Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

  • 27/02/20 | La Rochelle : les services municipaux réintègrent l'Hôtel de ville

    Lire

    Suite à la réouverture de l'Hôtel de ville de La Rochelle après 6 années de travaux, l'accueil des services municipaux se fait dorénavant à l'Arsenal, 8 place J-B Marcet, de 8 h 30 à 17 h 30, du lundi au vendredi. L’Hôtel de Ville héberge désormais le cabinet du maire et les élus peuvent y recevoir les citoyens sur RDV. Les cérémonies et mariages y sont de nouveau organisés, ainsi que les visites touristiques. La cour sera librement accessible au public de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 10 h à 18 h le samedi.

  • 27/02/20 | Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

    Lire

    Lancement d’une campagne de dépistage national du cancer colorectal par le Centre régional de Coordination des dépistages des Cancers de Nouvelle Aquitaine. Deuxième cancer le plus meurtrier, le cancer colorectal est chaque année responsable de 17 000 décès. Détecter ce cancer grâce au dépistage peut guérir 9 cas sur 10. Pour sensibiliser à cette démarche, une marche bleue est organisée ce dimanche 1er mars à partir de 10h sur le parvis de la Maison Éco citoyenne à Bordeaux.

  • 27/02/20 | Le quartier Terre Sud à Bègles labellisé EcoQuartier 2019

    Lire

    La Ville de Bègles vient d'être récompensée pour son projet d’aménagement du quartier Terre Sud, au titre du Label ÉcoQuartier 2019. Le 5 février dernier, le label lui a été décerné par le ministre Julien De Normandie, aux côtés de six autres communes françaises. Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, recevra les acteurs ayant participé à la démarche de labellisation, mardi 3 mars, à 11h30, au Café de la Route.

  • 26/02/20 | Nouvelle-Aquitaine : la région veut anticiper l'évolution du coronavirus

    Lire

    L'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine renforce son organisation pour faire face à une éventuelle évolution du coronavirus. Les tests de diagnostics peuvent aujourd'hui être réalisés au CHU de Bordeaux, de Limoges et bientôt de Poitiers. Pour augmenter la capacité de ces 3 hôpitaux, 14 autres hôpitaux ont été mobilisés : Angoulême, La Rochelle, Saintonge, Brive, Périgueux, Libourne, Mont-de-Marsan, Dax, Agen, Pau, Côte Basque, Niort, Tulle et Guéret.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Vienne : Les agriculteurs dénoncent un manque croissant de considération et l'augmentation des taxes

15/12/2018 | Une trentaine de tracteurs étaient stationnés devant le palais des congrès du Futuroscope. FNSEA et JA ont manifesté contre l'augmentation des taxes et contre l'agri-bashing

Une délégation d'agriculteurs a pu rencontrer des députés et les conseillers des ministres Agnès Buzyn et Frédérique Vidal.

Une centaine d’agriculteurs a manifesté son mécontentement ce vendredi 14 décembre dans la Vienne, à l’appel de la FNSEA et accompagné par les JA. Ils se sont finalement rendus au palais des congrès du Futuroscope où étaient accueillies les ministres Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Frédérique VIDAL, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation , en déplacement dans la Vienne lors des 16e assises nationales hospitalo-universitaires. Une délégation de 4 agriculteurs a été reçue par la chef de cabinet et des députés de la Vienne. Ils sont excédés par l’agri-bashing et l’augmentation des taxes notamment la hausse sur la redevance pour pollution diffuse qui concerne les produits phytosanitaires.

Les actions des agriculteurs ont commencé tôt dans la matinée du vendredi 14 décembre et sur l’ensemble du département. À Montmorillon, à l’aube, les Jeunes Agriculteurs ont déposé du fumiers et des pneus devant la sous-préfecture de la Vienne. Autre lieu, la permanence du député La République En Marche, Sacha Houlié, où là encore fumier et autres déchets ont été vidés devant l’entrée. Les agriculteurs ont également bloqué le péage de l’A10 à Naintré avant de descendre direction le palais des congrès du Futuroscope. Arrivée vers 12h30, une trentaine de tracteurs s’est stationnée devant le bâtiment. « Nous nous sommes invités devant la palais des congrès lorsque nous avons appris que des ministres étaient là », explique Romain Martineau, président de la FNSEA 86. Une délégation d’agriculteurs avec Romain Martineau (président FNSEA 86), Cécile Bois (Secrétaire générale FNSEA 86), Henri Surreaux (président des JA 86) ont été reçus par les députés de la Vienne et les conseillers des ministres Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Faire passer le message

À la sortie de l’entretien d’un quart d’heure. Romain Martineau espérait avoir fait passer le message de leur revendication. « Ce mouvement est national, rappelle-t-il. Il vient en écho du projet de loi de finances qui sera en discussion lundi à l’Assemblée. » Les députés vont devoir se prononcer sur une augmentation de la redevance pour pollution diffuse (RPD). « Les taxes sont appliquées sur les traitements phytosanitaires en fonction de leur dangerosité. Aujourd’hui elle rapporte 140 millions d’euros à l’État, ça rapporterait cent millions de plus. Nous ne sommes pas contre le fait de diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires mais nous manquons de solutions pour l’arrêt de ces produits. Nous ne pouvons pas nous adapter comme ça en un claquement de doigt. Il faut trouver des solutions ensemble. Ce n’est pas possible de supporter des charges supplémentaires, c’est un coup de massue encore pour nous », poursuit le président de la FNSEA 86. Les agriculteurs sont également excédés par l’agri-bashing qu’ils vivent au quotidien. « Nous nous sentons déconsidérés, stigmatisés. Quand on voit qu’une organisation comme Greenpeace ose référencer ce qu’elle appelle des fermes-usines. Et qu’en plus leurs données sont partiellement erronées, c’est une honte. L’État doit prendre ses responsabilité », confie Romain Martineau. 

Sur place, Nicolas Turquois (député du Nord-Vienne MoDem-LREM) a écouté les revendications de ses collègues. Le député est effectivement lui-même agriculteur. « La profession vit très mal le dénigrement systématique. Les agriculteurs ont raison de dénoncer leurs difficultés ». Le président de la Chambre d’agriculture de la Vienne, Dominique Marchand, a également rejoint les agriculteurs pour discuter avec eux.

Venus des quatre coins du département de la Vienne, les agriculteurs sont repartis peu après 15 heures. Certains d’entre eux ont vidé leurs bennes remplies de fumier et déchets au niveau de l’Agence de services et de paiements (ASP) situé sur la zone d’activité du Futuroscope ; d’autres en ont déversé à l’entrée du Futuroscope de l’A10.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16792
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr