Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | "Sortir des pesticides": Néo Terra et la Région passent à l'action

18/02/2020 | Eleveurs béarnais et producteurs lot-et-garonnais vont pouvoir bénéficier de financements régionaux pour accompagner leur passage à une réduction drastique des pesticides

1

Votée en juillet dernier, la feuille de route Néo Terra du Conseil régional d'Aquitaine, qui a pour objectif d'accompagner et accélérer la transition écologique commence d'ores et déjà à se décliner en financements pour la mise en œuvre d'actions concrètes. Exemple dans le secteur agricole avec l'appel à manifestation d'intérêt « Sortir des pesticides » lancé par la Région et l'Agence de l'eau Adour Garonne et dont les deux projets lauréats s'apprêtent à recevoir les fonds votés par les élus régionaux le 10 février dernier. Les bénéficiaires : 120 éleveurs de Blondes d'Aquitaine en Béarn et une quarantaine de producteurs de fraises et tomates sous serre dans le Lot-et-Garonne. Autant d'agriculteurs qui, par le biais de la chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques pour les uns et de la Coopérative Valprim pour les autres, s'engagent à des réductions « drastique » d'intrants sur leurs exploitations.

Avec l'ambition de sortir des pesticides d’ici 2030, mieux vaut ne pas trop traîner dans la mise en ouvre des objectifs... Doté d' une enveloppe de 570 000 € de crédits régionaux, en complément deS 580.000 € de financements de l’Agence Adour Garonne. l'appel à Manifestation d'intérêt du même nom, « sortir des pesticides », a donc d'ores et déjà désigné ces deux lauréats, et l'attribution de la partie régionale des aides a été votée le 10 février dernier.

En Béarn: 120 éléveurs sur 7800 ha sur la voie de la Haute Valeur Environnementale
Première des bénéficiaires, la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques sur un projet dédié à 120 éleveurs de bovins viande, race Blonde d'Aquitaine, installés sur les coteaux du Béarn et des Barthes ou sur les coteaux du gave de Pau et de Ger. Si ces éleveurs, qui pèsent à eux seuls 7800 ha, sont déjà engagés dans une démarche de réduction des pesticides dans le cadre d'un accompagnement par l'Europe (MAEC polyculture élevage), le projet (sur 3 ans) retenu par l'AMI permet d'aller plus loin ; les éleveurs s'engageant à certifier leur exploitation « Haute Valeur Environnementale ». Et le niveau d'engagement concernant la réduction des produits phytosanitaires est pour le moins important. Est en effet posée, « une baisse de 50% de l'IFT (Indice de fréquence de traitement) d'exploitation par rapport à l'IFT régional en année 3 et une baisse de 25% de l'IFT de l'exploitation en année 3 par rapport à sa moyenne des trois années du projet ».

Pour cela, la stratégie visée est de s'appuyer sur les ressources herbagères pour diminuer l'utilisation de pesticides avec une agriculture de conservation des sols pour répondre aux enjeux agro écologiques. Autre point à travailler selon la Chambre d'agriculture: favoriser l'autonomie alimentaire qui permettra de développer des cultures plus économes en intrants et de mieux valoriser l'herbe.

Concrètement, la délibération votée à l'occasion de la commission permanente le 10 février dernier indique que « la sollicitation financière de l'AMI ne porte que sur la partie amont du projet avec l'indemnisation des agriculteurs. Les actions collectives seront prises en charge dans le cadre du programme Agroréseau (porté par la Chambre d'agriculture et département, ndlr). Le suivi IFT et la certification Haute Valeur Environnementale seront pris en charge par la chambre d'agriculture 64 et /ou l'agriculteur. »
Au total sur un projet estimé à 1 279 300,00 €, la Région Nouvelle-Aqutaine et l'Agence de l'Eau Adour Garonne apportent chacune 360 000 € soit, ensemble, plus de 55% des financements totaux.

En Lot-et-Garonne: l'ambition exemplaire des producteurs de Valprim
Autre exemple concret de la volonté des acteurs de s'engager et de celle de la collectivité ragionale de mettre en oeuvre ses ambitions, du côté des producteurs et de fraises et tomates sous serre (dont 55% sont déjà en Ecoserre) de la coopérative Valprim en Lot-et-Garonne. L'objectif du projet retenu dans le cadre de l'Appel à Manifestation d'Intérêt vise « une réduction de 50 à 80% des IFT par rapport aux références de la coopératiuve et de 74% par rapport à la référence régionale » en ce qui concerne la culture de tomates et, « en culture de fraises, une réduction de 50 à 60 % par rapport aux références de la coopérative et à 62% par rapport à la référence nationale ». Là encore l'ambition est exemplaire.

Pour y parvenir le plan d'action de Valprim consiste à accentuer la veille et l'innovation et synthétiser les solutions de protection des plantes. Une fois les solutions innovantes validées, les techniques seront déployées chez les producteurs. Pour cela la coopérative propose de renforcer le conseil agronomique aux agriculteurs avec plus d'échanges de bonnes pratiques ou encore l'intervention de consultants spécialisés. « Un accompagnement dans leurs réflexions stratégiques sur les outils de production sera également mené » assure la coopérative.

Enfin, « le surcoût engendré par les pratiques et les investissements mis en oeuvre doit être compensé par de la création de valeur. C'est pourquoi Valprim souhaite déployer le label Zero résidus de pesticides avec la mise en place d'un plan marketing et commercial », détaille la délibération du Conseil régional. Concrètement, sur un plan de financement de 596 676,00 €, l'aide régionale se monte à 210 000 € soit 35% du total, en appui du financement de 220 000€ accordé par l'Agence de l'eau.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
17328
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr