Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Salon de l'agriculture ALPC, « un Salon puissance 3 »

29/04/2016 | La nouvelle ALPC est désormais la plus grande région agricole d'Europe. Du 14 au 22 mai le Salon régional de l'agriculture s'y adapte, entre grands classiques, et nouveautés.

Un éleveur et sa Blonde sur le Salon Aquitanima 2015

Désormais fusionnée, la nouvelle région ALPC compte, en trois chiffres, 85 000 exploitations, 155 signes officiels d'origine et de qualité et 10,5 Mds € de chiffre d'affaires.... Elle est la plus grande région agricole d'Europe. Sacré challenge donc pour le Salon de l'Agriculture que de réussir à se faire la vitrine d'une telle diversité. Déjà anticipée l'an dernier à travers une journée dédiée à cette grande région, Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'agriculture ALPC et Président du Salon, a rappelé lors de la conférence de presse de présentation de l'édition 2016 que la métamorphose du Salon de l'Agriculture Aquitaine en Salon de l'Agriculture ALPC se ferait en 3 ans. Nous voilà donc dans l'année « intermédiaire » de la transformation, avec une présence « LPC » de « l'ALPC » déjà manifeste, dans les produits, les races, les professionnels présents ou même les nouveaux concours mis en place. Bref « un salon de l'agriculture Puissance 3 », selon l'expression de son Président.

Au programme fourni de l'évènement bordelais, outre les adaptations au nouveau périmètre régional, deux grandes nouveautés sont à signaler : Vin'Ecoles et Jardin'Agri. Des thématiques qui ne pourront que plaire au public du Salon.

Nouveau: Un Salon des Vins des Vignerons de demainSur 300 m2, Vin'Ecoles à vocation à être « le Salon des vins des Vignerons de demain ». Y seront représentées les productions des écoles et lycées viticoles de France. L'idée, grâce à un pass dégustation acheté sur place (6€), le public pourra découvrir et déguster le meilleur de 24 domaines viticoles représentatifs des grandes régions de production françaises. Pour les accueillir et les guider dans leur dégustation, les étudiants de 5 lycées viticoles de la grande région seront à leurs côtés. Une manière d'établir le contact entre consommateurs et futurs viticulteurs... Une initiative qui a notamment pu voir le jour grâce à un nouveau partenariat entre le Salon de l'agricuture et In Vivo, premier groupe coopératif agricole français. A ce titre, le groupe proposera sur le stand un certain nombre d'animations telles que des cours d'assemblage, mais aussi une conférence sur le thème « des enjeux d'une stratégie coopérative internationale pour la filière viticole » à destination notamment des lycéens.

Nouveau: le Salon côté jardinsL'autre grande nouveauté de ce salon 2016, c'est la création d'un pôle jardin « Jardin'agri ». « L'idée ici est de répondre à une forte demande du public, plutôt urbain, et en quête de verdure », synthétise Françoise Frouin, la directrice du Salon de l'agriculture. Installer sur 800 m2 dans le prolongement de la Ferme et proposé en partenariat de l'enseigne Gamm'Vert (là encore propriété d'In Vivo), ce nouveau pôle contiendra un espace « gourmand », avec des carrés de potagers ou plantes aromatiques, un espace « jardin décoratif », dédié à l'aménagement et à l'ornement des jardins, et enfin un espace « jardinerie » abrité qui proposera à la vente une partie de l'offre des magasins partenaires. Au programme aussi, des ateliers thématiques gratuits et ludiques tels que la création d'une jardinière, d'un carré potager ou encore d'une potée fleurie.

Agneau au Salon régional de l'agriculture 2014

Aquitanima: La Parthenaise et les ovinsDu côté des « grands classiques » du Salon, mais qui en font aussi les clefs de son succès tant au regard du public que des professionnels, la manifestation 2016, fêtera les 20 ans d'Aquitanima, du 14 au 16 mai. Seront donc de retour sous le Hall 4 du Parc des Expositions, les 400 bovins des races en concours (Blonde d'Aquitaine, Limousine, Bazadaise et Prim'Holstein) et en présentation (Charolaise, Brune, Jersiaise) dont la Parthenaise, nouvelle venue, et clin d'oeil appuyé au nouveau périmètre régional. Autre signe de la fusion régionale, l'intégration d'une journée « filière ovine » au sein d'Aquitanima, le 16 mai. Un écho significatif du poids de cette filière dans la nouvelle région, qui avec 1,5M de brebis, porte ¼ du cheptel français... Au programme de cette journée, des ovinpiades « découverte », le challenge de jeunes pointeurs, ou encore, tout nouveau, des concours d'agneaux de 3 signes de qualité de la grande région évidemment (agneau de Pauillac, agneau du Limousin et agneau de Poitou-Charentes).

Equitaine: Les chevaux de trait s'imposentGrand classique aussi, le salon « Equitaine » qui sera en cette année de fusion régionale très marquée par la valorisation des chevaux de traits, qui connaît un fort renouvellement avec de plus en plus d'utilisateurs (agricoles et viticoles notamment) et dont la présence en ALPC est significative au niveau national. Les 14 et 15 mai aura lieu pour la première fois, un concours de présentation-vente autour de ces chevaux de trait de race, dont un grand nombre resteront présents tout au long du Salon, avec une particulière mise à l'honneur de la race régionale : le cheval de trait Poitevin Mulassier. A ses côtés d'autres races régionales seront aussi de la partie : le poney landais, le pottiok, l'âne des Pyrénées ou dans un tout autre style, la race de sport régionale (malgré son nom...) : l'anglo-arabe. Et pour voir toutes ces races en action, rien de tels que les concours ou multiples championnats et démonstrations qui auront lieu dans la grande carrière extérieure. Si le Horse ball, le Treck ou encore la qualification au label loisir rythmeront cette année encore l'agenda équin du Salon, une petite déception est à prévoir pour les amateurs: pas d'arabian masters cette année... En cause des calendriers décalés entre le concours et le Salon. Mais « c'est pour mieux revenir l'an prochain », promet Pierre-Yves Pose le Commissaire du Salon équin.

Horse-ball au Salon de l'Agriculture

Les savoir-faire agricoles et la gastronomie au coeur du SalonAu programme des autres incontournables : La Ferme, la vitrine des savoir-faire agricoles régionaux, et le retour de son ring Innov'Show, afin d'offrir des baptêmes de conduite d'engins agricoles ( plus impressionnants les uns que les autres ) à tout un chacun. Un nouvel espace sur la ferme se dédiera aux métiers et à l'apprentissage en agriculture. Un véritable « village des métiers » prodiguant conseils, informations, offres d'emploi avec en son coeur une place animée d'activités ludiques et de démonstrations à destination du grand public.

Et enfin, le meilleur pour la fin (la faim?) la gastronomie sera, au regard du nombre des productions de qualité de la région, toujours en belle place au cœur du salon. D'abord avec le pôle qui lui est dédié, permettant un véritable voyage culinaire grâce à la présence de très nombreuses filières et produits venant des quatre coins de la région. Le tout dans un espace toujours très animé : démonstrations et ateliers culinaires, ventes à la criée comme au retour de la pêche, dégustations, jeux en tout genre, outils numériques et tactiles, ou encore, nouveauté 2016 : des « battles gourmandes » ouvertes à la participation du public!
Mais la gourmandise de la grande région sera aussi présente grâce à la quinzaine de producteurs de pays, installés sous le hall 4 à partir du 18 mai, pour nous faire découvrir leurs produits à déguster sur place ou à emporter.

Marché des producteurs de Pays du Salon de l'Agriculture

Les rendez-vous professionnelsCoté pro, le Salon de l'agriculture, restera cette année encore un rendez-vous à ne pas manquer, au delà des 3 jours du Salon Aquitanima. En effet, les Etats généraux de l'innovation reviennent pour une 2ème édition dédiée à « la troisième révolution agricole autour du numérique » (le 17 mai). Viendront le lendemain, les Assises de l'Origine, qui se pencheront avec des acteurs régionaux, sur « la place des SIQO dans la vie des territoires ».
Lors de ce salon 2016 seront également dévoilés les résultats du premier baromètre d'opinion sur l'agriculture en Aquitaine, en présence de Roland Cayrol pour leur analyse. Et enfin, habituellement premier rendez-vous de l'agenda du Salon, il en signera cette fois la fin : le Concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine, qui fêtera ses 60 ans avec un certain nombre de surprises, se tiendra le 21 mai afin de départager quelques 3900 vins en compétition.

Plus d'infos: www.salon-agriculture.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6484
Aimé par vous
5 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr