aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

03/05/16 : Depuis ce mardi soir, avec Tardets 80eme commune favorable à l'intercommunalité unique du Pays basque (sur 158) et plus de la moitié de la population (56,7%)favorable à cet EPCI, on peut considérer cette proposition du préfet Durand comme entérinée.

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 04/05/16 | La Fondation de la Cité du Vin vandalisée

    Lire

    A moins d'un mois de l'ouvertue de la Cité du Vin, on a appris que les bureaux de sa Fondation pour la culture et les civilisations du vin, installés provisoirement au 94 quai de Bacalan, avaient été cambriolés le week-end dernier. Un vidéoprojecteur, une enceinte, un ordinateur, quelques bouteilles de vin et des vêtements ont été dérobés en pleine nuit. La police a été informée et a ouvert une enquête pour tenter de découvrir l'identité des cambrioleurs.

  • 03/05/16 | A la découverte des artisans d'art en Bergeracois

    Lire

    Organisé par le Pays du Grand Bergeracois, la 8e édition du Salon Métiers & Arts a lieu du 5 au 8 mai au château de Monbazillac, à 7 kilomètres de Bergerac. Ce salon permet au public de rencontrer 50 artistes et artisans d’art du Pays de Bergerac, de découvrir leurs créations et d’assister à des démonstrations de leur savoir-faire. Des ateliers découverte gratuits sont prévus pour les enfants. Entrée gratuite, restauration sur place. Toutes les infos sur www.artisandart-perigord.com

  • 03/05/16 | Alerte au moustique tigre en Dordogne

    Lire

    La Dordogne fait partie des départements placés sous surveillance pour cause de risque de prolifération du moustique tigre. Elle a été inscrite sur la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé de la population. Le département est de ce fait classé au niveau 1 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole. Dans cette situation, le plan national prévoit de mettre en place une surveillance entomologique et épidémiologique renforcée.

  • 03/05/16 | Semaine nationale de l’apprentissage du 9 au 13 mai

    Lire

    A l'occasion de la semaine nationale de l'apprentissage, des jeunes sélectionnés par la Mission locale de l'Agenais sont attendus à la CCI47 le mardi 10 mai de 15h à 17h pour en savoir plus sur le contrat d’apprentissage, le statut des jeunes dans l’entreprise, les métiers, la recherche d’entreprise, participer à une rencontre « Job Dating Alternance/Apprentissage » avec des chefs d’entreprise lot-et-garonnais et rencontrer des conseillers CCI.

  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Un taureau périgourdin au Salon de l'Agriculture

18/02/2014 | Le 27 février, Gnon, jeune taureau de 27 mois de race blonde d'Aquitaine, propriété d'Henri et de Didier Tonello, défendra les couleurs du Périgord à Paris.

Génon, un taureau de race blonde d'Aquitaine défendra les couleurs du Périgord à Paris

A quatre jours de l'ouverture du Salon international de l'agriculture, les derniers préparatifs mobilisent toute l'attention des éleveurs dont les animaux ont été sélectionnés pour le Concours général. A Saint-Capraise-d'Eymet, Didier et Henri Tonello sont aux petits soins pour Gnon, leur taureau de race blonde d'Aquitaine âgé de 27 mois. Après un passage remarqué à Aquitanima où sa morphologie avait séduit les juges, Gnon part à Paris. Il sera en compétition avec sept autres jeunes taureaux de la race. Cela fait 22 ans que la Dordogne n'a pas envoyé un taureau concourir à Paris.

Heureux ! Didier et Henri Tonello, éleveurs à Saint-Capraise- d'Eymet, sont heureux et fiers de présenter leur taureau au concours général de Paris. Après avoir été remarqué pour sa plastique au salon régional Aquitanima et au concours national de la race blonde d'Aquitaine, leur taureau Gnon part à Paris. "Pour moi, cela fait vingt-cinq ans, que j'ai orienté mon travail sur la  sélection génétique, c'est une formidable récompense. Pour mon fils Didier, qui a pris le virus, c'est un encouragement à continuer son métier d'éleveur,  à poursuivre sa passion," explique Henri Tonello. 
Avec sa prestance, sa plastique de 1200 kilos, Gnon, âgé de seulement 27 mois a  a été sélectionné pour Paris avec 7 autres de ses congénères. "La bonne nouvelle est tombée le 18 janvier, après la visite d'un technicien et de trois juges nationaux sur l'exploitation. Nous savions que notre taureau avait ses chances. Depuis son premier prix au concours national de la race, nous l'avons particulièrement soigné et surtout veillé à son alimentation," détaille Didier Tonello. Depuis début octobre, Gnon est soumis à un régime alimentaire digne d'un champion :  douze à quinze kilos par jour d'une ration équlibrée. Depuis plusieurs mois, il a le droit à sa promenade quotidienne de 800 mètres autour de la ferme, lavage régulier et shampoing du dimanche. 

Promis à la boucherieGénon n'est pas né sur l'exploitation. La famille Tonello a pris l'habitude d'acheter ses taureaux hors de la ferme, pour éviter tout souci de consanguinité. "Un éleveur du Tarn nous l'a conseillé. Il avait de belles origines, mais personne n'en voulait. Il était à la fois fougueux et peureux. Cet animal était promis à la boucherie. J'ai vu de suite qu'il avait du potentiel, quelque chose de particulier," explique Henri Tonello. Après réflexion, le père et le fils décident de l'acquérir. "Pendant cinq à six semaines, je me suis attelé à son dressage. Et à force de patience, j'y suis arrivé. Aujourd'hui, je suis pas déçu du résultat. Il est magnifique, mais Paris, c'est une autre dimension. Ils sont huit à avoir été sélectionnés, c'est beaucoup. Le niveau est relevé. C'est la  vitrine de l'élevage francais," détaille Didier.

Le grand jour, c'est le 27 février. Le concours de la race blonde d'Aquitaine a lieu le jeudi 27 février en début d'après-midi. Gnon, accompagné d'Henri, quitte la ferme dans la nuit de jeudi à vendredi. "Il y a un peu de stress. Je l'emmène à Brive et je voyage avec le transporteur. Jusqu'au dernier moment, il faut veiller à ce qu'il ne lui arrive rien, qu'il soit en bonne santé," souligne Henri Tonello. Gnon est l'un des rares animaux à passer dix jours sur le salon.

Pour l'Earl Tonello, un tel voyage est à la fois un investissement humain et financier. Tous les frais, les assurances, le transports, l'hébergement, la restauration sont à la charge des exploitants. "Les sacrifices sont importants pour atteindre ce niveau. Mais Paris , c'est à la fois une immense joie et une fête," renchérit Didier. Il passera quatre jours au Salon, avec sa femme. C'est lui qui mènera Gnon sur le ring lors du concours avec l'espoir, au final,  d'un très beau résultat. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
565
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires