffre d'affaires.... Elle est la plus grande région agricole d'Europe. Sacré challenge donc pour le Salon de l'Agriculture que de réussir à se faire la vitrine d'une telle diversité. Déjà anticipée l'an dernier à travers une journée dédiée à cette grande région, Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'agriculture ALPC et Président du Salon, a rappelé lors de la conférence de presse de présentation de l'édition 2016 que la métamorphose du Salon de l'Agriculture Aquitaine en Salon de l'Agriculture ALPC se ferait en 3 ans. Nous voilà donc dans l'année « intermédiaire » de la transformation, avec une présence « LPC » de « l'ALPC » déjà manifeste, dans les produits, les races, les professionnels présents ou même les nouveaux concours mis en place. Bref « un salon de l'agriculture Puissance 3 », selon l'expression de son Président.

Au programme fourni de l'évènement bordelais, outre les adaptations au nouveau périmètre régional, deux grandes nouveautés sont à signaler : Vin'Ecoles et Jardin'Agri. Des thématiques qui ne pourront que plaire au public du Salon.

Nouveau: Un Salon des Vins des Vignerons de demainSur 300 m2, Vin'Ecoles à vocation à être « le Salon des vins des Vignerons de demain ». Y seront représentées les productions des écoles et lycées viticoles de France. L'idée, grâce à un pass dégustation acheté sur place (6€), le public pourra découvrir et déguster le meilleur de 24 domaines viticoles représentatifs des grandes régions de production françaises. Pour les accueillir et les guider dans leur dégustation, les étudiants de 5 lycées viticoles de la grande région seront à leurs côtés. Une manière d'établir le contact entre consommateurs et futurs viticulteurs... Une initiative qui a notamment pu voir le jour grâce à un nouveau partenariat entre le Salon de l'agricuture et In Vivo, premier groupe coopératif agricole français. A ce titre, le groupe proposera sur le stand un certain nombre d'animations telles que des cours d'assemblage, mais aussi une conférence sur le thème « des enjeux d'une stratégie coopérative internationale pour la filière viticole » à destination notamment des lycéens.

Nouveau: le Salon côté jardinsL'autre grande nouveauté de ce salon 2016, c'est la création d'un pôle jardin « Jardin'agri ». « L'idée ici est de répondre à une forte demande du public, plutôt urbain, et en quête de verdure », synthétise Françoise Frouin, la directrice du Salon de l'agriculture. Installer sur 800 m2 dans le prolongement de la Ferme et proposé en partenariat de l'enseigne Gamm'Vert (là encore propriété d'In Vivo), ce nouveau pôle contiendra un espace « gourmand », avec des carrés de potagers ou plantes aromatiques, un espace « jardin décoratif », dédié à l'aménagement et à l'ornement des jardins, et enfin un espace « jardinerie » abrité qui proposera à la vente une partie de l'offre des magasins partenaires. Au programme aussi, des ateliers thématiques gratuits et ludiques tels que la création d'une jardinière, d'un carré potager ou encore d'une potée fleurie.

Agneau au Salon régional de l'agriculture 2014

Aquitanima: La Parthenaise et les ovinsDu côté des « grands classiques » du Salon, mais qui en font aussi les clefs de son succès tant au regard du public que des professionnels, la manifestation 2016, fêtera les 20 ans d'Aquitanima, du 14 au 16 mai. Seront donc de retour sous le Hall 4 du Parc des Expositions, les 400 bovins des races en concours (Blonde d'Aquitaine, Limousine, Bazadaise et Prim'Holstein) et en présentation (Charolaise, Brune, Jersiaise) dont la Parthenaise, nouvelle venue, et clin d'oeil appuyé au nouveau périmètre régional. Autre signe de la fusion régionale, l'intégration d'une journée « filière ovine » au sein d'Aquitanima, le 16 mai. Un écho significatif du poids de cette filière dans la nouvelle région, qui avec 1,5M de brebis, porte ¼ du cheptel français... Au programme de cette journée, des ovinpiades « découverte », le challenge de jeunes pointeurs, ou encore, tout nouveau, des concours d'agneaux de 3 signes de qualité de la grande région évidemment (agneau de Pauillac, agneau du Limousin et agneau de Poitou-Charentes).

Equitaine: Les chevaux de trait s'imposentGrand classique aussi, le salon « Equitaine » qui sera en cette année de fusion régionale très marquée par la valorisation des chevaux de traits, qui connaît un fort renouvellement avec de plus en plus d'utilisateurs (agricoles et viticoles notamment) et dont la présence en ALPC est significative au niveau national. Les 14 et 15 mai aura lieu pour la première fois, un concours de présentation-vente autour de ces chevaux de trait de race, dont un grand nombre resteront présents tout au long du Salon, avec une particulière mise à l'honneur de la race régionale : le cheval de trait Poitevin Mulassier. A ses côtés d'autres races régionales seront aussi de la partie : le poney landais, le pottiok, l'âne des Pyrénées ou dans un tout autre style, la race de sport régionale (malgré son nom...) : l'anglo-arabe. Et pour voir toutes ces races en action, rien de tels que les concours ou multiples championnats et démonstrations qui auront lieu dans la grande carrière extérieure. Si le Horse ball, le Treck ou encore la qualification au label loisir rythmeront cette année encore l'agenda équin du Salon, une petite déception est à prévoir pour les amateurs: pas d'arabian masters cette année... En cause des calendriers décalés entre le concours et le Salon. Mais « c'est pour mieux revenir l'an prochain », promet Pierre-Yves Pose le Commissaire du Salon équin.

Horse-ball au Salon de l'Agriculture

Les savoir-faire agricoles et la gastronomie au coeur du SalonAu programme des autres incontournables : La Ferme, la vitrine des savoir-faire agricoles régionaux, et le retour de son ring Innov'Show, afin d'offrir des baptêmes de conduite d'engins agricoles ( plus impressionnants les uns que les autres ) à tout un chacun. Un nouvel espace sur la ferme se dédiera aux métiers et à l'apprentissage en agriculture. Un véritable « village des métiers » prodiguant conseils, informations, offres d'emploi avec en son coeur une place animée d'activités ludiques et de démonstrations à destination du grand public.

Et enfin, le meilleur pour la fin (la faim?) la gastronomie sera, au regard du nombre des productions de qualité de la région, toujours en belle place au cœur du salon. D'abord avec le pôle qui lui est dédié, permettant un véritable voyage culinaire grâce à la présence de très nombreuses filières et produits venant des quatre coins de la région. Le tout dans un espace toujours très animé : démonstrations et ateliers culinaires, ventes à la criée comme au retour de la pêche, dégustations, jeux en tout genre, outils numériques et tactiles, ou encore, nouveauté 2016 : des « battles gourmandes » ouvertes à la participation du public!
Mais la gourmandise de la grande région sera aussi présente grâce à la quinzaine de producteurs de pays, installés sous le hall 4 à partir du 18 mai, pour nous faire découvrir leurs produits à déguster sur place ou à emporter.

Marché des producteurs de Pays du Salon de l'Agriculture

Les rendez-vous professionnelsCoté pro, le Salon de l'agriculture, restera cette année encore un rendez-vous à ne pas manquer, au delà des 3 jours du Salon Aquitanima. En effet, les Etats généraux de l'innovation reviennent pour une 2ème édition dédiée à « la troisième révolution agricole autour du numérique » (le 17 mai). Viendront le lendemain, les Assises de l'Origine, qui se pencheront avec des acteurs régionaux, sur « la place des SIQO dans la vie des territoires ».
Lors de ce salon 2016 seront également dévoilés les résultats du premier baromètre d'opinion sur l'agriculture en Aquitaine, en présence de Roland Cayrol pour leur analyse. Et enfin, habituellement premier rendez-vous de l'agenda du Salon, il en signera cette fois la fin : le Concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine, qui fêtera ses 60 ans avec un certain nombre de surprises, se tiendra le 21 mai afin de départager quelques 3900 vins en compétition.

Plus d'infos: www.salon-agriculture.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6068
Aimé par vous
5 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
FRAB, Chambre agriculture et Interbio main dans la main pour le Mois de la Bio Agriculture | 17/10/2017

La bio à l’honneur en Lot-et-Garonne

Jean-Paul Musset et son fils Julien, qui vient d'acquérir l'exploitation laitière Agriculture | 16/10/2017

Foncier : la restructuration réussie d'une exploitation laitière à Coutras

Vendange en Aquitaine Agriculture | 16/10/2017

CIVB: La petite récolte 2017 obligera à puiser dans les stocks

Le taureau Fanfaron (à droite), un des bovins de la Race Parthenaise présentée au Salon de l'Agriculture 2016 Agriculture | 16/10/2017

Aqui! TV7 : La Parthenaise, nouvel atout charme de l'élevage bovin régional

Le Maraîchage bio est en plein essor en particulier en ceinture bordelaise Agriculture | 12/10/2017

Opération séduction pour la filière bio en novembre

Bertrand Harispuru, éleveur ovin et bovin au pays basque à la retraite Agriculture | 10/10/2017

L'évaluation foncière : l'autre porte d'entrée vers une vente Safer

La chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques donne rendez-vous aux éleveurs ovins le 13 octobre pour ses 13èmes Assises Ovines. Au programme la question de la main d'oeuvre Agriculture | 10/10/2017

Assises Ovines - 3 questions à Patrick Etchegaray, responsable de la commission ovine à la Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Atlantiques

ManifCastelnau Agriculture | 07/10/2017

Filière avicole dans le rouge : les Landais unis pour faire payer l'Etat

Marie-Hélène Cazaubon, éleveuse gaveuse à Monsoué, présidente de la Commission Agricultrices - FDSEA 40 Agriculture | 05/10/2017

Crise aviaire et canards gras, reportage à Montsoué

Serge Bousquet Cassagne président de la Chambre d'agriculture47 (à droite) Agriculture | 04/10/2017

« Si quelqu’un a besoin de terres pour s’installer... » Serge Bousquet-Cassagne, président de la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne

Euralis : du maïs semences pour toute l'Europe Agriculture | 03/10/2017

Euralis : des semences de maïs pour toute l’Europe

Visuel du projet du bâtiment Agrocampus Agriculture | 26/09/2017

Technopôle Agrolandes: du numérique à la biosécurité avicole

Maël Gallard et Laura Baillard avec Eirelles, jeune jument de 3 ans Agriculture | 25/09/2017

Pour Laura Baillard et Maël Gallard, leur projet agricole est en bonne voie

Pin Agriculture | 22/09/2017

100e AG des Sylviculteurs du Sud-Ouest : les parasites, « danger numéro un » de la forêt

Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 20/09/2017

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine : "L'Etat ne tient pas ses engagements"