Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | SIA : Un trio de présidents à l'unisson sur les orientations agricoles de la future grande région

28/02/2015 | A Paris, les trois présidents de régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ont affiché une vision convergente des enjeux et objectifs de la politique agricole de la future grande région

de g à d: Gérard Vandenbroucke (Limousin), Alain Rousset (Aquitaine), Jean-François Macaire (Poitou-Charentes)

En 2015, c'est la dernière fois que les régions telles que nous les connaissons, participent au Salon International de l'agriculture. Ce vendredi 27 février, dédié à la future grande région, a donc anticipé, d'une certaine manière, le Salon 2016. L'an prochain en effet, en lieu et place des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, une seule et grande région exposera ses filières, productions et acteurs agricoles au public. Et quelle région... la plus grande région agricole non seulement de France mais d'Europe ! Une richesse et une variété de ses productions qui ne vont pas sans de grands enjeux et défis soulignés d'une même voix et pour de mêmes objectifs, par les trois présidents Alain Rousset, Gérard Vandenbroucke et Jean-François Macaire.

La future grande région agricole sera remarquable par sa « production de qualité » et par « son sens de l'innovation », ou ne sera pas. On peut aussi ajouter qu'elle devra être «forte et compétitive à l'export», tout en sachant rester « une agriculture de proximité », développant les circuits courts, le bio, et conservant de fortes retombées de valeur ajoutée sur le territoire. C'est en synthèse ce que l'on peut retenir des propos tenus tour à tour par Alain Rousset, Gérard Vandenbroucke et Jean-François Macaire ce vendredi matin sur le stand Poitou-Charentes quant à leur ambition pour la région à naître.

Ouvrir Sud Ouest France à toute la grande région?Des ambitions qui pour ne pas rester de simple vœux nécessitent de répondre à « des enjeux considérables », note Alain Rousset. D'abord, l'enjeu de savoir accompagner l'agriculteur et l'agriculture dans « les défis du moments », et ils sont nombreux, listés par le président aquitain : « la situation de l'élevage, la variabilité des prix, la question de l'eau ou encore la modernisation du tissu industriel, la diversification des ressources pour les agriculteurs... ». Ensuite, il faudra « anticiper » et enfin, on y revient il faudra « innover », l'un n'allant pas sans l'autre, ni sans « la co-construction avec les partenaires professionnels », ont souligné les trois présidents.

De manière pragmatique, Jean-François Macaire, insiste sur la nécessité d'« un outil puissant à l'export » pour favoriser la promotion et la vente des produits de la future région à l'international. Une allusion à peine voilée à la bannière Sud Ouest France créée en commun par l'Aquitaine et Midi-Pyrénées en 2012, et depuis déclinée avec succès en Maisons Sud Ouest France sur le territoire chinois. Interrogés sur le sujet, Jean-François Macaire et Gérard Vandenbroucke, opinent vivement du chef à l'idée de développer cette marque au profit de tout le territoire de la future région. Mais Alain Rousset tempère, cela « suppose d'abord réflexion avec Midi-Pyrénées ». D'autant, que si cette dernière peut se prévaloir de produits clairement Sud-Ouest, notamment dans le Gers et les Hautes-Pyrénées, d'autres pourraient tout autant entrer sous la marque Sud de France, développée par Languedoc Roussillon, avec qui Midi-Pyrénées s'apprête justement à fusionner.

Mutualisation progressiveEnfin, si les trois hommes assurent que leurs services travaillent, de manière globale, à une harmonisation des aides et dispositifs régionaux sur l'ensemble de leurs politiques, il reste que désormais, en matière agricole, nombre de ces dispositifs, sont financés par le biais de fonds européens, autrement dit sur des axes et des programmes d'actions validés par la Commission européenne, auprès de laquelle les régions doivent rendre compte. Des programmes qui sont donc différents d'une Région à l'autre (puisque conçus avant la fusion) et ce, jusqu'à 2020, date du renouvellement de la PAC au niveau européen. Rappelant que la fusion des régions ne remet pas en cause l'existence de ces programmes et la délégation du second pilier de la Pac aux régions, Alain Rousset rassure : « tout l'argent de l'Europe prévu pour l'agriculture nos régions pourra et sera dépensé ».

D'autre part, « ces programmes concernent principalement l'installation en agriculture et les mesures compensatoires aux handicaps naturels, ils ont donc été adoptés en continuité de ce qui était fait auparavant et de la réalité de chaque territoire » continue-t-il. Et Jean-François Macaire de tirer le fil: « si après 2020 un programme unique à l'échelle de la grande région, est mis en place, celui-ci sera de toute façon aussi adapté à la diversité des paysages et des agricultures présentes dans la Région ». Par ailleurs, conclut Alain Rousset, « il est impossible d'aligner les 3 régions d'un seul coup. Il ne peut pas y avoir de rupture au 1er janvier 2016 ; ce n'est que progressivement que l'on mutualisera pour créer au terme de la mandature, une seule et même région ». Une remarque valable pour l'agriculture comme pour la plupart des autres politiques régionales.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
13647
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
agriculteurs Mercosur Agriculture | 21/02/2018

Les agriculteurs manifestent à Bordeaux

En bas à gauche, le président de la FD cuma de la Dordogne Jean François Gazard Maurel entouré de son vice président et de son trésorier Agriculture | 20/02/2018

La FD cuma de la Dordogne choisit l'humour pour prévenir le suicide des agriculteurs

filière laitière département 2018 Agriculture | 15/02/2018

La filière laitière fait le point en Gironde

Francis Massé, président de la Fondation Pour une Agriculture Durable entouré des lauréats Agriculture | 14/02/2018

Prix de l'agriculture durable: les candidatures sont ouvertes !

Alain Rousset, Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en visite au Salon régional de l'agriculture 2016 Agriculture | 12/02/2018

Zones défavorisées et réforme de l'apprentissage, la Région s'inquiète pour ses agriculteurs

Assemblée générale Euralis du 9 février 2017, table ronde sur le thème de la révolution numérique Agriculture | 09/02/2018

L'agriculture face à la grande inconnue de l'ère numérique

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques, devant la Chambre d'agricutlure de Pau, mobilisés contre la réforme des zones défavorisées Agriculture | 08/02/2018

Zones défavorisées: les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques montent au créneau

Sarah Sous et Emilie Moureu, deux jeunes agricultrices récemment installées dans les Landes sur la commune de Saint-Yaguen Agriculture | 08/02/2018

Quand la partition de propriété multiplie les opportunités agricoles et forestières

Rencontres Viticoles d'Aquitaine 2018 Agriculture | 01/02/2018

Rencontres Viticoles d'Aquitaine: la chasse aux intrants est ouverte, de la vigne à la vinification

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP Agriculture | 26/01/2018

Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

14ème Comité de pilotage ''regroupement petite propriété'' le 23 janvier 2018 au Domaine d'Ognoas à Arthez-d'Armagnac Agriculture | 24/01/2018

Forêt landaise : Le regroupement des petites propriétés post Klaus, une dynamique à entretenir

Vache Prim'holstein SAA 2015 Agriculture | 17/01/2018

Compétitivité des coopératives agroalimentaires: l'Europe s'en mêle

Vignes dans le bordelais Agriculture | 15/01/2018

La région et ses partenaires viticoles "accélèrent" autour de la viticulture durable

Paysans Remarquables couv Agriculture | 14/01/2018

« Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane, le 10 janvier 2018 : ''il faut que l'agriculture se transforme!'' Agriculture | 11/01/2018

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane: "il faut que l'agriculture se transforme!"