aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Salon régional de l’agriculture 2013 : de l’Aquitaine au monde

17/04/2013 | Hommes, animaux, végétaux, produits et filières, la ferme agricole aquitaine tout entière déménage du 18 au 26 mai, à Bordeaux Lac pour son annuel Salon Régional de l’Agriculture.

Salon régional de l'Agriculture d'Aquitaine, du 18 au 26 mai 2013

Courbes arrondies des Blondes d’Aquitaine, lignes fines et élégantes des Pur-sang Arabe, sieste quotidienne d’une famille de porcs Kintoa, braiement des ânes des Pyrénées, tonte de moutons et fier «cocorico » d’un coq pas si matinal, autant de notes d’ambiance et de décor que le hall 4 du Parc des expositions de Bordeaux s’apprête à retrouver du 18 au 26 mai, à l’occasion du Salon de l’agriculture aquitaine. Un rendez-vous ludique, animé et gourmand pour le grand public qui sera aussi marqué cette année par deux évènements professionnels majeurs, témoins de la résonance internationale de plus en plus affirmée de ce Salon aquitain.

Comme chaque année, les trois premiers jours de la manifestation seront marqués par la présence massive des races bovines des élevages d’Aquitaine. Pas moins de 450 bovins feront ainsi salon. Ces plus beaux spécimens de l’étable Aquitaine défileront et concourront sur le ring central du hall 4, sous le regard admirateur du grand public et des professionnels. Des éleveurs venus certes d’Aquitaine et des régions voisines, mais aussi, pour près d’une centaine d’entre eux, de nombreux pays à travers le monde.  Car, outre la présence des animaux sur le Salon, voilà cette année 10 ans qu’Aquitanima organise des journées de visites d’élevages et de stations de race à travers l’Aquitaine. Un mode opératoire désormais incontournable pour la commercialisation et le développement des races d’Aquitaine à travers le monde.  

Les Assises Mondiales et Européennes de l'Origine à BordeauxAutre temps forts côté professionnels: les annuelles Assises de l’Origine s’internationalisent et deviennent cette année, les Assises Mondiales et Européenne de l’Origine en accueillant l’ONG Origin et l’Association des Régions Européennes des Produits d’Origine (AREPO). Près de 300 personnes dont 200 délégués internationaux sont attendus sur les 3 jours de cet évènement (20, 21 et 22 mai), pour la première fois organisé en France. Un temps fort que le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll honorera de sa présence. Autre classique du Salon de l’agriculture d’Aquitaine pour les professionnels du monde vitivinicole: le prestigieux Concours des vins de Bordeaux et d’Aquitaine, dont les 1000 dégustateurs devront juger plus de 4200 échantillons! Une 57ème édition qui met une fois encore la barre haute.   

Un moment ludique, convivial et attendu

Les organisateurs du SAA: Dominique Granciet, Chambre régionale de l'Agriculture, Jean-Pierre Reynaud, Conseil régional et Bernard Séverin, CEB

A travers ces rendez-vous professionnels d’importance, le Salon de l’Agriculture est donc, bel et bien, une affaire sérieuse, et ce ne sont pas les 14Mds d’euros que le secteur pèse dans l’économie aquitaine qui nous contrediront. Mais le Salon, c’est aussi un moment ludique, convivial et attendu par un grand nombre des visiteurs de la Foire internationale qui l’abrite. Au détour des écuries et de la grande carrière du salon Equitaine, des espaces Ferme, Cuisine et Savoir d’Aquitaine, ainsi que du Marché des Producteurs de Pays (à partir du 22 mai), ils découvrent ou redécouvrent le monde agricole d’aujourd’hui: ses pratiques, ses enjeux en termes d’environnement et de sécurité alimentaire, ses produits, ses filières, ses métiers, ses formations et, enfin et surtout, ses agriculteurs dont le rôle est toujours aussi indispensable dans notre société du 21ème siècle.
A travers la présence des lycées agricoles et de nombreux jeunes en formation à Bordeaux Sciences Agro,  ainsi que de leurs aînés le Jeunes Agriculteurs, les organisateurs du Salon (Conseil régional, Chambre régionale d’Agriculture et CEB) entendent bien démontrer une fois de plus, que l’agriculture est plus que jamais un secteur d’avenir.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
958
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr