Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le 22/09 dès 11h, le H14 accueille Cap associations,rdv annuel du monde associatif bordelais auquel participent 327 associations. L'occasion de s’informer, découvrir et essayer des pratiques sportives et culturelles ou s’investir en tant que bénévole.

20/09/19 : Le 24/09 le Centre Commercial Mériadeck reçoit le Forum des Acteurs Associatifs de l’Emploi. Les assos bordelaises liées à l’insertion professionnelle y présentent leurs services d'orientation et accompagnement des personnes en recherche d'emploi

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/09/19 | 1000 postes à pourvoir lors de la Journée de l'Emploi

    Lire

    Le jeudi 26 septembre, la 8ème Journée de l'Emploi se tient à la salle du Solarium de Gradignan (33) dès 9h30. Plus de 1000 offres d'emploi (tout niveau) seront proposées dans le secteur privé et des dizaines de postes dans les secteurs de l'armée et de la gendarmerie. 77 entreprises locales, de la start-up à la multinationale, seront présentes dans des domaines d'activités variés : commerce, industrie, banque, restauration, bâtiment, logistique ou encore l'aide à domicile et l'intérim. Possibilité d'entretiens individuels de conseils sur la recherche d'emploi, la formation, les métiers.

  • 21/09/19 | Niort : une semaine d'accueil pour les étudiants niortais

    Lire

    Jusqu'au 26 septembre, Niort Sup' organise une semaine spéciale pour l'accueil des étudiants. Au programme : une course à pied "Color Run" de 5 km suivie d'une soirée étudiante (le 24), un tournoi de basket (le 26), une initiation à la boxe (le 26), un "escape game polar" dans des lieux culturels de Niort, et plusieurs concerts dont la soirée Nitro (électro) du CAMJI, ainsi que des petits déjeuners d'informations sur la vie étudiante (les 23,24 et 25). Programme détaillé sur www.niortagglo.fr

  • 20/09/19 | Affaire SFR : Bordeaux à la barre

    Lire

    Après Nice, Dijon et Aix-en-Provence, c'est à Bordeaux que sera plaidé le jeudi 26 septembre le quatrième dossier de l'affaire SFR. 18 Conseils de Prud'hommes ont été saisis en France pour se pencher sur ce Plan de Départ Volontaire contesté par 427 salariés et qui a concerné 5000 personnes au total (soit un tiers des effectifs). En 2017, SFR avait été condamnée à verser 26,25 millions d'euros de dédommagement à d'anciens salariés ayant déposé un recours pour contester un premier Plan de Départs volontaires mis en place en 2007. Pour l'avocat qui plaidera l'affaire, "Il s’agit ni plus ni moins d’un plan social déguisé".

  • 20/09/19 | Bordeaux : l’église Saint-Michel retrouve ses trésors d’albâtre

    Lire

    Plus de 35 ans après avoir été volés, quatre reliefs du XVe siècle en albâtre polychromé -l’Annonciation, la Nativité, l’Adoration des Mages et l’Ascension- viennent d’être replacés dans leur écrin d’origine de la basilique Saint-Michel de Bordeaux. Samedi 21 septembre à 12h sur le site, dans le cadre des Journées du Patrimoine, une « cérémonie de réintégration » célèbrera ce retour en présence de Nicolas Florian maire de Bordeaux.

  • 20/09/19 | Vienne : un essai clinique "sauvage" interdit

    Lire

    L'agence du médicament (ANSM) a annoncé ce jeudi avoir interdit un "essai clinique sauvage" de molécules aux "effets inconnus" (sous forme de patchs) sur au moins 350 malades de Parkinson et Alzheimer réalisé en partie dans une abbaye de Saint-Benoît, près de Poitiers. L'ANSM a demandé aux participants de ces essais de "ne plus utiliser ces patchs" et de consulter "rapidement un médecin pour réaliser un bilan de santé et s'assurer que la prise en charge de leur maladie est adéquate". L'autorité a également annoncé avoir saisi le pôle santé du Parquet de Paris.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Tech Ovin, le salon se prépare à fêter ses 20 ans

28/08/2019 | Le salon professionnel du mouton, Tech Ovin, va fêter les 4 et 5 septembre ses 20 ans. Plus 15 000 personnes sont attendues à Bellac (87) pour l'occasion.

Une 11e édition particulière pour Tech Ovin qui fêtera les 4 et 5 septembre ses 20 ans.

Bellac, en Haute-Vienne, accueille, les 4 et 5 septembre, le salon Tech Ovin. Un rendez-vous incontournable des professionnels de la filière ovine, aussi bien pour la production de lait que celle de viande. A une semaine de cet événement, les organisateurs sont à pied d’oeuvre pour accueillir plus de 15 000 personnes sur les deux jours. D’autant plus que cette année est particulière puisque le salon fête son vingtième anniversaire. Conférences, défilés, concours, démonstrations de matériel sont au programme de cette onzième édition de Tech Ovin. 

« Vous voyez Tech Ovin est en pleine action. Les chapiteaux sont en train de se mettre en place. Ça prend forme. Nous serons prêts pour le salon », assure Claude Souchaud, président de Tech Ovin, qui garde son calme à un peu moins d’une semaine du rendez-vous. Effectivement le camping municipal de Bellac est en effervescence (voir vidéo ci-dessous). Les tentes, caravanes ou camping-cars ont laissé leur place à d’imposants chapiteaux. Les ouvriers travaillent d’arrache-pied, afin que tout soit monté d’ici l’ouverture du salon. Ici sont attendus près de 200 exposants de la filière ovine. Une soixantaine de conférences seront programmées, des défilés de races ou encore des démonstrations, des concours, des présentations de matériel. Toutes les races ovines de France seront présentes. Cette année, il y aura quelques nouveautés comme le concours de découpe de viande d’agneau qui opposera dix binômes ou encore la mise à la vente de chiens de troupeau dressés. Un vaste programme. « C’est le seul salon que je connaisse où l’on ne croise que des éleveurs ovins, poursuit Claude Souchaud. C’est un véritable lieu d’échanges où est réuni tout ce qu’il y a plus de plus performant en terme de recherche et d’innovation. Nous sommes un salon professionnel toujours au service des éleveurs dans leur métier ». 

20 ans, ça se fête.  

Cette  année le salon va avoir une saveur particulière. La première édition ayant eu lieu en 1999, ce sera son vingtième anniversaire. « Tech Ovin est né à Bellac sur une idée du conseil administration de la foire nationale ovine. Ils ont réfléchi à lancer sur la même période de cette grande foire un salon : Tech Ovin. Comme beaucoup éleveurs se rendent à cette foire nationale,  dès la première édition, Tech Ovin a eu un impact important », explique Claude Souchaud. Concernant le choix de Bellac, il est naturel car c’est le premier bassin de production d’ovins viande. Voilà pour ce qui en est de l’histoire de Tech Ovin qui se déroule tous les deux ans. « 20 ans, c’est exceptionnel. Cela se fête. Pour l’occasion, nous avons relancé tous ceux qui ont contribué au démarrage et qui se sont succédés à Tech Ovin. Certains anciens directeurs sont devenus éleveurs, d’autres travaillent pour des instituts ». Une cérémonie sera prévue et un dîner de gala pour souffler les bougies. « Nous ne nous focalisons pas seulement sur cet anniversaire, rassure le président de Tech Ovin. Le salon est avant tout fait pour rendre service aux éleveurs et toujours aller de l’avant »

.Stéphane Lorgue, éleveur de moutons à Bellac, attend tous les deux ans avec impatience ce rendez-vous pensé pour les éleveurs

 

Les éleveurs ovins paraissent attachés à ce rendez-vous devenu, au fil des années. incontournable pour la filière. Stéphane Lorgue est l’un des « locaux de l’épreuve ». A la tête d’un troupeau de 700 brebis, essentiellement des Grivettes croisées Texels, Charolaises, Sufolks, il s’est installé en 1997 sur Bellac en élevage viande. 350 brebis font des agneaux en saison et 350 en contre-saison. A ses côtés, sa chienne, June, une femelle border croisée avec un berger australien. « Elle pousse bien les moutons et fait bien son boulot », résume-t-il lui caressant le museau. L’éleveur est bénévole pour l’association APOSNO (Association Pour l’Organisation du Salon National Ovin) qui a été créée spécifiquement pour organiser ce salon national du mouton. « Pour moi, Tech ovin est la référence du mouton. Je ne manquerai ce rendez-vous pour rien au monde. Cela m’apporte beaucoup de choses, notamment au niveau des nouvelles technologies et certains conseils facilitent notre travail quotidien. Ces méthodes de travail nous permettent d’avancer », confie Stéphane Lorgue.

Tech Ovin seul salon Européen ?

Lors de la dernière édition, il y a deux ans, Tech Ovin avait accueilli plus de 15 000 personnes. « Cette année nous attendons beaucoup de délégations françaises et étrangères. Nous espérons battre notre record de fréquentation », sourit le président Claude Souchaud. Mais le salon national du mouton a beaucoup d’ambition et aimerait devenir un salon européen. Jusqu’alors, il y avait deux rendez-vous européens du mouton. Tech Ovin et le Sheep Day à Malvern au Sud-Ouest de l’Angleterre, à la limite avec le Pays de Galles. Ces salons se déroulaient en alternance une année sur deux. « Avec le Brexit, nous sommes désormais le seul rendez-vous de ce type en Europe. Mais avant de devenir un salon européen, il y a plein de choses à mettre en place. Nous avons de l’ambition et des projets », sourit Claude Souchaud.

Plus d'infos sur le site Internet de Tech Ovin

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8435
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr