Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/02/20 | L'octogénaire qui avait attaqué la mosquée de Bayonne est décédé

    Lire

    Claude Sinké, 84 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque de la mosquée de Bayonne qui avait fait deux blessés est décédé. Placé en détention provisoire au Centre pénitencier de Mont-de-Marsan, le procureur de la ville a indiqué qu'il était décédé mercredi après avoir été conduit aux urgences de l'hôpital, son état de santé s'étant aggravé. Il disait vouloir "venger l'attentat de Notre Dame de Paris" dont il pensait que la responsabilité de l'incendie incombait à des musulmans.

  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

  • 27/02/20 | La Rochelle : les services municipaux réintègrent l'Hôtel de ville

    Lire

    Suite à la réouverture de l'Hôtel de ville de La Rochelle après 6 années de travaux, l'accueil des services municipaux se fait dorénavant à l'Arsenal, 8 place J-B Marcet, de 8 h 30 à 17 h 30, du lundi au vendredi. L’Hôtel de Ville héberge désormais le cabinet du maire et les élus peuvent y recevoir les citoyens sur RDV. Les cérémonies et mariages y sont de nouveau organisés, ainsi que les visites touristiques. La cour sera librement accessible au public de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 10 h à 18 h le samedi.

  • 27/02/20 | Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

    Lire

    Lancement d’une campagne de dépistage national du cancer colorectal par le Centre régional de Coordination des dépistages des Cancers de Nouvelle Aquitaine. Deuxième cancer le plus meurtrier, le cancer colorectal est chaque année responsable de 17 000 décès. Détecter ce cancer grâce au dépistage peut guérir 9 cas sur 10. Pour sensibiliser à cette démarche, une marche bleue est organisée ce dimanche 1er mars à partir de 10h sur le parvis de la Maison Éco citoyenne à Bordeaux.

  • 27/02/20 | Le quartier Terre Sud à Bègles labellisé EcoQuartier 2019

    Lire

    La Ville de Bègles vient d'être récompensée pour son projet d’aménagement du quartier Terre Sud, au titre du Label ÉcoQuartier 2019. Le 5 février dernier, le label lui a été décerné par le ministre Julien De Normandie, aux côtés de six autres communes françaises. Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, recevra les acteurs ayant participé à la démarche de labellisation, mardi 3 mars, à 11h30, au Café de la Route.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

26/01/2018 | En Dordogne, la filière avicole a eu l’idée d’un exercice pour tester en situation réelle les réactions à avoir en cas de suspicion de foyer de grippe aviaire.

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP

Début novembre, les responsables de la filière avicole périgourdins ont eu l'idée de "monter un scénario catastrophe" pour apprendre à réagir s'il survient un nouveau cas de grippe aviaire. Cette opération, menée avec les services vétérinaires, a eu pour objectif de mieux se préparer à une éventuelle nouvelle crise, de tester les réactions pour éviter la propagation du virus. Les premiers retours de cette expérience se font jour et l'initiative périgourdine intéresse d autres départements avicoles du Sud Ouest, surtout le cluster bio sécurité de Nouvelle Aquitaine.

 Il s'agit d'une première en France, l'initiative revient aux représentants de la filière avicole de la Dordogne. Ils ont demandé aux services de l'Etat de préparer un exercice pour mieux anticiper une suscpicion  ou un cas de foyer d'influenza aviaire. Le test  en situation semi réelle a eu lieu début novembre à Périgueux. Le scénario est simple : un éleveur de canards gras et gaveur, appelle les services vétérinaires car il observe une surmortalité dans un des bâtiments d'élevage. Il s'avérera qu'il s'agit d'un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène. Comment réagir, comment éviter la propagation du virus et une nouvelle crise ? Cette expérience a été menée de manière concertée avec les services de l’État, les éleveurs de la filière longue et courte, les organisations de producteurs, la Chambre d’agriculture et a réuni une quarantaine d'intervenants, représentants 12 structures.

Acquérir une culture du risque

Le but est de permettre aux professionnels d'acquérir une culture du risque. Cinq objectifs ont été définis au préalable. Le premier objectif était de tester la réactivité de la filière en situation de crise pour éviter toute propagation du virus, le deuxième était de tester la circulation rapide de l'information entre les services de l'état et les professionnels, l'objectif trois est un objectif d'analyses, être capable d'identifier tous les producteurs dans les zones réglementées, le quatrième concerne la communication avec un message commun auprès des producteurs, des salariés et du grand public. Le dernier est de définir des procédures fiables et duplicables en cas d'urgence pour renforcer la bio sécurité à tous les échelons de la filière. Les premiers retours d'expérience font apparaître ce qui a bien fonctionné, notamment la bonne coordination des différents intervenants. "Réagir dans les toutes premières heures, est essentiel pour la profession," insiste Patrice Marcelly, directeur de la coopérative agricole bergeracoise Terres du Sud qui regroupe 180 producteurs du Sud-Ouest. Dans les points à améliorer, cette expérience a permis de se rendre compte que les listings concernant le nombre de producteurs, et le nombre de bâtiments d'élevage et d'animaux ne sont pas forcément à jour. La réaction des différents corps de métier, notamment du transporteur, qui doit passer la consigne à ses chauffeurs d'arrêter leur circuit, est primordiale. L’initiative intéresse aujourd’hui les autres départements avicoles du Sud-Ouest, surtout le cluster bio sécurité Nouvelle Aquitaine. Ce type d'exercice devrait être mis en place à plus grande échelle et de façon plus régulière, en se servant des enseignements de l'opération menée en Dordogne. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
46737
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr