Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Traités Ceta et Mercosur: Les éleveurs basques et béarnais ont exprimé leur malaise

10/07/2019 | FDSEA et JA 64 ont mené une opération coup de poing dans la nuit du 9 au 10 juillet dans l'ensemble du département en réaction aux traités commerciaux Ceta et Mercosur.

''Empaillage'' de la trésorerie de Mourenx dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 par les éleveurs de la FDSEA64 et JA64 en réation aux Traités CETA et MERCOSUR

« Mercosur, c'est la mort, sûr !» « Paysans sacrifiés, consommateurs empoisonnés », les encarts laissés dans la nuit de mardi à mercredi à l'entrée d'une quinzaine de trésoreries, et le plus souvent accompagnés de ballots de paille éventrés, ne laissent que peu de place au doute quant à l'inquiétude des agriculteurs, et notamment des éleveurs basques et béarnais, face aux traités commerciaux européens négociés ou en cours de ratification. Une anxiété d'autant plus ravivée que les députés français sont appelés à se prononcer sur la ratification du Ceta (accord commercial entre l'union européenne et le Canada) le 17 juillet prochain. Une ratification qui pourrait ouvrir grande les portes à un accord du même genre avec les pays de l'Amérique du Sud (Mercosur), tout aussi craint par les éleveurs du département.

Arzacq, Lescar, Sauveterre-de- Béarn, Saint-Etienne-de-Baïgory, Monein, Bedous, Hasparren, Saint-Palais, Nay, Lembeye, Oloron... Cette nuit, la colère des éleveurs FDSEA64 et JA 64 sera passée partout, où l'Etat est présent dans les campagnes à travers ses services déconcentrés que sont trésoreries du Ministère des Finances Publiques. Car c'est bien à l'Etat, et aux députés, que s'adressait le message. Dans un communiqué, les deux syndicats agricoles mettant en effet en exergue que la ratification de ces accords de libre échange « n’est cohérente ni avec les discours de nos responsables politiques, ni avec la loi EGAlim ». Cette dernière, rappellent-ils étant « censée sécuriser le consommateur et prôner une montée en gamme des produits agricoles et alimentaires et une consommation locale, rémunératrice pour les producteurs et respectueuse de l’environnement. »

Saint-Jean-Pied-de-Port - FDSEA et JA 64 ont mené une opération coup de poing dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 dans l'ensemble du département en réaction aux traités commerciaux, Ceta et Mercosur.


"OGM, l’engraissement aux antibiotiques activateurs de croissance, et 46 substances actives interdites"
Pour les éleveurs du département le risque est évident, c'est celui de « la déstabilisation de nos filières qui mettrait en péril notre élevage et anéantirait notre dynamique locale. » Et pour cause, le Ceta met en concurrence, « d’un côté, un modèle agricole de type familial, avec une moyenne sur le département de 30 bovins par exploitation,et de l’autre, le modèle des feedlots, où 60% comportent plus de 10 000 bovins. ». Autre critique pointée par les éleveurs, outre des réglementations très différentes en matière de bien-être animal, de traçabilité et de respect de l’environnement , « le Canada autorise les OGM, l’engraissement aux antibiotiques activateurs de croissance, et 46 substances actives strictement interdites en Europe », selon le syndicat. En d'autres termes, selon la FDSEA, «  Le Ceta est contraire à l’article 44 de la loi EGAlim qui interdit de vendre des produits ne respectant pas nos règles de production. »

Arzacq - FDSEA et JA 64 ont mené une opération coup de poing dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 dans l'ensemble du département en réaction aux traités commerciaux, Ceta et Mercosur.


"Vers d’autres accords destructeurs pour nos filières"
Quant au Ceta, s'il devait être ratifié le 17 juillet prochain, « il ouvre la porte à la signature d’autres accords destructeurs pour nos filières et pour l’environnement, comme l’accord UE-Mercosur, qui traite de volumes similaires », prédisent les éleveurs qui craignent également que ces traités ne viennent balayer les démarches de construction collectives de qualité des produits mises en place par une profession déjà en situation difficile.

Monein - FDSEA et JA 64 ont mené une opération coup de poing dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 dans l'ensemble du département en réaction aux traités commerciaux, Ceta et Mercosur.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : FDSEA 64

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3127
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr