aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | SIAD 2013 : « Aqualis » ou l'art d'irriguer en toute tranquillité

13/06/2013 | L'entreprise lot-et-garonnaise Agralis Services vient de créer « Aqualis », un système autonome de pilotage de l’irrigation.

"Aqualis" permet la maitrise de l'irrigation et la connaissance de la culture

L'entreprise lot-et-garonnaise Agralis Services est une nouvelle fois primée cette année au SIAD à Boé (47). Si l'an dernier, elle avait reçu la médaille d'argent des trophées de l'innovation « eau » pour ses sondes capacitives capables d'être très précises au niveau du pilotage de l'irrigation, cette année, c'est pour son outil « Aqualis », un système autonome de pilotage de l’irrigation qui permet de suivre ses cultures et contrôler son réseau d’irrigation. « Aqualis » est donc capable par exemple de mesurer les conditions météorologiques et de contrôler le programmateur d’arrosage...

« Les agriculteurs vont pouvoir partir, en week-end, en famille, en toute tranquillité, « Aqualis » se charge de tout ! » Antoine Grizou, du service technique d'Agralis Services, travaille, depuis un an et demi, sur ce nouvel outil d'irrigation. « Aqualis est une centrale d'acquisition de données, décrit-il. Les données agro-météo qu'elle nous fournit, nous nous en servons pour comprendre les besoins réels de la culture étudiée. Aussi, elle contrôle et pilote des électrobandes, des pompes d'arrosage et des pivots, grâce à ses sondes capacitives et ses capteurs. » Ce dispositif centralise et envoie les données par GPRS. Il est ainsi possible de les gérer de façon indépendante sur son propre ordinateu, sur internet avec l’interface de visualisation sur www.agralis.fr ou en les intégrant dans son système pour des applications phytosanitaires ou d’irrigation en individuel ou en groupe.« L'expertise agronomique... le coeur de notre métier! »L'entreprise qui a créé ce robot est Agralis Services. Cette société lot-et-garonnaise, basée au Passage d'Agen, travaille sur l'adaptation aux changements climatiques et le pilotage de l'irrigation et de la fertilisation. « Précédemment, nous avions développé des sondes capacitives capables d'être très précises au niveau du pilotage de l'irrigation, explique Jean-François Berthoumieu, du service Recherche et Développement d'Agralis Services. Et, nous nous sommes dits 'mais pourquoi pas mettre un automate qui nous informe en temps réel de ce qui se passe et qui peut en même temps récupérer des informations de la plante, du temps qu'il fait, des pluies et des prévisions ?'. C'est comme ça qu' « Aqualis » est née ! » Agralis Services assure la fabrication, la distribution et l'installation du produit. « L'entreprise reste un support technique et agronomique, car l'expertise agronomique est le cœur de notre métier ! », précise Antoine Grizou.
Lancée en avril dernier, « Aqualis » a déjà été commercialisée auprès d'une vingtaine d'exploitants, alors que l'entreprise tablait sur une dizaine en un an. « Mais, aujourd'hui, beaucoup trop d'agriculteurs n'ont pas assez confiance en la mesure, confie-t-il. Il va donc falloir faire évoluer les pratiques ! »

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
288
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr