Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Une marque Bio et inter-régionale: Aquitaine et Midi-Pyrénées l'ont fait !

26/02/2013 | C'est une première en France et ça s'est déroulé ce 25 février sur le Salon International de l'agriculture: les produits bio du sud ouest ont une marque rien qu'à eux!

Quelques uns des produits estampillés de la marque "Bio Sud Ouest France"

Alors que la bannière Sud Ouest France, fête (déjà) sa première bougie et ses 500 premiers produits «labellisés», le Salon International de l’Agriculture est, cette année encore, le lieu d’un lancement fort pour l’agriculture du Sud Ouest : celui de la nouvelle marque bio inter-régionale, "Bio Sud Ouest France". Une présentation effectuée par Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Vincent Labarthe, Vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées en charge de l’agriculture et de l’agroalimentaire, Philippe Lassalle Saint-Jean, Président d’ARBIO Aquitaine et Elisabeth Mercier, Directrice de l’Agence Bio.

Après la bannière Sud ouest France, la marque Bio sud ouest France est une phase supplémentaire, dans l’action coordonnée des régions Aquitaine et Midi Pyrénées en faveur du développement de leurs agricultures locales. Alain Rousset le rappelle, l’objectif global de cette coopération de promotion agricole et agroalimentaire est triple. Avec "Sud ouest France", il s’agit de «redonner une marge aux producteurs, les aider à aller à l’exportation sous une bannière commune et, pour les consommateurs, avoir une garantie sur l’origine de la matière première des produits».

"Une nouvelle phase"Mais, avec le lancement de la marque "Bio Sud ouest France", effectuée à l’occasion de la journée Aquitaine sur le Salon, c’est "une nouvelle phase" qui s’ouvre selon l'expression du Président du Conseil régional d'Aquitaine. D’abord, elle élargit le champ des produits valorisés aux productions issues de l’agriculture biologique, mais surtout elle se décline en un macaron "Bio sud ouest France" directement apposé sur le produit, le rendant ainsi identifiable et repérable en rayon par les consommateurs. Bien plus qu’une bannière de présentation et de communication comme peut l'être "Sud Ouest France", les produits bio du Sud ouest bénéficieront bel et bien de leur marque ! Une avancée dont peut bénéficier le bio «grâce au travail des deux associations interprofessionnelles régionales ; Arbio et Interpro», souligne Vincent Labarthe. Ce sont elles qui autoriseront les produits à pouvoir se prévaloir de la marque ou pas au fil des passages réguliers d'organismes certificateurs.

Fruits et légumes compotes et bientôt viande

de droite à gauche: Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Vincent Labarthe, Vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées en charge de l’agriculture et de l’agroalimentaire, Philippe Lassalle Saint-Jean, Président d’ARBIO Aquitai

Pourront s’en prévaloir uniquement les produits bio et dont les matières premières sont issus des régions Aquitaine ou/et Midi-Pyrénées. A l’heure actuelle, quatre groupements de producteurs et entreprises se sont engagés dans cette démarche : Biogaronne, Biolo'klock, Maison Meneau et Vitagermine. Autrement dit, du point de vue des produits: des fruits et légumes frais, des compotes, des jus de fruits et de légumes, des fruits séchés, sirop de fruit, et de la nourriture pour enfants. Mais d’autres producteurs marquent déjà un vif intérêt pour la démarche, c’est notamment le cas, pour la SCA Le Pré Vert, qui est une coopérative d’une cinquantaine d’éleveurs bio ovin, bovin et porcin. Pour Benoît Granger, Président de ce groupement, «la marque Bio Sud ouest France, apporte la sûreté du produit, son identité régionale, et vient valider notre schéma de fonctionnement sans intermédiaire entre producteurs et consommateurs locaux via des circuits de distribution de proximité.»

"Tirer la production"Jean-Michel Péré, agriculteur bio et membre du Conseil régional d’Aquitaine, souligne un autre objectif de cette marque « tirer la production bio au niveau local». Car sur certains produits le décalage entre une demande et l’offre locale impose l’importation de produit bio. Il en va de même pour les transformateurs qui par manque de production locale doivent compléter leur recette par des achats sur des marchés étrangers. Si on peut le comprendre pour la vanille et le café, «les choses peuvent encore être améliorées sur un certain nombre de productions végétales», complète Elisabeth Mercier, et ce malgré l'augmentation des surfaces cultivées dans les 2 régions (25% entre 2010 et 2011).
Les premiers produits estampillés "Bio Sud Ouest France" seront en magasin dès le mois de juin 2013.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2026
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
agriculteurs Mercosur Agriculture | 21/02/2018

Les agriculteurs manifestent à Bordeaux

En bas à gauche, le président de la FD cuma de la Dordogne Jean François Gazard Maurel entouré de son vice président et de son trésorier Agriculture | 20/02/2018

La FD cuma de la Dordogne choisit l'humour pour prévenir le suicide des agriculteurs

filière laitière département 2018 Agriculture | 15/02/2018

La filière laitière fait le point en Gironde

Francis Massé, président de la Fondation Pour une Agriculture Durable entouré des lauréats Agriculture | 14/02/2018

Prix de l'agriculture durable: les candidatures sont ouvertes !

Alain Rousset, Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en visite au Salon régional de l'agriculture 2016 Agriculture | 12/02/2018

Zones défavorisées et réforme de l'apprentissage, la Région s'inquiète pour ses agriculteurs

Assemblée générale Euralis du 9 février 2017, table ronde sur le thème de la révolution numérique Agriculture | 09/02/2018

L'agriculture face à la grande inconnue de l'ère numérique

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques, devant la Chambre d'agricutlure de Pau, mobilisés contre la réforme des zones défavorisées Agriculture | 08/02/2018

Zones défavorisées: les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques montent au créneau

Sarah Sous et Emilie Moureu, deux jeunes agricultrices récemment installées dans les Landes sur la commune de Saint-Yaguen Agriculture | 08/02/2018

Quand la partition de propriété multiplie les opportunités agricoles et forestières

Rencontres Viticoles d'Aquitaine 2018 Agriculture | 01/02/2018

Rencontres Viticoles d'Aquitaine: la chasse aux intrants est ouverte, de la vigne à la vinification

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP Agriculture | 26/01/2018

Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

14ème Comité de pilotage ''regroupement petite propriété'' le 23 janvier 2018 au Domaine d'Ognoas à Arthez-d'Armagnac Agriculture | 24/01/2018

Forêt landaise : Le regroupement des petites propriétés post Klaus, une dynamique à entretenir

Vache Prim'holstein SAA 2015 Agriculture | 17/01/2018

Compétitivité des coopératives agroalimentaires: l'Europe s'en mêle

Vignes dans le bordelais Agriculture | 15/01/2018

La région et ses partenaires viticoles "accélèrent" autour de la viticulture durable

Paysans Remarquables couv Agriculture | 14/01/2018

« Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane, le 10 janvier 2018 : ''il faut que l'agriculture se transforme!'' Agriculture | 11/01/2018

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane: "il faut que l'agriculture se transforme!"