Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

29/07/20 : En concertation avec les SDIS, Météo France et la DFCI, les préfètes de la Gironde, des Landes et du Lot-et-Garonne élèvent la vigilance "risque feux de forêt" au niveau orange (vigilance élevée/niveau 3 sur 5) dans leur département, du 29/07 au 2/08

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/08/20 | L’appel à organisation des Voisinades niortaises est lancé !

    Lire

    La Ville de Niort organise la 5e édition des Voisinades niortaises le 18 septembre prochain. Les habitants qui souhaitent organiser ce temps fort convivial entre voisins dans leur quartier doivent s’inscrire jusqu’au 4 septembre auprès du service Proximité et Relations aux citoyens. Les particuliers, organisateurs, bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. La Ville offrira aussi un kit apéro constitué de produits locaux.

  • 05/08/20 | Un mois de juillet positif pour la Cité du Vin

    Lire

    La Cité du Vin de Bordeaux dresse un premier bilan de l’activité du mois de juin plutôt positif. Si les chiffres de fréquentation des visiteurs étrangers enregistrent une forte baisse à cause du Covid-19, la fréquentation des visiteurs locaux, elle, bondit. 61% de visiteurs bordelais supplémentaires par rapport à 2019 sont venus admirer et visiter l’emblématique musée bordelais.

  • 05/08/20 | L'appelation Sainte-Foy Côtes de Bordeaux ouvre ses Châteaux

    Lire

    Dimanche 9 août, les vignerons de Sainte-Foy Côtes de Bordeaux organisent leurs premières portes ouvertes. Objectif : "dynamiser notre territoire et notre appellation ; offrir des activités aux visiteurs, touristes et locaux" explique Christiane Deffarge, présidente de l’appellation. Les huit propriétés participantes proposeront des animations diverses et variées : visite, initiation à la dégustation, accords mets et vins, atelier pédagogique pour les enfants, balade à la découverte des cépages… Et une tombola ouverte à ceux qui auront visité au moins 3 propriétés dans la journée.

  • 04/08/20 | Agglomération du Niortais : le délai du fonds de soutien de proximité est prolongé

    Lire

    Les entreprises et associations du territoire, dont l’activité économique a été impactée par la crise du Covid-19, ont un mois supplémentaire pour demander à bénéficier du fonds de soutien de proximité mis en place par Niort Agglo. Le délai est prolongé jusqu’au 31 août 2020.Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins de trésorerie des Petites et Moyennes Entreprises et des associations du territoire de la Communauté d’agglomération du Niortais.

  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Une nouvelle Safer régionale qui se veut plus proche des territoires

21/06/2019 | La Safer régionale est née jeudi à Périgueux. Elle rayonne désormais sur l’ensemble de Nouvelle-Aquitaine avec à sa tête un nouveau président Patrice Coutin.

Patrice Coutin a été élu le 20 juin à la tête de la Safer Nouvelle-Aquitaine

Les Safer (sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural) qui existaient en Nouvelle-Aquitaine ont été les bonnes dernières en France à fusionner. C'est désormais chose faite. La Safer Nouvelle-Aquitaine est née officiellement, ce jeudi 20 juin, à Périgueux. Elle a élu à sa tête un nouveau conseil d'administration présidé par Patrice Coutin, agriculteur dans les Deux-Sèvres et qui était jusqu'alors président de la Safer Poitou-Charentes. Les orientations de cette Safer régionale devraient rester les mêmes. Cette assemblée générale a également rendu hommage à Francis Massé.

 Il y a des naissances qui prennent du temps mais qui se font avec de larges sourires. Les Safer qui existaient en Nouvelle-Aquitaine ont été les dernières de l'Hexagone à fusionner.  Il a fallu trois ans pour bâtir les fondations de la Safer régionale, sous l'impulsion de Francis Massé, président de la Safer Aquitaine Atlantique.  Cette fusion était rendue nécessaire pour une mise en conformité avec les nouveaux territoires. La Safer Nouvelle Aquitaine est née ce jeudi 20 juin à Périgueux et la politique foncière va désormais s'écrire à l'échelle des douze départements de la région. Une journée qualifiée d'historique. Désormais le siège de la Safer se situe à Verneuil-sur Vienne, près de Limoges.
Ce jeudi 20 juin, un nouveau conseil d'administration a été élu composé de 24 membres : il regroupe des agriculteurs, des représentants des collectivités, des acteurs de l'environnement, des propriétaires et des forestiers. Il est présidé par Patrice Coutin, âgé de 59 ans et à la tête d'une exploitation polyculture élevage au Sud des Deux-Sèvres. Ce dernier connait parfaitement les Safer et leur fonctionnement car il est entré en tant que jeune agriculteur au comité technique des Safer de son département dès 1985. Il a intégré le conseil d'administration de la Safer Poitou -Charentes  (qui intégrait la Vendée jusqu'au début 2018) en 1987. En 2000, il est devenu président régional jusqu'à l'acte de fusion. Décrit comme un homme de caractère et de dialogue, Patrice Coutin se veut aussi un homme de terrain. "Nous avons la chance d'être dans un vaste territoire avec des sols différents et des agricultures variées. J'ai senti à travers les différentes rencontres que j'ai pu faire les valeurs communes que sont l'attachement aux territoires et la recherche de la valeur ajoutée." Une proximité affichée

La Safer est l'opérateur foncier de l'espace rural et nous avons à travailler sur des projets quand nous prenons des décisions," rappelle le président élu. "Pour mener à bien ses projets, la Safer régionale doit travailler en étroite collaboration avec les acteurs du monde rural, les collectivités et l'environnement." Patrice Coutin a souhaité s'entourer de deux vice-présidents, dans un souci de proximité avec les territoires en la personne du périgourdin Fabien Joffre et du limousin Jean-Luc Niveau. Les présidents de départements ont également été reconduits dans leurs fonctions, sauf pour la Vienne, dont le président devrait être désigné d'ici quelques semaines. Patrice Coutin souhaite renforcer le rôle des comités techniques départementaux, véritables lieux de démocratie foncière,  en octroyant davantage d'autonomie à l'échelon départemental mais en restant dans une politique d'orientation régionale. Les orientations ne devraient en rien varier : "il s'agit de poursuivre les missions de la Safer, qui est au service des politiques publiques, doit répondre au défi d’aménagement du territoire, tout en préservant le foncier agricole et l’environnement. La Safer accompagne les projets en matière d’ingénierie, de médiation et de consensus dans le but de servir l’intérêt général. Le renouvellement des générations demeure une priorité : une part très significative des rétrocessions sont allées aux jeunes installés. Plus de 70 % dans certains départements, explique le nouveau président. » Patrice Coutin souhaite aussi renforcer le partenariat avec la Safer et le Conseil régional.

150 collaborateurs

 Philippe Tuzelet, qui exercait d'ailleurs déjà la direction de la Safer Aquitaine-Atlantique depuis deux ans, devient directeur de la Safer régionale. Cette  mutualisation a t-elle eu des conséquences sur le personnel et sur sur la désaffection de sites d’implantation ? Non. Car les responsables de la Safer Nouvelle-Aquitaine ont pris en amont un engagement fort que "cette fusion se fasse sans casse sociale pour les collaborateurs des trois anciennes Safer régionales. Il n'y a eu aucun licenciement  ni aucune mobilité géographique. » Les 150 salariés de la Safer Nouvelle-Aquitaine restent donc à leur place soit une soixantaine en Poitou-Charentes, autant en Aquitaine et une trentaine en Limousin. 

Francis Massé a reçu les insignes de commandeur du Mérite agricole en fin d'assemblée

Cette assemblée a été également marquée par l’hommage rendu à Francis Massé, qui fut président de longues années de la Safer Aquitaine-Atlantique et secrétaire général de la fédération nationale.  Francis Massé s'est beaucoup investi dans la fusion et dans le projet de la loi foncière qui devrait être débattue dans quelques mois à l'Assemblée nationale. Il s’est vu remettre des mains du Secrétaire général de la préfecture de la Nouvelle Aquitaine les insignes de commandeur du mérite agricole.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
20945
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr