Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

09/09/21 : Vaccins - Du 13 au 17 septembre, de 8h à 18h, le centre de vaccination de Cenon situé 88 cours Victor Hugo, accueille les personnes (dès 12 ans) sans RDV. Des doses du vaccin Pfizer sont administrées.

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : Le mardi 7 septembre à 19h, le Muséum de Bordeaux accueille Hervé le Treut pour une conférence sur "Le changement climatique, hier, aujourd'hui et demain".

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Le dimanche 5 septembre dès 10h30, la Ville de Châtellerault organise la 12ème édition de la Fête du Sport en présence de plus de soixante clubs. Jusqu'à 18h, les associations proposeront des démonstrations : escrime, tennis, judo...

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

01/09/21 : Au regard d'une situation hospitalière qui ne s'améliore pas, le préfet des Pyrénées-Atlantiques prolonge jusqu'au 5 septembre les mesures de "freinage" dont celle du pass sanitaire obligatoire dans les 5 centres commerciaux de plus de 20 000 m².

30/08/21 : Samedi 18 Septembre, la Ligue contre le cancer 33 et la Fédération Française de Randonnée 33 organisent des marches de 6 et 10km au départ du Moulin de Lansac pour sensibiliser sur la prévention et promouvoir les dépistages. Inscription: 05 40 05 01 00+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/09/21 | Royan et les Sentiers des Arts

    Lire

    Du 18 septembre au 14 novembre, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise les Sentiers des Arts afin de découvrir ou de redécouvrir les communes du territoires au travers d’un itinéraire artistique original. Pour la 1ère fois, l’art urbain et ses multiples déclinaisons graphiques seront mis à l’honneur avec 11 artistes de l’association cognaçaise Eprouvette. Ces artistes réalisent, lors d'une résidence artistique en cours, du 13 au 17 septembre, les fresques géantes qui orneront le parcours.

  • 16/09/21 | Bordeaux Euratlantique : Une nouvelle école d’ingénieurs

    Lire

    Le 15 septembre, le Campus François d’Assise à Bordeaux a posé la 1ère pierre d’une nouvelle école d’ingénieur, JUNIA, en présence d’Alain Rousset. Sur 2 500m², cette future école dont les locaux sont intégrés au projet de Campus François d'Assise sur le site Armagnac-Sud d'Euratlantique, pourra accueillir entre 200 et 300 étudiants en formation Bachelor et 450 étudiants en cycle ingénieur. Parmi ses thématiques : développements logiciels & big data appliqués aux usages de l'usine du futur, Cybersécurité et usine du futur, Smart building et Smart cities... La Région Nouvelle-Aquitaine accompagne ce projet à hauteur de 6 M€.

  • 16/09/21 | Les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes

    Lire

    A l’occasion des Journées du Patrimoine les 18 et 19 septembre, une cinquantaine de producteurs de foie gras, reconnu patrimoine culturel et gastronomique français, vont ouvrir leur porte au public. Pour trouver toutes les fermes participantes et pouvoir ainsi visiter leurs installations, échanger avec les professionnels ou déguster du foie gras, du magret et du confit, rendez-vous sur : https://patrimoine-foiegras.fr/

  • 15/09/21 | 48h pour (re)découvrir la nature

    Lire

    Les 2 et 3 octobre prochains, la Région Nouvelle-Aquitaine organise la 4ème édition des « 48h Nature ». Au travers de visites, d’animations, 100 % gratuits et ouverts à tous, les Néo-Aquitains pourront découvrir mais aussi contribuer à la préservation de la faune et la flore régionale dans les plus beaux sites naturels de la région. Pour découvrir le programme pour chaque département et effectuer une réservation, rdv sur le site Les 48h Nature

  • 15/09/21 | L'utopie architecturale verte de Luc Schuiten à Rochefort

    Lire

    La médiathèque de Rochefort accueille, du 17 septembre au 31 décembre 2021, l'exposition "Rocheforêt 2100, la climatisation par le végétal". Depuis près de 40 ans, l'architecte utopiste Luc Schuiten cherche inlassablement des solutions alternatives à la dégradation de l’environnement et à l’architecture d’objet de design. Il tente de gérer différemment les matériaux et les techniques, axe sa recherche sur des maisons bioclimatiques. Dans cette expo, il étudie le devenir de Rochefort d'ici 2100.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

26/01/2018 | En Dordogne, la filière avicole a eu l’idée d’un exercice pour tester en situation réelle les réactions à avoir en cas de suspicion de foyer de grippe aviaire.

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP

Début novembre, les responsables de la filière avicole périgourdins ont eu l'idée de "monter un scénario catastrophe" pour apprendre à réagir s'il survient un nouveau cas de grippe aviaire. Cette opération, menée avec les services vétérinaires, a eu pour objectif de mieux se préparer à une éventuelle nouvelle crise, de tester les réactions pour éviter la propagation du virus. Les premiers retours de cette expérience se font jour et l'initiative périgourdine intéresse d autres départements avicoles du Sud Ouest, surtout le cluster bio sécurité de Nouvelle Aquitaine.

 Il s'agit d'une première en France, l'initiative revient aux représentants de la filière avicole de la Dordogne. Ils ont demandé aux services de l'Etat de préparer un exercice pour mieux anticiper une suscpicion  ou un cas de foyer d'influenza aviaire. Le test  en situation semi réelle a eu lieu début novembre à Périgueux. Le scénario est simple : un éleveur de canards gras et gaveur, appelle les services vétérinaires car il observe une surmortalité dans un des bâtiments d'élevage. Il s'avérera qu'il s'agit d'un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène. Comment réagir, comment éviter la propagation du virus et une nouvelle crise ? Cette expérience a été menée de manière concertée avec les services de l’État, les éleveurs de la filière longue et courte, les organisations de producteurs, la Chambre d’agriculture et a réuni une quarantaine d'intervenants, représentants 12 structures.

Acquérir une culture du risque

Le but est de permettre aux professionnels d'acquérir une culture du risque. Cinq objectifs ont été définis au préalable. Le premier objectif était de tester la réactivité de la filière en situation de crise pour éviter toute propagation du virus, le deuxième était de tester la circulation rapide de l'information entre les services de l'état et les professionnels, l'objectif trois est un objectif d'analyses, être capable d'identifier tous les producteurs dans les zones réglementées, le quatrième concerne la communication avec un message commun auprès des producteurs, des salariés et du grand public. Le dernier est de définir des procédures fiables et duplicables en cas d'urgence pour renforcer la bio sécurité à tous les échelons de la filière. Les premiers retours d'expérience font apparaître ce qui a bien fonctionné, notamment la bonne coordination des différents intervenants. "Réagir dans les toutes premières heures, est essentiel pour la profession," insiste Patrice Marcelly, directeur de la coopérative agricole bergeracoise Terres du Sud qui regroupe 180 producteurs du Sud-Ouest. Dans les points à améliorer, cette expérience a permis de se rendre compte que les listings concernant le nombre de producteurs, et le nombre de bâtiments d'élevage et d'animaux ne sont pas forcément à jour. La réaction des différents corps de métier, notamment du transporteur, qui doit passer la consigne à ses chauffeurs d'arrêter leur circuit, est primordiale. L’initiative intéresse aujourd’hui les autres départements avicoles du Sud-Ouest, surtout le cluster bio sécurité Nouvelle Aquitaine. Ce type d'exercice devrait être mis en place à plus grande échelle et de façon plus régulière, en se servant des enseignements de l'opération menée en Dordogne. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
49651
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr