Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

07/11/19 : Beynac : Samedi 16 novembre, à 10 heures, un rassemblement citoyen sur les allées de Tourny à Périgueux est organisé pour soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural.

06/11/19 : Petr Drulák, ambassadeur de Tchéquie en France, sera présent à la Maison de l'Europe à Bordeaux le 14 novembre à 19h pour une conférence autour de l'après Révolution de Velours. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

06/11/19 : Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, sera l’invité de la conférence-débat portant sur les territoires ruraux organisée par Energies Lot-et-Garonne le dimanche 24 novembre à 10h à la salle des fêtes de Caumont-sur-Garonne.

04/11/19 : Deux résidents du CCAS de Poitiers, Bernard et André, âgé respectivement de 95 et 67 ans, ont remporté le challenge de l'association SilverGeek lors de la compétition organisée à la Paris Games Week.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/11/19 | L'agglomération rochelaise créatrice d'emplois

    Lire

    393 emplois ont été créés dans le bassin de La Rochelle au 2 semestre 2019, selon l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (ACOSS) vient de publier les chiffres. Ces résultats viennent conforter une évolution installée à La Rochelle depuis janvier 2015 avec la création nette de 5 625 emplois salariés en 4 ans et demi, soit une progression de 9,4 %. En parallèle, le taux de chômage continue de baisser pour atteindre la moyenne nationale de 8,2 % au 4e trimestre 2018, selon l'INSEE.

  • 09/11/19 | Première édition des Rencontres Pro à La Rochelle

    Lire

    La Rochelle Université lance cette année sa première édition des Rencontres Pro, les 14 et 15 novembre sur le campus de l'Université et à la maison des étudiants. Ce rendez-vous a pour but de faire se rencontrer le monde socio-professionnel, les alumni, la communauté étudiante et le personnel de l’enseignement et de la recherche. Au programme : des conférences avec des patrons, un forum dédié aux métiers du droit et un Forum Stages-Emplois-Alternance à la Maison du Département, de 9h30 à 16h30.

  • 09/11/19 | Les métiers de l'Hotellerie en congrès à Biarritz sur le thème des territoires

    Lire

    L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), présidée par Roland Heguy, organisera son 67e congrès national du 19 au 21 novembre au Centre des congrès le Bellevue à Biarritz sur le thème « Tourisme : accélérateur des territoires ». Chaque année ce congrès national rassemble durant trois jours plus de 600 élus, chefs d’entreprise et responsables syndicaux offrant, ainsi, un espace d’échanges, de réflexions et de convivialité avec l’ensemble des professionnels autour des grands dossiers qui font l’actualité du secteur.

  • 09/11/19 | Wom’Anim à Grand Angoulême

    Lire

    Le 12 novembre, dans le cadre du projet européen WomArts, Grand Angoulême, partenaire du projet, organise le Wom’Anim. Cette journée dédiée aux femmes dans l’animation projettera en avant-première « l’Extraordinaire Voyage de Marona » en présence de la réalisatrice Anca Damian. Des tables rondes « Créatrice d’Anim » sont également prévues ainsi qu’une séance de Work in progress de la série Patouille.

  • 08/11/19 | Fortes pluies : interruption totale de la ligne Dax Morcenx

    Lire

    Suite à un glissement de terrain ce vendredi 8 novembre dans la zone de Laluque les circulations entre Dax et Morcenx sont totalement interrompues, mais les navettes bus sont maintenues pour les TER. Quant aux TGV venant de Paris et à destination de Pau-Tarbes et Hendaye, ils ont pour terminus Bordeaux. La SNCF n'envisage pas une reprise des conditions normales de circulation avant le mardi 12 novembre en début d'après-midi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Viticulture : un boîtier GPS au service des exploitations

24/10/2019 | Plusieurs viticulteurs se sont donnés rendez-vous à Saint-Émilion ce jeudi pour découvrir un outil leur permettant de gagner un temps considérable.

Le boîtier Karnott

Karnott est une entreprise fondée en 2016 par Antoine Dequidt et Alexandre Cuvelier. Ce dernier est un agriculteur du nord de la France. Il a imaginé un concept de boîtier GPS à brancher sur les machines agricoles pour suivre et garder plus facilement une trace précise du travail effectué et ainsi d’éviter de perdre de longues heures à traiter des données parfois incorrectes manuellement. D’abord destiné aux grandes cultures, Karnott s’oriente désormais vers la viticulture. L’entreprise est allée à la rencontre de viticulteurs du Saint-Émilionnais, avec l’aide de son partenaire Banton & Lauret, une entreprise de prestation de service viticole.

Un compteur automatique, connecté et géolocalisé, pour mettre fin au fastidieux et chronophage carnet de notes du viticulteur. Voici comment décrire Karnott brièvement. Son co-fondateur, Antoine Dequidt, explique avoir eu cette idée en se retrouvant confronté à trois problèmes : la saisie manuelle des données, la crainte des agriculteurs concernant le suivi du chantier et les difficultés de pilotage. Sa solution : un boîtier automatique à installer sur le tracteur. Au printemps, l’entrepreneur, agriculteur de formation, a fait plusieurs aller-retours pour découvrir la vigne et ses méthodes de travail. « Jamais je n’aurais imaginé qu’il y avait un tel besoin dans le monde viticole », s’étonne Antoine Dequidt. En effet, pour la majorité des viticulteurs présents ce jeudi matin, le secteur accuse, en termes d’outillage, un retard de près de 10 ans sur les grandes cultures.

Une qualité de service qui repose sur le retour d’expérience

Le boîtier fabriqué par Karnott a trois utilités : c’est d’abord un outil de collecte et de traitement de données, un moyen de suivre les chantiers (traitement, tonte, décavaillonage, etc.) en temps réel et une aide au pilotage [par exemple pour se rendre aux parcelles à travailler depuis la propriété]. D’après Antoine Dequidt, au début, la fiabilité des données est de 60 à 80 %. « La fiabilité des données remonte ensuite jusqu’à 98 % grâce au retour d’expérience, c’est un aspect primordial pour corriger l’algorithme du boitier », poursuit l’entrepreneur. Ce dernier a voulu faire témoigner ses clients. Parmi eux, Mariette Veyssiere, responsable d’exploitation au Château Quintus, à Saint-Émilion. La jeune femme explique perdre du temps régulièrement à saisir les données de travail [quelles parcelles ils ont travaillées, avec quel outil, quand il faudra retourner sur ces parcelles, etc.] et appeler les tractoristes pour savoir où ils sont. En juillet, l’entreprise s’est dotée de quatre boîtiers, un pour chaque tractoriste. Les boîtiers envoient les données à une application, soit smartphone, soit en ligne. Sur cette plateforme, il faut au préalable désigner sur une carte le parcellaire de la propriété, lister les outils dont dispose l’entreprise (pulvérisateur, tondeuse, etc.) et c’est ensuite le tractoriste qui renseigne où il se rend avec quel outil par le biais de l’application. Cette dernière permet ensuite de suivre en temps réel le trajet et le travail des tractoristes dans les parcelles (photo).

 

Capture d'écran de la carte sur l'application de Carnot
Un exemple de la carte vue sur l'application Karnott. Les parcelles travaillées apparaissent hachurées de vert
 

Pour Benjamin Banton, gérant de l’entreprise de prestations viti-vinicoles Banton & Lauret, Karnott est bienvenu dans la viticulture, un monde selon lui « pauvre d’outils ». L’entreprise s’est équipée d’une dizaine de boîtiers en mai, et là aussi le ressenti est positif. « les chauffeurs sont demandeurs, ça leur fait gagner du temps. Lorsque les parcelles à travailler sont déjà renseignées sur l’application, les prestataires ne perdent pas de temps à apprendre tout le parcellaire du domaine ». D’après Benjamin Banton, le boîtier permet une plus grande souplesse de travail, que ce soit pour le prestataire ou le gérant de la propriété. Il reste tout de même plusieurs points à améliorer pour Benjamin Banton : la possibilité d’inclure le volume de produits phytosanitaires utilisés pour traiter les parcelles et ainsi éviter le gaspillage, ou encore la possibilité d’alerter les entreprises en cas de panne. Ainsi, un tracteur proche équipé du même outil pourrait se rendre directement sur place terminer le travail le temps des réparations.

« Ne peut être utilisé pour surveiller les salariés »

« J’avais une crainte, c’était comment les tractoristes accepteraient le matériel. Ce qui est innovant ne rassure pas forcément, et puis ça peut passer pour du flicage », poursuit Mariette Veyssiere. Ces craintes se sont vite estompées, « les chauffeurs ont immédiatement préféré le boîtier, plutôt que colorier, à la main, une carte du domaine pour savoir où ils en sont. Concernant le volet « surveillance du salarié », Antoine Dequidt tempère. « C’est un boîtier par tracteur, pas par ouvrier. N’importe quel ouvrier peut prendre n’importe quel tracteur d’un jour à l’autre suivant ce qu’il a à faire. De toute façon, dans la mesure où c’est un boîtier automatique, donc sans bouton ‘on’ ou ‘off’, la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) protège les salariés de cet usage ». A ce jour, Karnott a commercialisé près de 3 000 boîtiers, dont la majorité en France (2900). L’entreprise est également présente au Canada et en Allemagne. Pour ce qui est des vignobles girondins, une vingtaine de châteaux sont équipés. Le boîtier Karnott est vendu 349€ et est accompagné d'un abonnement de 35€ pour l'application. Le tarif de cet abonnement est dégressif en fonction du nombre de boîtiers dont dispose une même entreprise.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Partager sur Facebook
Vu par vous
3415
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Agriculture | 08/11/2019

Limousin : 96 % des surfaces de la Safer vendues à des agriculteurs

La Safer en Creuse Agriculture | 08/11/2019

Opération séduction pour la Grande Safer en Creuse

conférence SAFER Agriculture | 08/11/2019

SAFER : première conférence interactive à Tulle pour répondre à "la terre à qui ?"

Photovoltaïque Agriculture | 07/11/2019

Agrivoltaïsme en Nouvelle-Aquitaine : entre craintes et espoirs

AG des Organismes des Producteurs Palmipèdes et Volailles de chair du groupe coopératif Maïsadour, le 5 novembre à Hagetmau dans les Landes Agriculture | 06/11/2019

Maïsadour: Origine, santé et bien-être des animaux, au coeur des productions palmipèdes et volailles de chair

LURRAMA 2019 Agriculture | 04/11/2019

Lurrama, l'étonnante ferme d'un Pays basque respectueux de sa terre

La Ferme s'invite aura lieu le week-end du 9 et 10 novembre au parc des expositions de Poitiers. Cette année, le cheval sera à l'honneur Agriculture | 04/11/2019

Quand la Ferme s’invite au parc des expositions de Poitiers

Site expérimental du BNIC, vers Cognac Agriculture | 02/11/2019

Comment le vignoble de cognac compte maîtriser sa croissance

Photo d'illustration élevage ovin Pyrénées-Atlantiques Agriculture | 31/10/2019

Installation paysanne : entre cédants et porteurs de projet l'ADEAR organise les visites

Mois de la bio 2019 Agriculture | 28/10/2019

Nouvelle-Aquitaine : objectif conversion pour le "Mois de la Bio"

Opération d'épandage organisée par la FNSEA 16, les JA 16 et la chambre d'agriculture de la Charente, ce lundi 21 octobre. L'objectif communiquer avec le grand public sur cette pratique et répondre aux différentes critiques Agriculture | 28/10/2019

Épandage en Charente : syndicats et chambre d’agriculture font de la pédagogie 

HVE3 et agriculture bio : la Cave de Crouseilles se fixe des objectifs Agriculture | 25/10/2019

Viticulture et environnement : la Cave de Crouseilles (64) accèlère !

Ceinture maraîchère Limoge métropole - espace agricole maraîchage bio Agriculture | 24/10/2019

Limoges métropole: l'espace test maraîchage bio a démarré

Des agriculteurs du Sarladais avaient invité le préfet à échanger Agriculture | 23/10/2019

Au lieu de manifester, des agriculteurs périgourdins privilégient le dialogue avec le préfet

Les agriculteurs FDSEA ET ja 64 ré-étiquettent les produits selon leur origine et la lisibilité de cette information Agriculture | 22/10/2019

Contre l'"agribashing", opérations communication dans les supermarchés