Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : La préfecture des Pyrénées-Atlantiques livre ce lundi le taux de participation définitif aux élections municipales et communautaires du 28 juin 2020. Dans le département, il est de 49,48 % contre 66,85 % en 2014.

29/06/20 : Beynac : C'est ce lundi, que le conseil d'état rendra une décision capitale dans l'épineux dossier de la déviation de Beynac en Dordogne. Le conseil d'état pourrait ordonner l'arrêt du projet porté par le Département et la remise en état du site.

29/06/20 : A Saintes (17), l'ancien adjoint au maire Bruno Drapon est devenu maire à la place du maire sortant Jean-Philippe Machon, avec 31,76% des voix. Bruno Drapon s'impose avec environ 230 voix d’avance face à Pierre Dietz.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/07/20 | Rochefort : la réouverture du pont transbordeur remise aux calendes grecques

    Lire

    Initialement prévue le 4 juillet, la réouverture du pont transbordeur n'aura pas lieu. Complexes, les opérations de réglage du Transbordeur et de sa nacelle constituent un défi technique nécessitant de procéder par étapes. La période de confinement et le retard des travaux n'ont pas permis de mener à bien l’ensemble des mises au point nécessaires au bon fonctionnement du dispositif. Le gestionnaire du pont, l'agglo de Rochefort, se dit dans l'impossibilité de fixer une nouvelle date pour le moment.

  • 03/07/20 | Nouvelle-Aquitaine : des chèques vacances pour les plus modestes

    Lire

    Trois millions d'euros, c'est la somme annoncée par la région Nouvelle-Aquitaine pour contribuer aux chèques vacances "solidarité tourisme" (sur sept millions au total) qui seront distribués à 30 000 foyers, soit environ 100 000 personnes. Le plafond par ménage oscillera entre 100 et 400 euros, pour des bons d'une valeur de 50 à 100 euros à destination prioritaire des ménages modestes (en fonction du quotient familial). Cinq nouveaux départements rejoignent le dispositif : les Landes, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne.

  • 03/07/20 | Poitiers parmi les grandes villes où il fait bon étudier

    Lire

    Poitiers de nouveau récompensée pour sa qualité de vie lorsqu'on est étudiant. D'après le site Internet étudiant.figaro.fr, elle se classe 2e grande ville étudiante derrière Angers. Pour établir ce classement, le site s'est basé sur des critères tels que la démographie, l'offre de formation, la vie étudiante, le logement, le cadre de vie... Poitiers recense 27 000 étudiants, dont 4 000 étrangers. En janvier, L'Étudiant la consacrait à la 1replace "des grandes villes où il fait bon étudier."

  • 03/07/20 | Limoges : un questionnaire pour repenser l'aquarium

    Lire

    La Ville de Limoges et l'Association Aquarium du Limousin souhaitent recueillir les attentes du public quant à l'évolution prochaine de l'aquarium de Limoges. C'est avec un questionnaire en ligne à retrouver sur le site de la Ville. Il est à remplir du 1er juillet au 10 septembre prochain et les questions interrogeront notamment la nécessité d'agrandissement de l'aquarium.

  • 02/07/20 | À Pessac, le cinéma latino-américain fait sa clôture

    Lire

    La 37ème édition des Rencontres du cinéma latino-américain, a bien eu lieu virtuellement du 6 mai au 17 juin. De retour en physique suite à la réouverture des cinémas le 22 juin, l'évènement organise sa clôture au travers de deux soirées de projection. La première se tiendra le vendredi 3 juillet à 20h et permettra au public de voir, pour la première fois hors de son pays d'origine, le film brésilien Pureza qui évoque l'esclavage contemporain en Amazonie. La seconde soirée présentera un film argentin, "La Vuelta de San Peron", et aura lieu le 10 juillet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine : une Journée ovine en 3 temps

04/06/2019 | Productions de viande ou de lait AOP, tonte et concours SIQO : ce lundi l'ovin était au centre des attentions sous le Hall 4 du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine.

journée ovine salon

Au Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, ce lundi était placé sous le signe de l'ovin. Deuxième région de France de la filière, les moutons Limousins, Pyrénéens ou encore du Poitou ont enfilé leurs plus beaux lainages pour l'occasion. Au programme : présentation des AOC de la filière, démonstration de tonte en vue du mondial et concours d'agneaux de viande.

Les SIQO (Signes d'Identification de Qualité et d'Origine) se doivent de suivre un cahier des charges conséquent. Berrichons Suffolk, Charmoise... Nombreuses sont les races présentes sur le Salon. Les béliers se pressaient sur le ring pour présenter leurs atouts de viande bouchère. Parmi eux, un représentant de la race Ile-de-France, créée en 1840. issu de croisement entre béliers anglais Dishley et brebis Mérinos de Rembouillet, c'est la première race utilisée sur l'Hexagone. Ses qualités sont nombreuses : la brebis se reproduit toute l'année et profite également d'un rendement en laine important. Si la génétique est primordiale pour le SIQO, il est également obligatoire d'établir sept mois de pâturage. "La résistance génétique est observée mais assurer une viande de qualité est tout aussi important. Il faut garantir un rendement et une qualité pour le transformateur et le boucher" intime Guy-Gérard Merlande, président du GEOG qui regroupe une dizaine de races sur toute la France. Mesure de gras (interne, couverture...), finesse osseuse... Abattoirs et bouchers sont également soumis au fameux cahier des charges de ce marché de niche.
Egalement présentés, les deux formats de fromages AOP Ossau-Iraty. Trois kilos pour le format typique du Pays Basque et entre quatre et cinq kilos pour le Béarnais, différents dans l'affinage mais surtout dans la texture et l'aôme, humide pour le premier et sec pour le deuxième. Produit après la saison des agneaux par des races locales comme la Manech Tête Noire et la Basco-Béarnaise, ce fromage 100% lait de brebis subit un processus de fabrication avec affinage long. Facile à travailler, il se cuit, se rappe sur soupes ou gratins et se marie avec les fruits.

journée ovine salon

En vue du mondial de tonte qui aura lieu au Dorat dans un peu moins d'un mois, une démonstration de tonte, force et électrique, avait lieu sur le ring. Christophe Riffaud et Reinhard Poppe, tondeurs professionnels, prendront part à la manifestation ; le premier au sein de l'équipe de France, et le deuxième concourra en parralèle du mondial. Si le championnat existe depuis plus de 40 ans, la France accueillera pour la première fois les meilleures équipes de la planète. 34 pays du monde entier (Australie, Japon, Royaume-Uni...) se donnent rendez-vous en délégation composées de deux tondeurs machines, de deux tondeurs force et de trieurs de laine. Dans des pays comme la Nouvelle-Zélande, les tondeurs professionnels sont considérés comme des sportifs au même titre que les All Blacks... Pour un budget de près d'un million d'euro, les organisateurs attendent entre 30 000 et 50 000 personnes dans le village. Sur 7 hectares, 300 athlètes, 5 000 moutons, concerts, une bière spéciale cuvée mondiale et les  produits locaux attendent les visiteurs du 4 au 7 juillet au Dorat. 

journée ovine salon

Le matin, près de 15 lots d'agneaux de Pauillac, du Poitou ou encore des Diamantins Label Rouge passaient le concours d'excellence. Le jury individuel composé d'éleveurs ou encore de commerciaux et bouchers, jugeaient les animaux selon le cahier des charges excellence. Homogénéité du lot, conformité de l'agneau, poids... Le rendement en viande et l'absence de gras était recherché. Pour se faire, les juges rentraient dans les cases pour toucher les animaux "l'oeil ne suffit pas !" lance le speaker. Rustiques et issus de béliers de boucherie, les trois races étaient jugées selon leurs critères propres : de 18 à 22kg pour le Poitou par exemple. Mais surtout la conformation de la bête étaient observée : largeur du gigot, épaisseur et longueur du dos et de l'avant. Les gagnants annoncés sur le ring sont : pour le Poitou : GAEC La Poiniere, pour l'agneau de Pauillac : le GAEC Beauséjour et pour le Diamandin : Simonet Mathiret. Les éleveurs du podium recevaient deux plaques et deux flots, pour le boucher et pour eux, témoignage de l'excellence de leurs agneaux.

Sabine Taverdet
Par Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook
Vu par vous
3896
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr