Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/08/20 | L’appel à organisation des Voisinades niortaises est lancé !

    Lire

    La Ville de Niort organise la 5e édition des Voisinades niortaises le 18 septembre prochain. Les habitants qui souhaitent organiser ce temps fort convivial entre voisins dans leur quartier doivent s’inscrire jusqu’au 4 septembre auprès du service Proximité et Relations aux citoyens. Les particuliers, organisateurs, bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. La Ville offrira aussi un kit apéro constitué de produits locaux.

  • 05/08/20 | Un mois de juillet positif pour la Cité du Vin

    Lire

    La Cité du Vin de Bordeaux dresse un premier bilan de l’activité du mois de juin plutôt positif. Si les chiffres de fréquentation des visiteurs étrangers enregistrent une forte baisse à cause du Covid-19, la fréquentation des visiteurs locaux, elle, bondit. 61% de visiteurs bordelais supplémentaires par rapport à 2019 sont venus admirer et visiter l’emblématique musée bordelais.

  • 05/08/20 | L'appelation Sainte-Foy Côtes de Bordeaux ouvre ses Châteaux

    Lire

    Dimanche 9 août, les vignerons de Sainte-Foy Côtes de Bordeaux organisent leurs premières portes ouvertes. Objectif : "dynamiser notre territoire et notre appellation ; offrir des activités aux visiteurs, touristes et locaux" explique Christiane Deffarge, présidente de l’appellation. Les huit propriétés participantes proposeront des animations diverses et variées : visite, initiation à la dégustation, accords mets et vins, atelier pédagogique pour les enfants, balade à la découverte des cépages… Et une tombola ouverte à ceux qui auront visité au moins 3 propriétés dans la journée.

  • 04/08/20 | Agglomération du Niortais : le délai du fonds de soutien de proximité est prolongé

    Lire

    Les entreprises et associations du territoire, dont l’activité économique a été impactée par la crise du Covid-19, ont un mois supplémentaire pour demander à bénéficier du fonds de soutien de proximité mis en place par Niort Agglo. Le délai est prolongé jusqu’au 31 août 2020.Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins de trésorerie des Petites et Moyennes Entreprises et des associations du territoire de la Communauté d’agglomération du Niortais.

  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Samuel Larigaldie, le maître du calcul

17/03/2019 | En septembre prochain, Samuel Larigaldie intégrera la pépinière d’entreprises de la technopole Agrinove à Nérac…

Samuel Larigaldie

Ingénieur mécanique, Samuel Larigaldie vient de créer sa boîte baptisée « Mecaconcept47 ». Ce bureau d’études permet de réaliser des plans de machines et outils agricoles et d’établir des notes de calcul pour des matériels agricoles. Aujourd’hui, sa micro-entreprise grandit chez lui, à Lannes, en Lot-et-Garonne, mais en septembre prochain, lorsque la technopole néracaise Agrinove sera sortie de terre, Samuel intégrera l’un des sept bureaux de la pépinière d’entreprises…

« Mes étés, je les passais dans le nord du Lot-et-Garonne chez mon cousin », se souvient-il, les yeux bercés de souvenirs. Là, nous travaillions la terre. Le milieu agricole m’attirait ». Samuel Larigaldie est un homme discret et pudique. A demi-mot, il se confie sur son parcours de vie. Passionné par la mécanique, le calcul, les plans, les mesures, une fois le bac en poche, il intègre l’ENSMM, l’école d’ingénieur mécanique de Besançon. L’agriculture ne le quitte pas pour autant. En effet, il décroche des stages au sein d’une concession de matériel agricole et chez un constructeur de charrue. A l’issue de ses cinq années d’enseignement, un étudiant lui montre l’offre d’emploi du bureau d’études au sein du CREMAN à Nérac. « Un emploi en Lot-et-Garonne et dans le milieu agricole, tout pour me plaire ! ». Il postule et est retenu pour y travailler. Après le CREMAN, Samuel hésite pour se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Mais son professionnalisme le rattrape et Comin Industries lui fait du pied pour intégrer son bureau d’études. Le besoin d’indépendance étant plus fort, en février dernier, Samuel décide d’endosser le rôle de chef d’entreprise en montant sa boîte qu'il baptisera Mecaconcept47, « j’aspirais vraiment à voler de mes propres ailes », avoue-t-il. Afin de créer au mieux son activité, ce dernier suit une réunion d’informations obligatoire organisée par la Chambre des métiers et de l’artisanat de Lot-et-Garonne ainsi qu’une formation « devis et facture » et « micro entreprise ». Il se rend également à la Boutique de Gestion à Agen – une couveuse d’entreprises - afin d’être aidé dans les tâches administratives.

De la réalisation de plans…

A 43 ans, Samuel Larigaldie mène trois activités de front au sein de son bureau d’études. Tout d’abord, il aide les entreprises, PME, coopératives ou autre structure à faire évoluer leurs machines et outils. « Pour une entreprise qui possède une machine et qui souhaite l’industrialiser, la rendre plus facile à assembler ou encore plus productive, je peux tout à fait la modifier et réaliser des plans sur ordinateur (CAO, conception assistée par ordinateur) », en clair, donner une seconde vie au matériel agricole afin qu’il soit plus efficient pour l’exploitant. Ses clients sont des structures évoluant principalement en Nouvelle-Aquitaine, dans le secteur agricole mais également dans la tonnellerie par exemple. Ces entités ne possèdent pas de bureau d’études en interne et donc font appel aux services de Samuel. Sa deuxième activité relève de la conception de plans 3D de machines et outils. « Cette tâche m'incite à être davantage créatif, innovant », souligne l’ingénieur. Pour ce faire, Samuel doit suivre scrupuleusement le cahier des charges de l’entreprise demandeuse. « Je peux réaliser des plans de machines de triage, de nettoyage ou bien encore de récolte pour ne citer que ces exemples. »

… Aux notes de calcul

Au sein de son bureau d’études Samuel Larigaldie propose également des calculs de structures. Son principal client est la SAS Barre située à Clairac. Cette entreprise conçoit des serres maraîchères en plastique. « A partir de leurs plans, ma mission est de leur fournir mon expertise sur la fiabilité de leurs structures ». Une fois la note de calcul établie, l’entreprise l’envoie à la SOCOTEC à Paris afin d’obtenir la certification de son produit. Ainsi, l’entreprise est en mesure d’assurer ses serres. « Ce calcul peut s’avérer délicat parfois, je peux prendre deux ou trois jours pour l’établir ». Samuel réalise également des notes de calcul sur des machines de nacelle de taille par exemple afin d’évaluer leur résistance aux lourdes charges. Pour effectuer son travail, Samuel ne reste pas vissé sur sa chaise le nez sur son écran, il aime aller au contact de sa clientèle pour répondre au mieux aux besoins. Du reste, pour un accueil optimal des entreprises avec lesquelles il travaille, Samuel a décidé de déplacer son bureau pour intégrer la future pépinière d’entreprises de la technopole Agrinove située à Nérac.
En septembre prochain, il emménagera dans un bureau flambant neuf. « Faire partie de cette structure sera un véritable plus pour moi car je pourrai partager, échanger avec les entreprises voisines de mon local, HOPEN Terre de Houblon et Marchés d’Afrique. Evoluer en pépinière permet une certaine émulation et cette idée me plaît énormément. » Dans un premier temps il installera donc son bureau mais pourquoi pas à l’avenir intégrer également un atelier pour la construction de prototype. Cet ingénieur ne se met pas de barrière mais souhaite prendre le temps de construire progressivement sa microentreprise. Aujourd’hui, il désire faire partie du cluster machinisme pour échanger avec d’autres entreprises et faire progresser son réseau. Et comme un signe, son bureau au sein de la pépinière sera érigé sur les terres où était installé le CREMAN lieu où il débuta sa carrière d’ingénieur…


Samuel Larigaldie - 0629883302 - s.larigaldie@mecaconcept47

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
11072
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr