Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

13/09/19 : Angoulême : le circuit des Remparts démarre ce soir pour un week-end festif qui célèbre les 80 ans du circuit. 600 voitures de sport d'hier et d'aujourd'hui sont attendues sur ce circuit urbain inchangé depuis sa création, avec des stars de la F1.

13/09/19 : La Rochelle : le premier ministre l'a annoncé ce midi, l'agglomération rochelaise a été retenue comme lauréat de l'appel à projet Territoire d'innovation de grande ambition, sur son programme "territoire urbain littoral zéro carbone" à l'horizon 2040

13/09/19 : Charente-Maritime : le ministre de la culture Franck Riester a fait plusieurs annonce ce matin à La Rochelle concernant la réforme de l'audiovisuelle qui sera présentée dans quelques jours à l'Assemblée, à l'occasion du festival du film de fiction.

13/09/19 : Dordogne : Martin Lesage, directeur de cabinet du préfet du Finistère, est nommé secrétaire général de la préfecture de la Dordogne. Sa prise de fonctions interviendra le lundi 16 septembre.

13/09/19 : Selon le classement des villes où "il fait bon vivre" de l'hebdomadaire l'Express (en date du 11/09)Pau se classe 3ème au niveau national (derrière Angers et Dijon), et 1ère de Nouvelle-Aquitaine, sur 100 agglomérations étudiées.

13/09/19 : Agenda: Proximum Group organise un salon d'affaires d'envergure nationale les 26 et 27 novembre à Bordeaux pour promouvoir l'accélération de la transformation 4.0 des entreprises industrielles néo-aquitaines et françaises. 1000 participants attendus.

13/09/19 : A travers son outil de réflexion et de prospective dédié à la révolution numérique intitulé « Université du Futur », le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine propose une conférence gratuite, intitulée « Se déplacer au 21ème siècle : quelles révolutions a

13/09/19 : Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde, a choisi le nouveau directeur général des services. Renaud Helfer-Aubrac succèdera à la mi-septembre à Philippe Mahé, qui rejoindra à cette date le Ministère de l'Intérieur.

12/09/19 : La semaine prochaine, les Landes et notamment Dax et Contis, accueilleront pour 28 jours le tournage du film De l’or pour les chiens, long métrage d’Anna Cazenave Cambet avec Julie Depardieu, Ana Neborac, Talullah Cassavetti et Corentin Fila.

12/09/19 : Un comité de ligne TER de la ligne Angoulême-Bordeaux, se tient le 19 septembre salle "L'Alpha", à Angoulême à 18h. Au menu : échanges avec les usagers sur l'actu de la ligne, ses résultats (trafic et régularité), sa qualité de service, travaux, etc.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/09/19 | Darwin : renoncement temporaire d'expulsion

    Lire

    La SAS Bastide-Niel (associant les bailleurs sociaux Aquitanis et Domofrance et la société Bordeaux Métropole Aménagement) s'est désistée ce lundi 16 septembre de la demande d'expulsion ordonnée à Darwin pour l'allée centrale, les rues à l'intérieur de l'ancienne caserne Niel et les abords des hangars lors d'une audience en référé au tribunal de grande instance de Bordeaux. Le renoncement n'est pas définitif, puisque la SAS peut toujours déposer une nouvelle demande d'expulsion. Pour le dirigeant de Darwin, Philippe Barre, "c'est un geste d'apaisement (...)mais ça ne règle rien sur le fond".

  • 16/09/19 | Challenge de la mobilité: environ 600 établissements engagés

    Lire

    Du 16 septembre au 22 septembre, le 9ème Challenge de la mobilité Nouvelle-Aquitaine a pour principe que les entreprises, administrations ou associations incitent leurs collaborateurs à utiliser des alternatives à la voiture individuelle pour se rendre au travail (covoiturage, transports en commun, vélo, marche, trottinette, télétravail...) En 2018 dans les 18 agglomérations de la région engagées, les 11 000 participants des 465 établissements inscrits ont parcouru plus de 500 000 km autrement qu'en voiture individuelle, soit 16 tonnes de Co2 évitées ! lwww.challengedelamobilite.com

  • 16/09/19 | Une lettre de Mme de Maintenon exposée à Niort

    Lire

    Un véritable trésor du patrimoine vient d'être acquis par le Département des Deux-Sèvres : une lettre du 16 juillet 1684 par la marquise de Maintenon, originaire de Niort. L'épouse secrète de Louis XIV y écrit à son oncle, M. de Villette, au sujet de sa jeune nièce. Pour partager ce patrimoine, la collectivité expose cette lettre depuis 12 septembre au coeur d'une exposition dédiée aux correspondances hors du commun, réalisée en partenariat avec l'agglomération du Niortais.

  • 16/09/19 | Un café de l'emploi à Lons (64)

    Lire

    La 29ème édition du Café de l'emploi se tiendra le 19 septembre 2019 de 9h à 12h à la Médiathèque de Lons, avenue de Santona à Lons. Cet évènement organisé par la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées et l’association A.CO.R (Action pour le Conseil et le Recrutement), propose aux candidats de rencontrer directement les employeurs qui recrutent. Nombre de place limitée. Inscription et renseignements sur les offres d'emploi: 05.59.82.82.02

  • 16/09/19 | 3ème édition du Color Campus Poitiers

    Lire

    Le jeudi 19 septembre à 19h30, l’Université de Poitiers et Grand Poitiers organise dans le cadre du Mois d’accueil des étudiants le Color Campus. Au coeur du campus, un parcours de 5km jalonné d’animations attend les participants. Dès 19h, un échauffement en musique est organisé et à 20h30, un concert d’Oré assurera la fin de la soirée. Les inscriptions et le départ du parcours se font à la Maison des étudiants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Samuel Larigaldie, le maître du calcul

17/03/2019 | En septembre prochain, Samuel Larigaldie intégrera la pépinière d’entreprises de la technopole Agrinove à Nérac…

Samuel Larigaldie

Ingénieur mécanique, Samuel Larigaldie vient de créer sa boîte baptisée « Mecaconcept47 ». Ce bureau d’études permet de réaliser des plans de machines et outils agricoles et d’établir des notes de calcul pour des matériels agricoles. Aujourd’hui, sa micro-entreprise grandit chez lui, à Lannes, en Lot-et-Garonne, mais en septembre prochain, lorsque la technopole néracaise Agrinove sera sortie de terre, Samuel intégrera l’un des sept bureaux de la pépinière d’entreprises…

« Mes étés, je les passais dans le nord du Lot-et-Garonne chez mon cousin », se souvient-il, les yeux bercés de souvenirs. Là, nous travaillions la terre. Le milieu agricole m’attirait ». Samuel Larigaldie est un homme discret et pudique. A demi-mot, il se confie sur son parcours de vie. Passionné par la mécanique, le calcul, les plans, les mesures, une fois le bac en poche, il intègre l’ENSMM, l’école d’ingénieur mécanique de Besançon. L’agriculture ne le quitte pas pour autant. En effet, il décroche des stages au sein d’une concession de matériel agricole et chez un constructeur de charrue. A l’issue de ses cinq années d’enseignement, un étudiant lui montre l’offre d’emploi du bureau d’études au sein du CREMAN à Nérac. « Un emploi en Lot-et-Garonne et dans le milieu agricole, tout pour me plaire ! ». Il postule et est retenu pour y travailler. Après le CREMAN, Samuel hésite pour se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Mais son professionnalisme le rattrape et Comin Industries lui fait du pied pour intégrer son bureau d’études. Le besoin d’indépendance étant plus fort, en février dernier, Samuel décide d’endosser le rôle de chef d’entreprise en montant sa boîte qu'il baptisera Mecaconcept47, « j’aspirais vraiment à voler de mes propres ailes », avoue-t-il. Afin de créer au mieux son activité, ce dernier suit une réunion d’informations obligatoire organisée par la Chambre des métiers et de l’artisanat de Lot-et-Garonne ainsi qu’une formation « devis et facture » et « micro entreprise ». Il se rend également à la Boutique de Gestion à Agen – une couveuse d’entreprises - afin d’être aidé dans les tâches administratives.

De la réalisation de plans…

A 43 ans, Samuel Larigaldie mène trois activités de front au sein de son bureau d’études. Tout d’abord, il aide les entreprises, PME, coopératives ou autre structure à faire évoluer leurs machines et outils. « Pour une entreprise qui possède une machine et qui souhaite l’industrialiser, la rendre plus facile à assembler ou encore plus productive, je peux tout à fait la modifier et réaliser des plans sur ordinateur (CAO, conception assistée par ordinateur) », en clair, donner une seconde vie au matériel agricole afin qu’il soit plus efficient pour l’exploitant. Ses clients sont des structures évoluant principalement en Nouvelle-Aquitaine, dans le secteur agricole mais également dans la tonnellerie par exemple. Ces entités ne possèdent pas de bureau d’études en interne et donc font appel aux services de Samuel. Sa deuxième activité relève de la conception de plans 3D de machines et outils. « Cette tâche m'incite à être davantage créatif, innovant », souligne l’ingénieur. Pour ce faire, Samuel doit suivre scrupuleusement le cahier des charges de l’entreprise demandeuse. « Je peux réaliser des plans de machines de triage, de nettoyage ou bien encore de récolte pour ne citer que ces exemples. »

… Aux notes de calcul

Au sein de son bureau d’études Samuel Larigaldie propose également des calculs de structures. Son principal client est la SAS Barre située à Clairac. Cette entreprise conçoit des serres maraîchères en plastique. « A partir de leurs plans, ma mission est de leur fournir mon expertise sur la fiabilité de leurs structures ». Une fois la note de calcul établie, l’entreprise l’envoie à la SOCOTEC à Paris afin d’obtenir la certification de son produit. Ainsi, l’entreprise est en mesure d’assurer ses serres. « Ce calcul peut s’avérer délicat parfois, je peux prendre deux ou trois jours pour l’établir ». Samuel réalise également des notes de calcul sur des machines de nacelle de taille par exemple afin d’évaluer leur résistance aux lourdes charges. Pour effectuer son travail, Samuel ne reste pas vissé sur sa chaise le nez sur son écran, il aime aller au contact de sa clientèle pour répondre au mieux aux besoins. Du reste, pour un accueil optimal des entreprises avec lesquelles il travaille, Samuel a décidé de déplacer son bureau pour intégrer la future pépinière d’entreprises de la technopole Agrinove située à Nérac.
En septembre prochain, il emménagera dans un bureau flambant neuf. « Faire partie de cette structure sera un véritable plus pour moi car je pourrai partager, échanger avec les entreprises voisines de mon local, HOPEN Terre de Houblon et Marchés d’Afrique. Evoluer en pépinière permet une certaine émulation et cette idée me plaît énormément. » Dans un premier temps il installera donc son bureau mais pourquoi pas à l’avenir intégrer également un atelier pour la construction de prototype. Cet ingénieur ne se met pas de barrière mais souhaite prendre le temps de construire progressivement sa microentreprise. Aujourd’hui, il désire faire partie du cluster machinisme pour échanger avec d’autres entreprises et faire progresser son réseau. Et comme un signe, son bureau au sein de la pépinière sera érigé sur les terres où était installé le CREMAN lieu où il débuta sa carrière d’ingénieur…


Samuel Larigaldie - 0629883302 - s.larigaldie@mecaconcept47

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9469
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr