Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Technopôle Agrolandes: du numérique à la biosécurité avicole

26/09/2017 | Bien qu'encore "hors les murs" pour une bonne année, le Technopôle Agrolandes est déjà en action pour l'agriculture de demain, bio-sécurité au premier plan.

1

Dans les Landes, « ce n’est pas parce que la Technopole Agrolandes n’a pas encore de murs que rien ne se passe », c’est en substance, le message qu’ont fait passer ce mardi les responsables du déjà pré-existant Groupement d’Intérêt Public Agrolandes, qui a récemment validé ces 3 axes stratégiques du Technopole du même nom, dédié à la création de nouveaux services de l’agroalimentaire et de la chimie verte. Parmi ces axes figure l’animation du Cluster biosécurité, lancé en mai dernier à l’initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine, et pour lequel les équipes sont déjà à l’œuvre. Au programme notamment, la réalisation d’une cartographie des filières volailles et palmipèdes, s’étendant au-delà des frontières de la région. Un outil de prévention contre la diffusion d’une éventuelle nouvelle épizootie.

Agrolandes, dont « la première pierre de réflexion a été posée en 2012 par Henri Emmanuelli », rappelle son successeur Xavier Fortinon, n’a toujours pas de murs, mais les choses avancent. Les premiers travaux s’annoncent à Haut-Mauco sur l’emprise foncière de 90 ha destinée au projet. En effet, le début de la construction de l’Agrocampus,  le « centre névralgique de la Technopole », qui accueillera les équipes de la Technopole et une pépinière d’entreprises est annoncé pour la fin de l’année. Un bâtiment de 1600 m2 qui donnera corps au projet, en attendant la réalisation à terme d’une zone d’activité…

"Un réseau de 100 à 200 fermes connectées"
Mais en attendant la coupure de ruban, prévue pour fin 2018 début 2019, les représentants du GIP, qui fédère institutionnels et une association d’une trentaine d’entreprises de l’agri-agro, rappelaient ce mardi, que le Technopôle a d’ores et déjà acté les 3 axes stratégiques de son action.
D’abord, « l’agriculture numérique » avec comme point d’appui, un projet d’une plateforme expérimentale de grande ampleur via un réseau connecté de fermes. L’idée ici est de « permettre des démonstrations technico-économiques de produits et services innovants sur un réseau de 100 à 200 fermes connectées », imaginent facilement les responsables.
Ensuite, « la valorisation des déchets et coproduits de l’agroalimentaire et de l’agriculture (dont la sylviculture), incluant également la question du stockage de l’eau et de la réutilisation des eaux usées ». Un axe stratégique en adéquation avec la réalité économique du territoire, les filières volailles, truite, maïs et pin produisant un gisement d’1 million de tonnes par an.
Enfin, 3ème pilier du GIP Agrolandes : l’animation du cluster Biosécurité. Une thématique qui s’est « imposée » d’elle-même au regard de la criticité de la situation, et les craintes de nouvelles crises pour les filières volaille et canard, confie volontiers Xavier Fortinon.

Philippe Carré, Xavier Fortinon, Thierry Zurcher et Marc Chazaux

Vers une cartographie de la filière avicole et palmipède en temps réelConstitué par un réseau d’acteurs de professionnels et d’entreprises de la filière, d’acteurs académiques ainsi que des institutionnels, dont le CIFOG, les chambres consulaires, les collectivités locales, et les services de l’Etat, le Cluster a déjà démarré ses premières actions de manière très concrète. La (pour l’heure) petite équipe de Marc Chazaux, Directeur d’Agrolandes est en effet déjà mobilisée, depuis les bureaux du Conseil départemental, sur une mission de cartographie de la filière avicole et palmipède en temps réel. « Il s’agit de savoir où se trouvent les sites d’élevage, les ateliers de gavages, les sites industriels, quels sont les circuits de transports, etc… L’objectif étant, dès l’identification d’un foyer, de pouvoir stopper les flux et ainsi diminuer le risque de propagation d’un virus », explique Thierry Zurcher, ex directeur général du groupe coopératif Maïsadour, et, dont le successeur Philippe Carré vient également de prendre la suite à la présidence de l’Association Agrolandes Entreprises. Une cartographie qui va s’étendre sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, mais aussi sur la région Occitanie « voire dans les Pays de Loire, où la filière volaille est importante », indique Xavier Fortinon, Président du Conseil départemental et du GIP Agrolandes. Commandée par le CIFOG, la publication de ce travail est prévue dès ce mois de novembre afin de permettre aux professionnels d’être dès cette année, totalement opérationnels en cas de nouvelle alerte virale.

Autre chantier prioritaire du cluster bio sécurité: l’inventaire et la hiérarchisation des risques de propagation du virus sur l’ensemble de la filière gras/maigre. Un premier rapport d’étape est attendu pour la fin de l’année. « L’idée est de repérer quels sont les points critiques de risques à chaque étape de la filière : l’élevage, le transport, l’abattage,… Ce n’est qu’une fois repérés et hiérarchisés, qu’on pourra régler les problèmes et points de faiblesses les uns après les autres. », explique Thierry Zurcher. Bien sûr aussi au cœur des réflexions du GIP, la vaccination des volailles et palmipèdes.
Au total autant de thématiques de travail, qui tout en étant ancrées dans le territoire et son tissu économique donnent aussi au Technopôle une visibilité nationale. Condition d’importance s’il en est pour en assurer son succès et son attractivité auprès des entreprises, et à travers elle, celle du département.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : ©Nathalie LARRADET Architecte

Partager sur Facebook
Vu par vous
59968
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr