aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

25/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus,au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Une rentrée chargée en revendictions pour la FRSEA d'Aquitaine

28/08/2013 | Dernière ligne droite pour la réforme de la PAC, révision de la loi LME et Loi pour l'Avenir de l'agriculture en vue, le moment est "crucial" pour se faire entendre des politiques

Dominique Graciet, Marie-Henriette Gilet,  Jean-Pierre Ducassou Alain Rousset et Henri Bies-Péré

Ce 28 août, la FRSEA Aquitaine, présidée par Henri Biès-Péré, tenait son conseil d'administration sur l'exploitation de Jean-Pierre Ducassou, éleveur laitier à Monségur, dans les Landes. A cette occasion une rencontre a eu lieu entre les agriculteurs et Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine. Parmi les nombreux thèmes abordés lors de cet échange (irrigation, zones vulnérables, difficultés de l'élevage laitier,...) trois sujets ont tenu le haut de l'affiche: les intempéries qui ont traversé l'Aquitaine, posant la question de l'assurance obligatoire, le volet économique et la répercussion de la volatilité des prix et enfin, la réforme de la PAC.

Que ce soit la faute aux pluies et crues printanières ou aux orages de grêle du début du mois d'août, les chiffres sur l'agriculture régionale livrés par le syndicat majoritaire de la profession ne sont pas bons. En Dordogne, entre les vignes, le maïs ou encore les vergers victimes de la météo, ce ne sont pas moins de 60 M€ de pertes qui sont attendues. En Gironde, sur les 15000 ha de vignes touchées par l'orage de grêle, 8000 ha seraient détruits à au moins 80%, provoquant une perte de près de 200M€. Dans les Landes, le printemps excessivement pluvieux devrait causer une perte globale estimée entre 100 et 150 M€.

Une assurance à deux volets: les volumes et les prixDes chiffres qui, selon la FRSEA, doivent certes provoquer la solidarité des collectivités, qui commence à se mettre en œuvre, mais aussi «amener les pouvoirs publics à mettre en place un système d'assurance récolte obligatoire», ou à tout le moins fortement incitatif. Dans cet ordre d'idée, certains comme Michel Prugue, Président de Maïsadour, proposent «une assurance à deux volets», comprenant d'une part «une assurance volumique» et d'autre part «une assurance sur les prix» dans les cas de fluctuations négatives les plus extrêmes.

Toute puissance de la grande distributionSur cette question économique de la fluctuation des prix des matières premières, la FRSEA Aquitaine, dans la droite ligne du niveau national du syndicat, veut saisir l'occasion du projet de loi de compétitivité pour réaffirmer la nécessité de donner plus de poids à l'interprofession agroalimentaire, face à la toute puissance de la grande distribution. «Quand le coût de production augmente on a besoin de répercuter ce coût jusqu'au bout de la chaîne, d'autant que l'impact de cette répercussion serait faible pour les consommateurs » estime Henri Bies-Péré. «2 ct € par litre de lait, 6ct pour un camembert, 1,3 ct pour 4 pots de yaourt...» illustre-t-il. Pour ce faire «il faut prévoir la possibilité de créer des relations interprofessionnelles fortes au sein de l'agroalimentaire et pour ça on a besoin de réviser la LME (Loi de Modernisation de l'Economie)», ce dont est précisément l'objet du projet de loi de compétitivité prochainement débattu au Parlement. Face à la crainte plusieurs fois répétée des agriculteurs que la voix de la grande distribution reste plus puissante que celle de l'agroalimentaire, Alain Rousset prenant sa casquette de député, s'est dit «prêt à y travailler sur le plan parlementaire».

Aides PAC, l'Aquitaine "fortement pénalisée"Une relation contractuelle entre transformateurs et producteurs qui serait d'autant plus importante dans le secteur laitier à partir de 2015, date de la fin des quotas posés par l'Europe dans ce secteur, insiste le Président de la FRSEA.
Enfin, le Président de la Région a également assuré les professionnels de faire remonter auprès du Ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, les revendications de la FRSEA concernant l'accompagnement de l'Etat, en relais de la baisse des aides de la PAC. Henri Bies Péré, notamment, a en effet souligné avec force que "le découplage des aides européennes va fortement pénaliser les productions lait, maïs, élevages", nombreuses en Aquitaine. «Il faut, insiste-t-il, que l'Etat instaure un système de prime pour amoindrir la baisse drastique de ces DPU (droits à paiement unique)».

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
295
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Meric | 03/09/2013

Très bonne synthèse des attentes agricoles.Mais aussi quelle belle continuité dans celles-ci ...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr