aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/06/17 : Charente-Maritime : le chômage est à la hausse (+0,3%) avec 57 210 demandeurs d'emploi, soit +2% en 12 mois. Le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) augmente également de 1,3%, même s'il a baissé de 2% par rapport à l'an dernier.

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/06/17 | Nouvelle Aquitaine: Chômage à la hausse en mai

    Lire

    Fin mai 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 296 780: + 1,2 % sur trois mois (soit +3 560 personnes),+ 1,4 % sur un mois et - 1,5 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 0,9 % sur trois mois, de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,8 % sur un an. Le nombre total de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), était de 503 340 fin mai: +0,6 % sur 3 mois (+2 870 personnes), de +0,2 % sur un mois et de + 2,1 % sur un an .

  • 26/06/17 | Convention de partenariat entre bailleurs sociaux et le département des Landes

    Lire

    Le département des Landes, XL Habitat, l'Association régionale des organismes sociaux Arosha et 6 bailleurs sociaux ont signé lundi une convention de partenariat devant permettre de faciliter la production de logements sociaux, notamment sur les zones en tension de la côte. 400 logements sociaux sont construits chaque année; l'objectif est de 600 dans un département à forte croissance démographique, où le parc social est de 12.000 logements. Quelque 7.000 demandes ne sont aujourd'hui pas satisfaites.

  • 26/06/17 | Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lasserre va quitter le Sénat

    Lire

    Jean-Jacques Lasserre, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de sénateur. Il estime en effet qu'il sera plus utile au cours des prochaines années à la tête de l'exécutif départemental, sur un territoire "à la pointe de l'innovation des politiques publiques". "Je pense également que le combat politique pour les départements n’est pas terminé" dit-il, soucieux de "contribuer au maintien et à l’épanouissement d'une collectivité de plus en plus indispensable à la société".

  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Une nouvelle opération coup de poing des producteurs de lait périgourdins

10/08/2016 | Une douzaine d'éleveurs laitiers de Dordogne a une nouvelle fois manifesté la nuit dernière devant l'usine de transformation Fromarsac à Marsac- sur- l'Isle.

Les éleveurs laitiers de Dordogne ont choisi un lieu symbolique pour exprimer leur ras le bol

Mardi soir, les producteurs de lait périgourdins ont une nouvelle fois manifesté leur mécontentement face à la baisse du prix du lait. Ils n'étaient qu'une douzaine. Pour marquer le coup, ils ont choisi un lieu symbolique : la laiterie Fromarsac à Marsac sur l'Isle. Les prix payés aux producteurs atteignent des niveaux insoutenables, alors qu'aucune solution ne se dessine. En deux ans, le lait est passé de 38 centimes à 26,50 centimes le litre. Une situation invivable pour les éleveurs qui ont besoin de 35 centimes par litre pour pouvoir payer leurs fournisseurs et dégager des revenus.

Aujourd'hui, il ne reste seulement que 400 éleveurs laitiers en Dordogne, dont la majorité a plus de 50 ans. Et pour ces agriculteurs, la situation devient invivable. Les trois quarts ne se sortent plus de salaire depuis six mois, sans évoquer certaines situations personnelles délicates. Mardi soir, ils étaient une douzaine, principalement des administrateurs de la Fédération départementale des producteurs à manifester devant l'usine de transformation Fromarsac ( Groupe Bongrain-Savencia) à Marsac sur l'Isle. "Une opération commando qui se voulait calme mais déterminée, comme le souligne Pierre Veyssi, responsable de la FDPL. Portant des masques d'animaux, les éleveurs ont tagué le bitume devant l'usine  et planté des banderoles où sont inscrits des messages durs "assassins" ou encore "génocide".

Situation pire qu'en 2009
"Actuellement le prix  payé aux producteurs pour Salencia se situe à 266 euros les mille litres. Le groupe Lactalis frôle les 250 euros pour son prix de base national. Et nous savons d'ores et déjà, que  ce prix n'augmentera pas d'ici la fin de l'année. Il y a deux ans, le prix du lait était encore à 380 euros les mille litres, mais il n'a cessé de dégringoler. Ce soir (NDLR Mardi), nous voulions marquer le coup. " Pour les éleveurs laitiers de Dordogne, la situation est pire que celle du printemps 2009, car elle dure depuis plus d'un an et demi. Plus grave aucune solution de sortie de crise ne se dessine. David, éleveur en Gaec familial avec ses parents, dans le secteur de Thenon, à la tête d'une exploitation 110 ha, pour un cheptel de 160 mères et une production d'1,5 million de litres témoigne. "Nous devons sortir quatre revenus, puisque nous avons un salarié. Il faut payer les charges, les fournisseurs. A 33 ans, mes investissements ne sont pas achevés. Avec un prix de base de 265-266 les 1000 litres, c'est impossible de se sortir un revenu. Je n'ai pas d'autre choix que de poursuivre. L'arrêt d'activité est impossible, car il faut produire pour payer les dettes, les charges." 

"Nous sommes en situation de servage"

 Pierre Veyssi va plus loin "aujourd'hui, nous sommes redevenus au temps des seigneurs. Et nous sommes des serfs. Avec les contrats, nous sommes pieds et poings liés avec les transformateurs." Il estime que la fin des quotas laitiers, intervenue au printemps 2015,  fut une belle bêtise, prise par la France et d'autres pays européens". La production laitière européenne a en effet explosé, si bien qu'aujourd'hui la question de la régulation de l'offre se pose avec acuité.  Un an après d'importantes manifestations coup de poing, rien n'a changé.  Tous les leviers ont été activés : reports d'investissements, renégociation de prêts, échelonnements, soutiens publics mais aujourd'hui, ces solutions ne suffisent plus. Et les éleveurs  périgourdins ne veulent pas baisser les bras. Ils ont demandé un rendez-vous à Germinal Peiro, président du Conseil départemental et auteur d'un rapport national sur la filière laitière et ils n'excluent pas d'autres actions. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4577
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr