Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Viticulture : un boîtier GPS au service des exploitations

24/10/2019 | Plusieurs viticulteurs se sont donnés rendez-vous à Saint-Émilion ce jeudi pour découvrir un outil leur permettant de gagner un temps considérable.

Le boîtier Karnott

Karnott est une entreprise fondée en 2016 par Antoine Dequidt et Alexandre Cuvelier. Ce dernier est un agriculteur du nord de la France. Il a imaginé un concept de boîtier GPS à brancher sur les machines agricoles pour suivre et garder plus facilement une trace précise du travail effectué et ainsi d’éviter de perdre de longues heures à traiter des données parfois incorrectes manuellement. D’abord destiné aux grandes cultures, Karnott s’oriente désormais vers la viticulture. L’entreprise est allée à la rencontre de viticulteurs du Saint-Émilionnais, avec l’aide de son partenaire Banton & Lauret, une entreprise de prestation de service viticole.

Un compteur automatique, connecté et géolocalisé, pour mettre fin au fastidieux et chronophage carnet de notes du viticulteur. Voici comment décrire Karnott brièvement. Son co-fondateur, Antoine Dequidt, explique avoir eu cette idée en se retrouvant confronté à trois problèmes : la saisie manuelle des données, la crainte des agriculteurs concernant le suivi du chantier et les difficultés de pilotage. Sa solution : un boîtier automatique à installer sur le tracteur. Au printemps, l’entrepreneur, agriculteur de formation, a fait plusieurs aller-retours pour découvrir la vigne et ses méthodes de travail. « Jamais je n’aurais imaginé qu’il y avait un tel besoin dans le monde viticole », s’étonne Antoine Dequidt. En effet, pour la majorité des viticulteurs présents ce jeudi matin, le secteur accuse, en termes d’outillage, un retard de près de 10 ans sur les grandes cultures.

Une qualité de service qui repose sur le retour d’expérience

Le boîtier fabriqué par Karnott a trois utilités : c’est d’abord un outil de collecte et de traitement de données, un moyen de suivre les chantiers (traitement, tonte, décavaillonage, etc.) en temps réel et une aide au pilotage [par exemple pour se rendre aux parcelles à travailler depuis la propriété]. D’après Antoine Dequidt, au début, la fiabilité des données est de 60 à 80 %. « La fiabilité des données remonte ensuite jusqu’à 98 % grâce au retour d’expérience, c’est un aspect primordial pour corriger l’algorithme du boitier », poursuit l’entrepreneur. Ce dernier a voulu faire témoigner ses clients. Parmi eux, Mariette Veyssiere, responsable d’exploitation au Château Quintus, à Saint-Émilion. La jeune femme explique perdre du temps régulièrement à saisir les données de travail [quelles parcelles ils ont travaillées, avec quel outil, quand il faudra retourner sur ces parcelles, etc.] et appeler les tractoristes pour savoir où ils sont. En juillet, l’entreprise s’est dotée de quatre boîtiers, un pour chaque tractoriste. Les boîtiers envoient les données à une application, soit smartphone, soit en ligne. Sur cette plateforme, il faut au préalable désigner sur une carte le parcellaire de la propriété, lister les outils dont dispose l’entreprise (pulvérisateur, tondeuse, etc.) et c’est ensuite le tractoriste qui renseigne où il se rend avec quel outil par le biais de l’application. Cette dernière permet ensuite de suivre en temps réel le trajet et le travail des tractoristes dans les parcelles (photo).

 

Capture d'écran de la carte sur l'application de Carnot
Un exemple de la carte vue sur l'application Karnott. Les parcelles travaillées apparaissent hachurées de vert
 

Pour Benjamin Banton, gérant de l’entreprise de prestations viti-vinicoles Banton & Lauret, Karnott est bienvenu dans la viticulture, un monde selon lui « pauvre d’outils ». L’entreprise s’est équipée d’une dizaine de boîtiers en mai, et là aussi le ressenti est positif. « les chauffeurs sont demandeurs, ça leur fait gagner du temps. Lorsque les parcelles à travailler sont déjà renseignées sur l’application, les prestataires ne perdent pas de temps à apprendre tout le parcellaire du domaine ». D’après Benjamin Banton, le boîtier permet une plus grande souplesse de travail, que ce soit pour le prestataire ou le gérant de la propriété. Il reste tout de même plusieurs points à améliorer pour Benjamin Banton : la possibilité d’inclure le volume de produits phytosanitaires utilisés pour traiter les parcelles et ainsi éviter le gaspillage, ou encore la possibilité d’alerter les entreprises en cas de panne. Ainsi, un tracteur proche équipé du même outil pourrait se rendre directement sur place terminer le travail le temps des réparations.

« Ne peut être utilisé pour surveiller les salariés »

« J’avais une crainte, c’était comment les tractoristes accepteraient le matériel. Ce qui est innovant ne rassure pas forcément, et puis ça peut passer pour du flicage », poursuit Mariette Veyssiere. Ces craintes se sont vite estompées, « les chauffeurs ont immédiatement préféré le boîtier, plutôt que colorier, à la main, une carte du domaine pour savoir où ils en sont. Concernant le volet « surveillance du salarié », Antoine Dequidt tempère. « C’est un boîtier par tracteur, pas par ouvrier. N’importe quel ouvrier peut prendre n’importe quel tracteur d’un jour à l’autre suivant ce qu’il a à faire. De toute façon, dans la mesure où c’est un boîtier automatique, donc sans bouton ‘on’ ou ‘off’, la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) protège les salariés de cet usage ». A ce jour, Karnott a commercialisé près de 3 000 boîtiers, dont la majorité en France (2900). L’entreprise est également présente au Canada et en Allemagne. Pour ce qui est des vignobles girondins, une vingtaine de châteaux sont équipés. Le boîtier Karnott est vendu 349€ et est accompagné d'un abonnement de 35€ pour l'application. Le tarif de cet abonnement est dégressif en fonction du nombre de boîtiers dont dispose une même entreprise.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Partager sur Facebook
Vu par vous
5535
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Michel Prugue, Alain Rousset et Xavier Fortinon à Haut-mauco dans les locuax du groupe coopératif Maïsadour Agriculture | 15/01/2021

Crise aviaire : Alain Rousset appelle à "sortir des certitudes"

Julien Denormandie dans les Landes Agriculture | 09/01/2021

Crise aviaire : déjà 600.000 canards abattus dans les Landes, bien d'autres à venir

Signature du Pacte alimentaire Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset et Fabienne Bucchio Agriculture | 07/01/2021

Agriculture, transformation et distribution s'engagent sur un Pacte régional de l'alimentation

Les représentants des syndicats Modef et Confédération paysanne en colère contre la gestion de la nouvelle crise Influenza aviaire 2020 Agriculture | 06/01/2021

Influenza aviaire : la fièvre de la colère monte dans les élevages landais

Denis Vicentini Comin Industrie Agriculture | 06/01/2021

Concours Agrinove : Que sont-ils devenus ? Denis Vicentini lauréat 2015 (épisode 1/4)

Luc Servant et Cédric Tranquard Agriculture | 20/12/2020

Cédric Tranquard prend l’interim de la Chambre d’agriculture 17

Luc Servant, président de la Chambre régionale de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 15/12/2020

Luc Servant élu président de la Chambre régionale d’agriculture

Christophe Congues et Philippe Saux, Président délégué et Directeur général du groupe coopératif Euralis Agriculture | 15/12/2020

Le groupe coopératif Euralis sauve 2020

Elevage de canards prêts-à-gaver dans les Landes Agriculture | 08/12/2020

Landes : la présence d’influenza aviaire confirmée

Elevage de canards prêts-à-gaver dans les Landes dans un bâtiments 900 m2 aux normes de la biosécurité Agriculture | 07/12/2020

Forte suspicion de grippe aviaire dans les Landes

Jonathan Lalondrelle et Gaëtan Bodin Agriculture | 30/11/2020

Installation et accès au foncier : Interview croisée de Gaëtan Bodin, Président Jeunes Agriculteurs Nouvelle-Aquitaine et Jonathan Lalondrelle, Secrétaire général JA Nouvelle-Aquitaine

Pierre Saint-Jean Agriculture | 20/11/2020

Les bénéfices possibles du confinement pour les agriculteurs

Antonio Marquès et son innovation Agriculture | 06/11/2020

Un process innovant pour protéger les cultures lauréat du concours Agrinove

Henri Biès-Péré, vice-président de la FNSEA Agriculture | 04/11/2020

Interview d’Henri Bies-Péré, n°2 de la FNSEA : « Cette PAC permet d’accompagner le virage que doit prendre l’agriculture, dans la durée, en souplesse. »

Lurrama 2020 Agriculture | 04/11/2020

L'annulation de Lurrama 2020, un crève-cœur pour le monde agricole basque