Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

21/10/20 : La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de Monsanto dans le dossier l'opposant à un agriculteur charentais. La justice avait tranché en faveur de l'agriculteur en 2012, puis en appel en 2015.

21/10/20 : L’agglo Pau Béarn Pyrénées met en garde contre des individus se faisant passer pour des agents de collecte des déchets auprès des particuliers pour vendre des calendriers 2021. En effet tout démarchage de ce type est interdit de la part de ses agents.

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/10/20 | Bayonne : Un plan de formation pour les salariés de Staero

    Lire

    L’entreprise de mécanique de précision spécialisée dans l’usinage de pièces mécaniques et le montage de petits sous-ensembles, Staero, va mettre en œuvre des formation à la fois technique pour les opérateurs, mais dans le domaine de l’organisation industrielle et du management dans le cadre du plan de compétences 2020-2021. Ces formations vont avoir lieu avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine qui vient de leur attribuer une aide de 15 602,24 euros.

  • 26/10/20 | Benoît Biteau insatisfait par la nouvelle politique agricole commune

    Lire

    Pour l'Eurodéputé Benoît Biteau, "cette nouvelle PAC est une erreur historique". Votée en fin de semaine dernière, cette "PAC n'intègre même pas les objectifs du Green Deal", s'insurge Benoit Biteau, qui parle de greenwashing. "La Pac n'est pas contraignante pour atteindre nos objectifs climatiques et de biodiversité". Pour les Verts/ALE, "le combat continue, notamment pour la définition des stratégies "Biodiversité" et "de la ferme à la fourchette" ".

  • 26/10/20 | Talence : 4 entreprises associées autour de l'industrie du futur

    Lire

    Le projet Sabor 2 est une initiative du Cluster Digital Aquitaine pour fédérer les entreprises de la simulation numérique (ou Smart4D). Le projet implique la mise en place d'une plateforme de production collaborative orientée sur l'industrie du futur. Ainsi, Vitirover, ESI Group, LGM et Amvalor se sont associés dans Sabor 2, dont la vocation est de révolutionner l'industrie avec des solutions innovantes comme par exemple la maintenance par l'intelligence artificielle. Ce projet collaboratif est soutenu par la Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 370 500 euros.

  • 26/10/20 | Covid-19 : Les CCI néo-aquitaines lauréates d'un prix européen

    Lire

    Les CCI de Nouvelle-Aquitaine et la Chambre d’économie Croate viennent d’obtenir le prix européen « Résilience » pour leur soutien pendant la crise sanitaire. Pour faire face au besoin du CHU de Poitiers en matière de sacs hydrosolubles permettant la manipulation du linge contaminée, le réseau Entreprise Europe via la CCI Limoges Haute-Vienne s’est mobilisée et a pu rapidement identifier grâce à la Chambre d'Economie Croate un fournisseur, Vuplast d.o.o., fabricant croate de produits plastiques qui a développé un sac innovant en plastique hydrosoluble.

  • 26/10/20 | De nouvelles mesures anti-covid en Charente-Maritime

    Lire

    Après avoir pris des arrêtés pour imposer le port du masque obligatoire dans 55 communes de Chatrente-Maritime, puis l'interdiction des buvettes et points de restauration temporaire (consommation debout incluse) dans les établissements sportifs, le préfet Nicolas Basselier a pris un arrêté vendredi pour imposer un cahier de rappel dans les restaurants de la Charente-Maritime à partir du samedi 24 octobre 2020. Ces cahiers sont détruits sous 15 jours si aucun cas de Covid n'est signalé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Solidarité Paysans au chevet des agriculteurs

19/11/2019 | L’association qui vient en aide aux agriculteurs a été reçue le 18 novembre par la Région pour demander davantage de financement…

Solidarité Paysans au service des agriculteurs

En ce lundi 18 novembre, l’Union Solidarité Paysans Nouvelle-Aquitaine tire la sonnette d’alarme. Chaque année, le nombre d’accompagnement ne cesse de croître alors que les financements diminuent. « La situation commence véritablement à se complexifier », pour Bernard Billy, le président de l’Union régionale. En effet, les aides européennes -FSE- sur lesquelles l’Union comptait ne lui seront pas versées. En cause : un changement de critère dans la grille d’évaluation fin 2018 qui rend inéligible Solidarité Paysans. Pour l'aider, la Région a décidé de rallonger son enveloppe financière...

525. C’est le nombre de familles d’agriculteurs que l’Union Solidarité Paysans Nouvelle-Aquitaine a accompagné en 2018 aux quatre coins de la grande Région. « Un nombre qui ne cesse de croître, plus 50 % en un an », souligne Bernard Billy, président de l’Union régionale. Pour venir en aide à ces agriculteurs en détresse, 13 salariés et une bonne centaine de bénévoles s’affairent quotidiennement à la tâche. « Nous sommes vraiment au bout de la chaîne, car nous passons après tout le monde, après l’Etat, les chambres consulaires. Nous ramassons la misère avant la phase ultime », déplore le président de l’Union.
Ces accompagnements prennent en considération les aspects social et économique de la situation de l’agriculteur. « L’accompagnement n’est pas limité dans le temps. Nous restons aux côtés de l’agriculteur le temps qu’il faut. » Intervenant en binôme, salarié et bénévole ou deux bénévoles ensemble, ces derniers répondent aux appels d’urgence d’un agriculteur qui vient de recevoir une lettre d’huissier concernant la saisie proche d’un bien, d’une femme d’agriculteur qui s’inquiète de voir son mari déprimé et découragé par la perte de son troupeau malade, d’un exploitant qui souhaite arrêter son activité sans connaître le mode opératoire ou encore interviennent lors d’une mise en redressement amiable judiciaire de la ferme par une banque ou un autre créancier. « Nous avons cette force de connaître parfaitement les procédures collectives. Aussi, nous sommes entourés de professionnels sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour aider tous ces agriculteurs. » En 2019, Solidarité Paysans Nouvelle-Aquitaine table sur un accompagnement de 630 familles.

Accompagnement en hausse, financement en baisse
Et pour mener à bien ses actions d’accompagnement, l’Union Solidarité Paysans Nouvelle-Aquitaine est soutenue financièrement par la Région - à hauteur de 57 % de son budget soit 350 000 €-, par des dons et cotisations mais aussi par des Conseils départementaux (Creuse, Corrèze, Gironde, Charente, Charente-Maritime, Vienne et Deux-Sèvres), des communes et communautés de communes. Mais cela ne suffit pas. D’autant que cette année, le FSE, le fond européen, sur lequel l’Union comptait, ne lui sera pas versé. C’est un manque de 100 000 €. En cause, un changement de critère la rendant inéligible.
Les membres du Conseil d’administration se sont donc rendus à l’Hôtel de région à Bordeaux, le 18 novembre, pour demander à Jean-Pierre Raynaud, le vice-président de la Région en charge notamment de l’agriculture, une rallonge d’aide pour pallier ce manque. « Nous avons insisté pour qu’il revoit sa copie. Ce dernier est conscient que le monde agricole souffre, qu’il faut l’aider... » Éric Baudron, le trésorier de l’Union, a senti, lui, que Jean-Pierre Raynaud les invitait à « se poser des limites » car il estime que « nous ne pouvons pas répondre à toutes les demandes au regard de nos forces vives et de nos moyens financiers. Or, l’association depuis sa création n’a jamais refusé d’aider quiconque ». Contacté au lendemain de cette entrevue, le Conseil régional a assuré rallonger son aide, passant ainsi de 350 000€ à 400 000€ en 2020. La Région qui a également souligné qu'elle fera tout pour trouver une solution financière afin de compenser le FSE.

Diversification des ressources
L’Union tente aussi par tous les moyens de diversifier ses ressources. Ainsi, en Limousin, Solidarité Paysans vient d’être reconnue d’utilité publique. « Nous pouvons donc à présent donner des rescrits mécénats ce qui va peut-être inciter des grandes entreprises, des fondations à nous aider financièrement », précise Jean-Louis Bouillet de SP Limousin. Solidarité Paysans Aquitaine et Solidarité Paysans Poitou-Charentes comptent bien en faire de même. Aussi, un travail doit être mené vers les Conseils départementaux. En effet, à ce jour, seuls sept départements sur les douze que dénombre la Région Nouvelle-Aquitaine débloquent une enveloppe financière. Dans l’ancienne Aquitaine, seule la Gironde met la main à la poche. « Les Départements devraient fidéliser leur soutien, pour ceux qui nous aident déjà », souligne Éric Baudron.
Aussi, le film « Au Nom de la Terre » réalisé par Edouard Bergeon avec Guillaume Canet, qui met en scène la descente aux enfers d’un agriculteur, a permis de récolter 80 000 € pour l'association nationale. En effet, le jour de la sortie, 50 centimes étaient prélevés sur chaque billet vendu auxquels s’ajoutaient 50 centimes par place par cinéma dans tout l’hexagone. « C’est ce genre d’action qui peut nous aider à mieux accompagner nos agriculteurs ». Mais au-delà de cette aide financière, « ce film a également mis en lumière ce que vivent des centaines d’agriculteurs aujourd’hui. Les Langues se sont déliées, certains ont osé prendre la parole et poser des mots sur leur situation. Depuis, nous avons un afflux de demandes d’aides. »
Mais le temps pris pour chercher de nouveaux financements représente un temps perdu pour accompagner tous ces agriculteurs. Ce que déplore vivement l’association. Elle aimerait donc plus de fidélité dans les financements. Dans un contexte agricole où un agriculteur se suicide tous les jours en France, « il nous paraît vital et urgent de maintenir une structure comme la nôtre », conclut Bernard Billy.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland - CD47

Partager sur Facebook
Vu par vous
5041
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Illustration installation - transmission en maraîchage Agriculture | 23/10/2020

Transmission agricole : Safer, collectivités et chambre d'agriculture 64 alliées au plus proche du terrain

Une partie du coteau bordant les vignes de Pierre Tourré s'est effondrée suites à la pluie du 11 mai Agriculture | 21/10/2020

Les pluies du mois de mai mettent en danger des vignerons de Loupiac

La famille Massé, installée à Rouillac, fait partie des 150 exploitations certifiées par l’interprofession Agriculture | 15/10/2020

Charente : vers un cognac 100% durable en 2030

Roland de Lary, directeur du CRPF Agriculture | 05/10/2020

Filière bois : trois questions à Roland de Lary, directeur du Centre Régional de la Propriété Forestière

Danièle Marcon, présidente de la section tomate de l'AIFLG Agriculture | 04/10/2020

L'IGP, une urgence pour la survie pour la Tomate de Marmande

Marché de producteurs Agriculture | 02/10/2020

Les circuits courts au menu du 6ème Agrinovembre

Bernard Layre, Présidnt de la Chmabre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques et Eric Spitz Préfet du département Agriculture | 01/10/2020

Un nouveau tournant vers la transition environnementale pour l'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

Le Palso est une association représentant les acteurs de la filère palmipède du grand Sud-Ouest Agriculture | 30/09/2020

Un vingtième anniversaire particulier pour l’IGP Foie Gras du Sud-Ouest

Pierre Courdurié en train de travailler le raisin en fermentation Agriculture | 25/09/2020

Vendanges : rencontre avec Pierre Courdurié, vigneron à Saint-Christophe-des-Bardes

Le périgourdin Didier Gouraud à la tête d'Interbev Nouvelle Aquitaine Agriculture | 20/09/2020

Le périgourdin, Didier Gouraud, à la tête de la filière viande en Nouvelle-Aquitaine

Safer Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 17/09/2020

La Safer tire son bilan régional

Anthony Brun dans sonexploitation de Saint-Bonnet sur Gironde Agriculture | 17/09/2020

Vendanges : le terroir de cognac sauve les meubles

Anne Fichet au milieu de ses fleurs Agriculture | 11/09/2020

De la plante à l'hydrolat, l'agriculture dans le respect du vivant chez Anne Fichet à Saint-Savinien (17)

Quelques unes des génisses que Joël Sillac présentera lors du Concours national Bazadais 2020 à Vieux Boucau Agriculture | 08/09/2020

Retour en terres landaises pour le concours national Bazadais !

La maison de retraite pour poules pondeuses de Coussac-Bonneval va s’agrandir en 2021. Agriculture | 07/09/2020

La Safer a accompagné l’installation d’une maison de retraite pour poules en Haute-Vienne!