Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/19 : Trois bâtiments-écoles de la Marine Nationale font escale à Bordeaux du vendredi 26 au lundi 29 avril. "Chacal", "Léopard" et "Guépard" sont trois navires brestois en charge de la formation maritime des officiers et officiers mariniers.

25/04/19 : La Cité du Vin est exposée au Centre Pompidou depuis le 10 avril. Une salle de l'établissement parisien est dédiée au travail de l'agence XTU Architects. Ainsi, 9 maquettes et un diaporama retracent la construction et l'ouverture de la Cité du Vin.

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/04/19 | Daniel Barenboim honore Beethoven à Bordeaux le 28 avril

    Lire

    Le pianiste Daniel Barenboim revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux dimanche 28 avril à 15 h 00 pour un programme consacré au compositeur Beethoven. 4 sonates interprétées par l'un des maitres incontestés du piano, qui dirigea - entre autres - l'Orchestre de Paris, et qui consolide cette saison encore ses liens avec l'Opéra de Bordeaux, fruit de sa complicité avec Marc Minkowski. Au programme notamment la célèbre "Clair de lune"...

  • 25/04/19 | L'Europe au secours des bouquetins ibériques en Béarn

    Lire

    En février, mars et avril 2019, 1 502 projets sélectionnés par le Conseil régional, ont pu bénéficier de 69,8 M€ de fonds européens pour leur réalisation. Parmi les bénéficiaires, le Parc national des Pyrénées qui a ainsi obtenu un soutien de 142 800 € de l'Union européenne et de 15 000 € de la Région pour son projet de réintroduction du bouquetin ibérique dans le Béarn, espèce disparue il y a plus d'un siècle en France. Objectif: lâcher 75 animaux sur 3 ans pour créer 2 noyaux d'individus en vallées d'Aspe et d'Ossau et ainsi favoriser le maintien durable de l'espèce dans les Pyrénées.

  • 25/04/19 | "AVC Tous Concernés" pédale pour la prévention des attaques cérébrales

    Lire

    L'association de prévention des AVC organise "la vie est un sourire", trajet de 1 000km à tricycle. Philippe Meynard était maire de Barsac quand il a été victime d'une attaque cérébrale et a dû réapprendre à marcher, écrire et parler. Il partira de Narbonne le 2 mai pour rejoindre Bayonne le 14, en suivant un parcours en forme de sourire passant par l'Espagne. En France, 150 000 AVC ont lieu chaque année. Des actions de prévention seront organisées au départ et à l'arrivée grâce au minibus AVC.

  • 25/04/19 | Festival Philosophia en approche !

    Lire

    La treizième édition du festival Philosophia se tient du 22 au 26 mai prochain. Le thème retenu est l'histoire. La présentation officielle du festival aura lieu le 29 avril prochain à Cap Sciences. 34 rendez-vous sont au programme de ce festival qui se déroule à Saint-Émilion, Libourne et Pomerol. L'archéologue préhistorien Jean-Paul Demoule, auteur de "Comment l'archéologie bouleverse nos civilisations" (éd. La Découverte) sera présent, accompagné de nombreux spécialistes.

  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Dordogne: Selon Germinal Peiro, "la guerre des prix va provoquer l'arrêt de bon nombre d'exploitations"

21/07/2015 | Le président du Département de la Dordogne, et spécialiste des sujets agricoles au PS, a rencontré des éleveurs qui ont exprimé leur détresse ce matin à Lascaux

Au pied de Lascaux II, Germinal Peiro est allé à la rencontre des agriculteurs bloquant l'accès au site

La Dordogne n'a pas échappé aux manifestations agricoles. Des agriculteurs ont bloqué ce mardi l'accès à Lascaux II, site le plus visité du département. A bouts de nerfs, avec des trésoreries exsangues, ils ont exprimé leur ras le bol face à des prix trop bas et aux marges "confortables" de la grande distribution. Ce matin, Germinal Peiro, le président du conseil départemental s'est rendu sur place pour discuter avec les éleveurs. S'il comprend leur situation de détresse, Germinal Peiro appelle les élus de tous bords à prendre leurs responsabilités pour aider les éleveurs.

En Dordogne, l'action des agriculteurs, majoritairement des éleveurs laitiers, qui a organisé le blocage de l'accès au site de Lascaux II, s'est fait de manière spontanée en dehors de toute organisation syndicale. C'est un cri de détresse, face à des prix trop bas, à des trésoreries exangues. La manifestation officielle des syndicats agricoles (FDSEA et JA) est toujours programmée  jeudi soir devant l'usine de Fromarsac, appartenant au groupe Bongrain, à Marsac sur L'Isle. Dans la matinée, Germinal Peiro,  est allé à la rencontre des manifestants. Le dialogue fut quelque peu tendu au départ. Le président du conseil départemental a souhaité tout d'abord exprimer la solidarité de la collectivité, rappelant qu'elle contribue à hauteur de 4 millions d'euros à soutenir l'agriculture périgourdine. Les aides PAC en Dordogne représentent 100 millions d'euros. "

La question centrale des prix agricoles"Nous ne sommes pas face à une petite crise, ce mouvement exprime une vraie détresse. Les éleveurs, qu'il s'agisse de lait ou de viande, vendent leurs produits en dessous de prix de production. L'accord du 17 juin dernier prévoyait une progression des prix au kilo de viande de 5 centimes d'euros par semaine. Nous sommes le 21 juillet, les éleveurs ont perçu 7 centimes d'augmentation au lieu des 25 centimes prévus. Je comprends leur colère. La partie se joue entre transformation et grande distribution, mais c’est cette dernière qui pèse sur tout le secteur. La vraie question, estime Germinal Peiro, c'est celle des prix agricoles."  Celui qui est depuis douze ans responsable des questions agricoles au sein du Parti socialiste rappelle que le gouvernement a pourtant pris des mesures, notamment en réorientant une partie des aides Pac des céréaliers vers l'élevage et en créant l'observatoire des prix. "Les demandes des éleveurs sont légitimes. Aujourd'hui, il y a une responsabilité collective à arrêter cette guerre des prix. Le combat des prix voulu par les distributeurs va provoquer l'arrêt de bon nombre d'exploitations agricoles." 

Des circuits courts Germinal Peiro en appelle au civisme des consommateurs à consommer local. Il évoque la création du label «Viande de France», en 2014. Mais le député du Sarladais en appelle surtout aux élus de tous bords à prendre des mesures pour aider les éleveurs. Nous sommes à cinq semaines de la rentrée scolaire. En Dordogne, nous allons écrire à tous les maires  pour qu'ils réfléchissent à trouver des solutions pour approvisionner leurs cantines en produits locaux. Nous allons travailler avec les économes des collèges et des lycées pour qu'ils s'approvisionnent localement, pour instaurer des circuits courts et ainsi soutenir les éleveurs et les autres productions. Nous allons faire de même avec les établissements pour personnes âgées." Malheureusement le critère de proximité n'est pas pris en compte dans la législation sur les marchés publics. Didier Bazinet, le vice président du Département chargé de l'agriculture, éleveur de métier, estime pour sa part que le monde agricole doit  aussi "jouer davantage collectif, face à une telle  gravité de la situation et tout mettre en oeuvre pour éviter les spéculations des prix." 

D'ici demain soir, le gouvernement doit annoncer un plan d'urgence : il y aura vraisemblablement des mesures ponctuelles pour améliorer les trésoreries des chefs d’exploitation, comme des allégements de cotisations sociales ou des reports de créances. Germinal Peiro évoque des mesures pour favoriser l'exportation, notamment avec la Grèce. Les agriculteurs, notamment l'élevage français, exigent aujourd'hui des actes. Car ils ne peuvent plus attendre.  

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Conseil départemental de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
1260
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr