Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

  • 15/05/18 | Trois jours de Fêtes de Bayonne payantes pour les non Bayonnais

    Lire

    Nous en avions fait écho, son maire l'a annoncé en fin de matinée: les Fêtes de Bayonne (25-29 juillet) seront gratuites pour les Bayonnais, et pour tous les enfants entre le vendredi midi et le lundi matin. Si on regarde le verre(de rosé)à moitié vide, gratuites pour tous mercredi et jeudi,elles seront en partie payantes -7 à 8 euros- pour les autres -non Bayonnais- le week-end afin, assure le maire Jean-René Etchegaray, de financer "le coût de leur sécurité et la pérennité de l'événement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Vinitech-Sifel dessine les exploitations de demain

01/12/2016 | Sur 57 candidats à la 20ème édition des Trophées de l'Innovation, 21 ont été distingués. Zoom sur quelques uns d'entre eux qui feront la viticulture et l'arboriculture de demain.

Le robot TED, enjambeur viticole autonome, développé par la société Naïo

Trois jours durant, du 30 novembre au 1er décembre, les mondes de la vigne et des fruits et légumes ont fait la preuve de leur modernité et de leur dynamisme sur le Salon Vinitech-Sifel, dont les allées n'ont pas désempli. Les professionnels, français mais aussi étrangers, ont répondu présent à l'appel de Congrès et Exposition de Bordeaux, confirmant ainsi les propos de son Président Eric Dulong, selon lequel ce salon est « au moins aussi important que Vinexpo ». Entre tracteurs, chaînes d'embouteillage, matériels et machinisme viticole et arboricole en tout genre, bouteilles et packagings des plus classiques au plus originaux, sans oublier les impressionnantes cuves et autres équipements de caves et de chais, ce Salon est aussi un point de rendez-vous important de l'innovation de ces filières. Focus sur quelques uns de ces « Trophées de l'Innovation Vinitech-Sifel ».

Depuis 20 ans les Trophée de l'innovation récompensent produits, techniques ou process se démarquant par leur caractère innovant afin de permettre aux professionnels de la vigne et des fruits et légumes, rien de moins que de produire plus et mieux. Comme le soulignent les deux présidents du Comité Scientifique et Technique de Vinitech-Sifel, Jean-Luc Berger et Pierre Gaillard : « L'innovation doit permettre de concilier les performances qualitatives, environnementales mais aussi économiques et sociales. » Au regard des produits présentées pour ces Trophées 2016, « l’engagement des filières pour une agriculture durable se confirme, avec notamment le développement d'innovations s'appuyant sur l'agro-écologie, les techniques de précision et la compétitivité », affirment les deux hommes.

Robot, drones et biocontroleSur l'agro-écologie, le produit innovant au look le plus futuriste est le robot TED. Cet enjambeur viticole électrique à la forme arrondie présenté par Naïo Technologies, et développé en partenariat avec l'IFV et le LASS, permet en toute autonomie, le désherbage mécanique sous le rang de vigne. Permettant de se passer de désherbage chimique et donc d'intrant et donc aussi de leur achat et de leur manipulation par le viticulteur, il est aussi un facteur d'économie de temps et de fatigue pour l'exploitant, puisqu'il progresse à 4km/h soit un rythme de travail de 5 à 6ha par jour. Mais Naïo Technologies imagine bien d'autres applications à venir pour TED, qui pour l'heure n'existe que sous forme de prototype : la tonte, l'épamprage, la pulvérisation, ainsi que la collecte de donnéeS. Un petit robot (pas si petit) qui a obtenu un Trophée d'argent à suivre donc...

Au rayon de l'agroécologie toujours, le jury des Trophées de l'innovation a accordé le Prix spécial du Jury au procédé BioPose porté par Invenio. Ce procédé, qui marie drones et biocontrôle, vise à lutter contre le Carpocapse, vers un peu trop friand de la pomme et de la châtaigne... Sébastien Cavaignac d'Invenio explique explique en effet que « la solution de lutte contre ce vers est la confusion sexuelle grâce à des anneaux de diffusion qui doivent être posés dans la partie supérieur des arbres pour une meilleure efficacité ». La technique innovante provient de l'utilisation de drônes . « Un premier vol permet de faire un repérage, puis un second largue l'anneau de diffusion sur l'arbre, afin de mettre en place la lutte biologique. Au total, ça apporte plus de confort pour l'opérateur qui bénéficie d'une démarche plus rapide et plus rentable ». Actuellement en cours de finalisation, le transfert de ce procédé vers les producteurs devraient se faire d'ici 2 à 3 ans.

BM116, sur le stand de BM Emballage, la machine haute cadence à préparer les porte-greffes


Trophée d'or pour la santé des opérateurs de pépinièresSur l'aspect lié à la compétitivité renforcée, c'est la machine BM16, développée par la société BM Emballage basée à Revel à 30 km de Toulouse, qui est le grand gagnant, remportant le Trophée d'Or dans la catégorie technique culturale. Cette machine annonce une petite révolution chez les pépiniéristes, puisqu'elle permet de préparer les porte-greffes de la vigne à haute cadence. Un travail habituellement manuel, long, répétitif, bref « pénible et facteur de troubles musculo-squelettiques telles que des tendinites pour les opérateurs », synthétise Nicolas Auriol de la société BM Emballage. « Cette machine dotée d'une caméra et d'un ordinateur, peut ainsi lire le profil du bois et réaliser la juste coupe, le tout à une cadence 7 à 10 fois plus rapide que la coupe manuelle », précise-t-il. Un prix en or, qui au-delà de la fierté des équipes « permet de rassurer les clients, d'autant que cette nouvelle machine est née du retour d'expérience qu'ils nous font, afin de s'adapter au mieux à leur besoin. »

Une autre récompense dorée, cette fois dédiée à l'amélioratoion de la qualité du vin, a été attribuée à la technologie NDTech qui vise à supprimer le fameux « goût de bouchon » que l'on retrouve parfois dans certaines bouteilles. La société AMORIM France, a en effet élaboré un nouveau process basé sur une analyse chromatique des bouchons qui permet de garantir un faible taux de TCA (la molécule à l'origine de ce goût de bouchon) et, ainsi de grandement limiter ce désagrément organoleptique... Une fois encore, une innovation qui s'affiche comme une révolution pour la production de bouchon en liège.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6945
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr