Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Dordogne: Selon Germinal Peiro, "la guerre des prix va provoquer l'arrêt de bon nombre d'exploitations"

21/07/2015 | Le président du Département de la Dordogne, et spécialiste des sujets agricoles au PS, a rencontré des éleveurs qui ont exprimé leur détresse ce matin à Lascaux

Au pied de Lascaux II, Germinal Peiro est allé à la rencontre des agriculteurs bloquant l'accès au site

La Dordogne n'a pas échappé aux manifestations agricoles. Des agriculteurs ont bloqué ce mardi l'accès à Lascaux II, site le plus visité du département. A bouts de nerfs, avec des trésoreries exsangues, ils ont exprimé leur ras le bol face à des prix trop bas et aux marges "confortables" de la grande distribution. Ce matin, Germinal Peiro, le président du conseil départemental s'est rendu sur place pour discuter avec les éleveurs. S'il comprend leur situation de détresse, Germinal Peiro appelle les élus de tous bords à prendre leurs responsabilités pour aider les éleveurs.

En Dordogne, l'action des agriculteurs, majoritairement des éleveurs laitiers, qui a organisé le blocage de l'accès au site de Lascaux II, s'est fait de manière spontanée en dehors de toute organisation syndicale. C'est un cri de détresse, face à des prix trop bas, à des trésoreries exangues. La manifestation officielle des syndicats agricoles (FDSEA et JA) est toujours programmée  jeudi soir devant l'usine de Fromarsac, appartenant au groupe Bongrain, à Marsac sur L'Isle. Dans la matinée, Germinal Peiro,  est allé à la rencontre des manifestants. Le dialogue fut quelque peu tendu au départ. Le président du conseil départemental a souhaité tout d'abord exprimer la solidarité de la collectivité, rappelant qu'elle contribue à hauteur de 4 millions d'euros à soutenir l'agriculture périgourdine. Les aides PAC en Dordogne représentent 100 millions d'euros. "

La question centrale des prix agricoles"Nous ne sommes pas face à une petite crise, ce mouvement exprime une vraie détresse. Les éleveurs, qu'il s'agisse de lait ou de viande, vendent leurs produits en dessous de prix de production. L'accord du 17 juin dernier prévoyait une progression des prix au kilo de viande de 5 centimes d'euros par semaine. Nous sommes le 21 juillet, les éleveurs ont perçu 7 centimes d'augmentation au lieu des 25 centimes prévus. Je comprends leur colère. La partie se joue entre transformation et grande distribution, mais c’est cette dernière qui pèse sur tout le secteur. La vraie question, estime Germinal Peiro, c'est celle des prix agricoles."  Celui qui est depuis douze ans responsable des questions agricoles au sein du Parti socialiste rappelle que le gouvernement a pourtant pris des mesures, notamment en réorientant une partie des aides Pac des céréaliers vers l'élevage et en créant l'observatoire des prix. "Les demandes des éleveurs sont légitimes. Aujourd'hui, il y a une responsabilité collective à arrêter cette guerre des prix. Le combat des prix voulu par les distributeurs va provoquer l'arrêt de bon nombre d'exploitations agricoles." 

Des circuits courts Germinal Peiro en appelle au civisme des consommateurs à consommer local. Il évoque la création du label «Viande de France», en 2014. Mais le député du Sarladais en appelle surtout aux élus de tous bords à prendre des mesures pour aider les éleveurs. Nous sommes à cinq semaines de la rentrée scolaire. En Dordogne, nous allons écrire à tous les maires  pour qu'ils réfléchissent à trouver des solutions pour approvisionner leurs cantines en produits locaux. Nous allons travailler avec les économes des collèges et des lycées pour qu'ils s'approvisionnent localement, pour instaurer des circuits courts et ainsi soutenir les éleveurs et les autres productions. Nous allons faire de même avec les établissements pour personnes âgées." Malheureusement le critère de proximité n'est pas pris en compte dans la législation sur les marchés publics. Didier Bazinet, le vice président du Département chargé de l'agriculture, éleveur de métier, estime pour sa part que le monde agricole doit  aussi "jouer davantage collectif, face à une telle  gravité de la situation et tout mettre en oeuvre pour éviter les spéculations des prix." 

D'ici demain soir, le gouvernement doit annoncer un plan d'urgence : il y aura vraisemblablement des mesures ponctuelles pour améliorer les trésoreries des chefs d’exploitation, comme des allégements de cotisations sociales ou des reports de créances. Germinal Peiro évoque des mesures pour favoriser l'exportation, notamment avec la Grèce. Les agriculteurs, notamment l'élevage français, exigent aujourd'hui des actes. Car ils ne peuvent plus attendre.  

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Conseil départemental de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
1055
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
agriculteurs Mercosur Agriculture | 21/02/2018

Les agriculteurs manifestent à Bordeaux

En bas à gauche, le président de la FD cuma de la Dordogne Jean François Gazard Maurel entouré de son vice président et de son trésorier Agriculture | 20/02/2018

La FD cuma de la Dordogne choisit l'humour pour prévenir le suicide des agriculteurs

filière laitière département 2018 Agriculture | 15/02/2018

La filière laitière fait le point en Gironde

Francis Massé, président de la Fondation Pour une Agriculture Durable entouré des lauréats Agriculture | 14/02/2018

Prix de l'agriculture durable: les candidatures sont ouvertes !

Alain Rousset, Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en visite au Salon régional de l'agriculture 2016 Agriculture | 12/02/2018

Zones défavorisées et réforme de l'apprentissage, la Région s'inquiète pour ses agriculteurs

Assemblée générale Euralis du 9 février 2017, table ronde sur le thème de la révolution numérique Agriculture | 09/02/2018

L'agriculture face à la grande inconnue de l'ère numérique

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques, devant la Chambre d'agricutlure de Pau, mobilisés contre la réforme des zones défavorisées Agriculture | 08/02/2018

Zones défavorisées: les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques montent au créneau

Sarah Sous et Emilie Moureu, deux jeunes agricultrices récemment installées dans les Landes sur la commune de Saint-Yaguen Agriculture | 08/02/2018

Quand la partition de propriété multiplie les opportunités agricoles et forestières

Rencontres Viticoles d'Aquitaine 2018 Agriculture | 01/02/2018

Rencontres Viticoles d'Aquitaine: la chasse aux intrants est ouverte, de la vigne à la vinification

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP Agriculture | 26/01/2018

Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

14ème Comité de pilotage ''regroupement petite propriété'' le 23 janvier 2018 au Domaine d'Ognoas à Arthez-d'Armagnac Agriculture | 24/01/2018

Forêt landaise : Le regroupement des petites propriétés post Klaus, une dynamique à entretenir

Vache Prim'holstein SAA 2015 Agriculture | 17/01/2018

Compétitivité des coopératives agroalimentaires: l'Europe s'en mêle

Vignes dans le bordelais Agriculture | 15/01/2018

La région et ses partenaires viticoles "accélèrent" autour de la viticulture durable

Paysans Remarquables couv Agriculture | 14/01/2018

« Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane, le 10 janvier 2018 : ''il faut que l'agriculture se transforme!'' Agriculture | 11/01/2018

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane: "il faut que l'agriculture se transforme!"