Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/18 | Une proposition de loi pour le revenu de base

    Lire

    La conseil départemental de Gironde et 17 autres départements ont choisi le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour déposer une proposition de loi d'expérimentation du revenu de base. Deux modèles ont été retenus : un premier scénario avec une fusion du RSA et de la Prime d'activité (550 euros minimum) et un deuxième où se rajoutent les APL (740 euros minimum). L'expérimentation durerait trois ans sur un échantillon de 60 000 personnes. Les groupes socialistes de l'Assemblée Nationale et du Sénat insèreront la proposition dans leur niche parlementaire les 17 janvier et 6 mars prochain.

  • 19/10/18 | Nouvelle visite pour COM&VISIT

    Lire

    Bienvenueencoulisses.com propose une 8ème visite dont la 1ère aura lieu le 20 octobre de 9h à 10h30. Au cours de cette balade d’1h30 redécouvrez le quartier Ginko, son histoire et son évolution afin de mieux comprendre le contexte de sa création, le parti-pris de l’aménageur, des architectes et paysagistes. Durant les vacances, plus de 10 visites sont organisées pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine économique de Bordeaux et de mieux comprendre le développement du territoire. Réservations obligatoires

  • 19/10/18 | Un berger au parc des Coteaux

    Lire

    Si vous êtes berger (ou bergère), sachez que le Grand Projet de Ville Rive Droite cherche des candidats pour gérer un troupeau de 80 moutons et chèvres pour concourir à un vaste plan de gestion écologique du parc des Coteaux soixante hectares. Les potentiels candidats pour ce contrat de 24 mois ont jusqu'au 21 novembre pour se manifester. A noter qu'une visite du parc partira du Rocher de Palmer le 7 novembre prochain à 14 heures. Le ou la candidate présélectionné(e) fin novembre débutera sa mission en janvier 2019.

  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Vinitech-Sifel dessine les exploitations de demain

01/12/2016 | Sur 57 candidats à la 20ème édition des Trophées de l'Innovation, 21 ont été distingués. Zoom sur quelques uns d'entre eux qui feront la viticulture et l'arboriculture de demain.

Le robot TED, enjambeur viticole autonome, développé par la société Naïo

Trois jours durant, du 30 novembre au 1er décembre, les mondes de la vigne et des fruits et légumes ont fait la preuve de leur modernité et de leur dynamisme sur le Salon Vinitech-Sifel, dont les allées n'ont pas désempli. Les professionnels, français mais aussi étrangers, ont répondu présent à l'appel de Congrès et Exposition de Bordeaux, confirmant ainsi les propos de son Président Eric Dulong, selon lequel ce salon est « au moins aussi important que Vinexpo ». Entre tracteurs, chaînes d'embouteillage, matériels et machinisme viticole et arboricole en tout genre, bouteilles et packagings des plus classiques au plus originaux, sans oublier les impressionnantes cuves et autres équipements de caves et de chais, ce Salon est aussi un point de rendez-vous important de l'innovation de ces filières. Focus sur quelques uns de ces « Trophées de l'Innovation Vinitech-Sifel ».

Depuis 20 ans les Trophée de l'innovation récompensent produits, techniques ou process se démarquant par leur caractère innovant afin de permettre aux professionnels de la vigne et des fruits et légumes, rien de moins que de produire plus et mieux. Comme le soulignent les deux présidents du Comité Scientifique et Technique de Vinitech-Sifel, Jean-Luc Berger et Pierre Gaillard : « L'innovation doit permettre de concilier les performances qualitatives, environnementales mais aussi économiques et sociales. » Au regard des produits présentées pour ces Trophées 2016, « l’engagement des filières pour une agriculture durable se confirme, avec notamment le développement d'innovations s'appuyant sur l'agro-écologie, les techniques de précision et la compétitivité », affirment les deux hommes.

Robot, drones et biocontroleSur l'agro-écologie, le produit innovant au look le plus futuriste est le robot TED. Cet enjambeur viticole électrique à la forme arrondie présenté par Naïo Technologies, et développé en partenariat avec l'IFV et le LASS, permet en toute autonomie, le désherbage mécanique sous le rang de vigne. Permettant de se passer de désherbage chimique et donc d'intrant et donc aussi de leur achat et de leur manipulation par le viticulteur, il est aussi un facteur d'économie de temps et de fatigue pour l'exploitant, puisqu'il progresse à 4km/h soit un rythme de travail de 5 à 6ha par jour. Mais Naïo Technologies imagine bien d'autres applications à venir pour TED, qui pour l'heure n'existe que sous forme de prototype : la tonte, l'épamprage, la pulvérisation, ainsi que la collecte de donnéeS. Un petit robot (pas si petit) qui a obtenu un Trophée d'argent à suivre donc...

Au rayon de l'agroécologie toujours, le jury des Trophées de l'innovation a accordé le Prix spécial du Jury au procédé BioPose porté par Invenio. Ce procédé, qui marie drones et biocontrôle, vise à lutter contre le Carpocapse, vers un peu trop friand de la pomme et de la châtaigne... Sébastien Cavaignac d'Invenio explique explique en effet que « la solution de lutte contre ce vers est la confusion sexuelle grâce à des anneaux de diffusion qui doivent être posés dans la partie supérieur des arbres pour une meilleure efficacité ». La technique innovante provient de l'utilisation de drônes . « Un premier vol permet de faire un repérage, puis un second largue l'anneau de diffusion sur l'arbre, afin de mettre en place la lutte biologique. Au total, ça apporte plus de confort pour l'opérateur qui bénéficie d'une démarche plus rapide et plus rentable ». Actuellement en cours de finalisation, le transfert de ce procédé vers les producteurs devraient se faire d'ici 2 à 3 ans.

BM116, sur le stand de BM Emballage, la machine haute cadence à préparer les porte-greffes


Trophée d'or pour la santé des opérateurs de pépinièresSur l'aspect lié à la compétitivité renforcée, c'est la machine BM16, développée par la société BM Emballage basée à Revel à 30 km de Toulouse, qui est le grand gagnant, remportant le Trophée d'Or dans la catégorie technique culturale. Cette machine annonce une petite révolution chez les pépiniéristes, puisqu'elle permet de préparer les porte-greffes de la vigne à haute cadence. Un travail habituellement manuel, long, répétitif, bref « pénible et facteur de troubles musculo-squelettiques telles que des tendinites pour les opérateurs », synthétise Nicolas Auriol de la société BM Emballage. « Cette machine dotée d'une caméra et d'un ordinateur, peut ainsi lire le profil du bois et réaliser la juste coupe, le tout à une cadence 7 à 10 fois plus rapide que la coupe manuelle », précise-t-il. Un prix en or, qui au-delà de la fierté des équipes « permet de rassurer les clients, d'autant que cette nouvelle machine est née du retour d'expérience qu'ils nous font, afin de s'adapter au mieux à leur besoin. »

Une autre récompense dorée, cette fois dédiée à l'amélioratoion de la qualité du vin, a été attribuée à la technologie NDTech qui vise à supprimer le fameux « goût de bouchon » que l'on retrouve parfois dans certaines bouteilles. La société AMORIM France, a en effet élaboré un nouveau process basé sur une analyse chromatique des bouchons qui permet de garantir un faible taux de TCA (la molécule à l'origine de ce goût de bouchon) et, ainsi de grandement limiter ce désagrément organoleptique... Une fois encore, une innovation qui s'affiche comme une révolution pour la production de bouchon en liège.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7162
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr