Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Visite guidée du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine 2017

10/05/2017 | En 2017, à Bordeaux, le Salon de l'Agriculture Régional s'appelle désormais Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitiane, mais garde son âme, sa convivialité et son foisonnement d'animations

Eric Dulong, président de CEB, la mascotte Urielle et sa prpriétaire, Alain Rousset, Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine et Dominique Graciet, Pésident du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine

L'édition 2017 du Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine s'est doté d'une mascotte : la belle Urielle du Breuil, digne représentante de sa race repérable à son long pelage, le Baudet du Poitou. Invitée de marque de la conférence de presse de présentation de l'évènement (organisée dans le hall de l'Hôtel de région...), c'est sans broncher qu'elle a assisté au bal des commissaires du Salon venus détailler le programme des différents pôles de la plus rurale des manifestations urbaines. Une mascotte du Poitou - bien qu'elle préfère le terme égérie - qui célèbre aussi l'entrée pleine et entière du Salon dans son périmètre de l'agriculture grande Région, après de 2 ans de préparation en ce sens. Un Salon donc désormais bel et bien à la hauteur de son agriculture régionale : la première d'Europe. De quoi promettre du 20 au 28 mai, une belle vitrine de notre ruralité et un programme d'animations chargés pour le grand public, dont voici une petite sélection!

L'édition 2017 du Salon est la dernière d'un cycle de 3 ans durant lequel, la manifestation s'est peu à peu appropriée l'agriculture à échelle grande région. « Cette année, c'est véritablement le premier Salon abouti de la Nouvelle Région », synthétise Dominique Graciet, Président de la chambre régionale d'agriculture et Président du Salon. Une évolution qui s'est traduite par un budget Salon passant de 1,5 M€ à plus de 2M€, avec en partenaires historiques et principaux le Conseil régional, et Congrès et Expositions de Bordeaux, mais aussi plus récemment des partenariats remarqués tels Carrefour ou encore pour la première fois cette année, le laboratoire Ceva Santé Animale. Le tout assure Dominique Graciet, « sans trahir l'âme, ni l'état d'esprit du Salon tel qu'il a été créé par nos prédécesseurs ».

Aquitanima accueille la Salers Pour démarrer la visite de ce Salon 2017, partons du Hall 4 du Parc des expositions où Aquitanima, le Salon de la Génétique bovine et ovine, amène du 20 au 22 mai près de 400 bovins, et, grande région oblige, renforce considérablement la présence des ovins. Côté bovins après avoir accueilli la Parthenaise, l'an dernier, les Blondes, Bazadaises, Limousines, Jersiaises ou autres Prim'holsteins, se serreront encore un peu plus cette année, pour faire place à la belle Salers. Certes emblématique du Cantal, la Corrèze, compte a elle seule un cheptel de 10 000 têtes! Si Aquitanima est un Salon à vocation professionnelle avec concours de races, rendez-vous d'affaires, et ventes aux enchères aux allures de spectacles (dont cette année, et c'est une première, une vente de jeunes taurillons Bazadais), ces 3 premiers jours qui remplissent le Hall 4 de veaux, vaches et taureaux, moutons, brebis et adorables agneaux, sont aussi un point fort de ce qui fait l'attrait du Salon de l'agriculture pour les visiteurs. Il faut dire que pour le public urbain, l'occasion de croiser ce genre de spécimens est plutôt rare...

Démonstration de tonte de mouton par l'association pour le mondial de tonte de Mouton

Une première grande Journée OvineSigne de sa nouvelle dimension néo-aquitaine, le Salon de l'agriculture organise une première grande Journée Ovine (le 22 mai) avec un programme riche en concours de races, démonstrations de manipulation et de tonte de brebis, ou encore démonstration de chiens de berger. Autant d'animation qui font à chaque fois l'admiration des visiteurs tout en leur permettant de découvrir aussi la variété des races ovines, du Suffolk au Charolais en passant par le Vendéen ou encore le Rouge de l'Ouest... Autant de nom qui suscitent la curiosité... voire l'eau à la bouche, quand on évoque, les six signes de qualité que possède la filière autour des viandes, lait et fromage de Nouvelle-Aquitaine.

A la découverte des terroirs, pupilles et papilles à l'affûtAprès avoir rencontré vaches et moutons et échangé avec quelques éleveurs tout disposés à vous raconter les atouts de la race qu'ils défendent, poursuivez la visite sous le Hall 4, vous tomberez nez à nez, pupilles et papilles à l'affût, face à l'espace Gastronomie. Vous y attend rien de moins que la représentation, sur la durée du Salon, d'une cinquantaine de filières, et à travers elles, la valorisation des terroirs. Neuf jours de dégustation et d'animation autour de produit 100% néo-aquitains. Au programme : des dégustations, des démonstrations en tout genre et des « battle culinaire », des ventes à la criée, des présentation des productions des établissements d'enseignement agricole de la région dans toute leur variété, ou encore rencontre avec des producteurs engagés sur le pôle bio de cet espace...

La Ferme: quizz, jeux, robots et "serious games"...Après avoir exploré le Hall 4, bienvenue dans « la Ferme de Nouvelle-Aquitaine ». Un espace ludique et pédagogique qui présente les filières végétales et animales qui font la diversité de l'agriculture régionale. Vaches, moutons, mais aussi cochons, chèvres, ou poules seront de la partie fermière, plus encore que lors des éditions précédentes. Mais à travers un partenariat avec les lycées agricoles et Bordeaux Sciences Agro, l'espace sera aussi animé de démonstrations multiples et variées autour des savoir-faire de ces jeunes, qui auront aussi en charge l'animation des stands de la Ferme, permettant au visiteur d'allier amusement et découverte sur les métiers agricoles ou l'art et la manière d'élever une poule par exemple... Parmi les nouveautés 2017, un pôle cultures végétales qui accueillera sur le site rien de moins qu'une moissonneuse batteuse. A voir aussi l'atelier de maintenance agricole tenu par des lycéens, le désormais incontournable Innov'show, qui propose notamment des démonstrations et des baptêmes de conduite avec des matériels de pointe aux visiteurs, et plus largement, une vitrine technologique de l'agriculture régionale. Bien loin des clichés agricoles, la Ferme accueillera par exemple, la société Naïo Technologies, et ses robots agricoles pour des démonstrations quotidiennes. Autre nouveauté « high tech » : l'espace « Serious Game », pour s’essayer à la conduite de machines agricoles ou à la gestion d'une exploitation grâce à des simulateurs tels que le jeu « Farming Simulator », ou encore « Château Académy »... Oui oui, on parle encore d'agriculture !

Arabians Masters

Equitaine: les Pottok se prêtent aux baladesSans repassez par la case « Hall 4 », faites donc un (ou plusieurs) pas de côté. Vous devriez arriver au cœur du Salon Equitaine. Du 20 au 28 mai, les événements s'y succèdent. Parmi les temps forts à retenir pour cette édition 2017, le retour des Arabian Masters (après une petite année d'absence) se place en bonne position. L'occasion d'admirer quelques uns des plus beaux chevaux Pur-Sang arabes, dans un concours qualificatif pour les Championnats du monde... Autres temps forts, qui est une création 2017: l'organisation d'un derby poney, qui a cu en 2 heures, 180 cavaliers et leur montures s'inscrire à ce nouveau rendez-vous Equitaine. L'occasion pour eux (le 25 mai) de s'affronter sur un tracé passant par la grande carrière du Salon mais aussi par la pinède adjacente. Autre nouveauté au rayon de la valorisation des nombreuses races locales équines : l'installation d'un village du Pottok, qui proposera des balades à poney aux enfants. Quant à l'égérie 2017 du Salon, l’ânesse Urielle, elle vous attendra chaque jour sous le hall4, avec son flegme habituel pour quelques séances de caresse et de « selfies », auxquels, elle ne devrait pas opposer trop de résistance...

Un Salon comme un marché gourmand et local Un Hall 4, qui, si vous y repassez à partir du 24 mai, aura quelques peu changer d'allures. La plupart des animaux d'Aquitanima auront retrouver le chemin de leurs fermes, et auront laisser place au traditionnel Marché de Producteurs de Nouvelle-Aquitaine, pour déguster, sur place ou à emporter, des spécialités culinaires régionales, préparés du champ à l'assiette par les producteurs. Autre espace qui s'installe à partir de la même date et jusqu'à la fin du Salon : le Pôle viticole, qui permet en un clin d'oeil appuyé au Concours Bordeaux -Vins d'Aquitaine qui se tient tous les ans à l'occasion du Salon, de mettre l'accent sur la viticulture. Au programme : une découverte des arômes du vin au fil d'un parcours olfactif ludique et surprenant, ainsi que le retour de Vin'Ecoles, le Salon des vins des vignerons de demain, qui permet de déguster et d'acheter une sélection de vins de toutes les grandes régions viticoles françaises, sous les bons conseils d'étudiants d'établissements régionaux.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
64921
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr