aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/16 : Le vendredi 29 juillet, journée de jeûne et de prière, demandée par Mgr Pontier, président de la conférence des évêques de France, à la Cathédrale Saint-Caprais d'Agen, à 18h se déroulera une célébration Eucharistique pour la Paix

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/07/16 | A Cambo, les sapeurs-pompiers en délicatesse avec leur chef

    Lire

    Insolite: les sapeurs-pompiers de la station thermale de Cambo-les-Bains, au Pays basque, se sont mis en grève pour protester contre leur chef de centre qui ferait preuve de "manque de respect à leur égard". Soulignant que certains de leurs collègues étaient sous anti-dépresseurs. Après brève interruption, les sapeurs-pompiers ont décidé de reprendre leur mouvement. La direction départementale pour sa part, a entamé une enquête. L'incendie couverait-il sous les braises? Toujours est-il que le maire de la ville chère à Edmond Rostand, Laurent Bru, recevra les antagonistes ce jeudi.

  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Un taureau périgourdin au Salon de l'Agriculture

18/02/2014 | Le 27 février, Gnon, jeune taureau de 27 mois de race blonde d'Aquitaine, propriété d'Henri et de Didier Tonello, défendra les couleurs du Périgord à Paris.

Génon, un taureau de race blonde d'Aquitaine défendra les couleurs du Périgord à Paris

A quatre jours de l'ouverture du Salon international de l'agriculture, les derniers préparatifs mobilisent toute l'attention des éleveurs dont les animaux ont été sélectionnés pour le Concours général. A Saint-Capraise-d'Eymet, Didier et Henri Tonello sont aux petits soins pour Gnon, leur taureau de race blonde d'Aquitaine âgé de 27 mois. Après un passage remarqué à Aquitanima où sa morphologie avait séduit les juges, Gnon part à Paris. Il sera en compétition avec sept autres jeunes taureaux de la race. Cela fait 22 ans que la Dordogne n'a pas envoyé un taureau concourir à Paris.

Heureux ! Didier et Henri Tonello, éleveurs à Saint-Capraise- d'Eymet, sont heureux et fiers de présenter leur taureau au concours général de Paris. Après avoir été remarqué pour sa plastique au salon régional Aquitanima et au concours national de la race blonde d'Aquitaine, leur taureau Gnon part à Paris. "Pour moi, cela fait vingt-cinq ans, que j'ai orienté mon travail sur la  sélection génétique, c'est une formidable récompense. Pour mon fils Didier, qui a pris le virus, c'est un encouragement à continuer son métier d'éleveur,  à poursuivre sa passion," explique Henri Tonello. 
Avec sa prestance, sa plastique de 1200 kilos, Gnon, âgé de seulement 27 mois a  a été sélectionné pour Paris avec 7 autres de ses congénères. "La bonne nouvelle est tombée le 18 janvier, après la visite d'un technicien et de trois juges nationaux sur l'exploitation. Nous savions que notre taureau avait ses chances. Depuis son premier prix au concours national de la race, nous l'avons particulièrement soigné et surtout veillé à son alimentation," détaille Didier Tonello. Depuis début octobre, Gnon est soumis à un régime alimentaire digne d'un champion :  douze à quinze kilos par jour d'une ration équlibrée. Depuis plusieurs mois, il a le droit à sa promenade quotidienne de 800 mètres autour de la ferme, lavage régulier et shampoing du dimanche. 

Promis à la boucherieGénon n'est pas né sur l'exploitation. La famille Tonello a pris l'habitude d'acheter ses taureaux hors de la ferme, pour éviter tout souci de consanguinité. "Un éleveur du Tarn nous l'a conseillé. Il avait de belles origines, mais personne n'en voulait. Il était à la fois fougueux et peureux. Cet animal était promis à la boucherie. J'ai vu de suite qu'il avait du potentiel, quelque chose de particulier," explique Henri Tonello. Après réflexion, le père et le fils décident de l'acquérir. "Pendant cinq à six semaines, je me suis attelé à son dressage. Et à force de patience, j'y suis arrivé. Aujourd'hui, je suis pas déçu du résultat. Il est magnifique, mais Paris, c'est une autre dimension. Ils sont huit à avoir été sélectionnés, c'est beaucoup. Le niveau est relevé. C'est la  vitrine de l'élevage francais," détaille Didier.

Le grand jour, c'est le 27 février. Le concours de la race blonde d'Aquitaine a lieu le jeudi 27 février en début d'après-midi. Gnon, accompagné d'Henri, quitte la ferme dans la nuit de jeudi à vendredi. "Il y a un peu de stress. Je l'emmène à Brive et je voyage avec le transporteur. Jusqu'au dernier moment, il faut veiller à ce qu'il ne lui arrive rien, qu'il soit en bonne santé," souligne Henri Tonello. Gnon est l'un des rares animaux à passer dix jours sur le salon.

Pour l'Earl Tonello, un tel voyage est à la fois un investissement humain et financier. Tous les frais, les assurances, le transports, l'hébergement, la restauration sont à la charge des exploitants. "Les sacrifices sont importants pour atteindre ce niveau. Mais Paris , c'est à la fois une immense joie et une fête," renchérit Didier. Il passera quatre jours au Salon, avec sa femme. C'est lui qui mènera Gnon sur le ring lors du concours avec l'espoir, au final,  d'un très beau résultat. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
919
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires