aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Voyage en Terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac

06/09/2014 | Jusqu'au 7 septembre inclus, les Jeunes Agriculteurs, organisateurs de l'évènement attendent 250.000 visiteurs sur leur salon de l'agriculture en plein air

Voyage en Terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac

ça y est, Les Terres de Jim c'est parti ! Inaugurée jeudi après-midi par les élus locaux et les responsables agricoles, la manifestation monte peu à peu en puissance pour atteindre son rythme de croisière ces samedi et dimanche 6 et 7 septembre, avec l'accueil du grand public sur le site de Saint-Jean-d'Illac. Objectif pour les Jeunes agriculteurs, organisateurs de l'évènement: redorer le blason de l'agriculture en rappelant aux visiteurs, son rôle clé dans l'alimentation de la population et dans l'aménagement du territoire. Autrement dit, rétablir par la fête le lien entre la société et son agriculture. A l'occasion de l'inauguration des Halles de Jim ce vendredi Aqui s'est baladé (longuement!) sur les différents espaces des quelques 300ha aménagés pour l'occasion, et vous envoie quelques cartes postales de sa journée.

L'évènement officiel de la matinée de ce vendredi c'était l'inauguration des Halles de Jim.
Ces Halles, toutes proches de l'entrée principale mettent en pratique un nouveau concept de commercialisation pensé par les JA: un supermarché géré par les agriculteurs et qui ne propose à ses clients que des produits issus d'exploitations agricoles françaises. Comme dans une grande surface tout y est : paniers, caisses, diversité des produits, odeur, organisation par thème, et même quelques stands de dégustation... Une seule différence majeure, l'origine des produits, tous issus des régions françaises. D'ailleurs, en rayon, les étiquettes sont très claires: prix du produit à l'unité, région d'origine, et prix au kilo. Difficile d'être plus précis pour des consommateurs de plus en plus en recherche d'information. Mais, l'idée n'est pas de copier tous les codes de la grande distribution, au fil des rayons, qui sont d'ailleurs plutôt des «espaces», les clients-visiteurs peuvent aborder des producteurs, tous prêts à répondre aux différentes questions, dont celle par exemple du prix.
Se baladant dans les «rayons» des Halles de Jim, les prix peuvent en effet, parfois surprendre puisque différents des habitudes prises dans les moyennes et grandes surfaces. Ici, les prix sont parfois plus bas, en raison de l'absence justement d'intermédiaire, et d'autres fois plus élevés, en raison soit du «made in France» d'un produit habituellement consommé importé, soit parce que libéré de la pression lourde exercée par les GMS sur les agriculteurs... Bref, «le bon prix» pour pouvoir assurer un revenu aux exploitants, martèlent les JA. Aux Halles de Jim on y fait donc ses courses, on y ramène plein de bonnes spécialités de toutes les régions françaises, et en plus on se sensibilise à la question de la distribution et de la commercialisation des produits de l'agriculture française! Merci Jim !

L'espace fruits et légumes des Halles de Jim et ses premiers clients

En recherche de quelques 3 500 chefs d'exploitationDeuxième étape sur les Terres de Jim, le chapiteau des conférences. Ici les JA, offrent un espace d'échanges et de discussions aux acteurs du monde agricole ou rural pour informer, sensibiliser ou débattre sur des enjeux ou réflexions propres à l'agriculture. Ce vendredi matin, la Safer intervenait sur le défi de la transmission-installation. Question d'importance s'il en est. Le remplissage quasi-complet de la salle en a d'ailleurs démontré toute l'actualité. Séquencée en trois temps, cette conférence d'un peu plus d'une heure a donné la parole aux différents partenaires de la structure foncière dans sa mission de maintien des espaces agricoles. Dans un premier temps le service statistique de la DRAAF, a rappelé le constat dressé par le recensement général agricole de 2010: l'Aquitaine est en effet en recherche de quelques 3 500 agriculteurs pour prendre la relève d'exploitations à l'avenir incertain.
Dans une seconde partie, le focus a été mis sur des exemples de travaux menés avec les chambres d'agriculture pour anticiper au mieux les libérations de fonciers afin de les orienter le plus possible vers des installations. Une manière de faciliter et donc de rendre attractive la sortie des cédants, en la préparant le plus en amont possible avec eux. La troisième partie de ces échanges s'est justement consacrée aux différents outils existants pour permettre le passage de relais de l'exploitation. Ont particulièrement été mis en avant les systèmes de portage dans lesquels interviennent tout à la fois la SAFER et les collectivités locales (Région ou Départements) qui prennent à leur charge les frais de portage.
Un outil attractif pour les porteurs de projet et rassurant pour les cédants. Par ces partenariats avec la SAFER, la Région a, en 4 ans, participé à l'installation de 40 jeunes, et sur l'année 2013, le Conseil général de Gironde a apporté son aide à 3 installations. Des outils efficaces, mais qu'il faut, selon le Vice-Président de la région en charge de l'agriculture, chercher à optimiser, soulignant par ailleurs qu'une participation des communes ou communautés de communes serait en la matière bienvenue.

Conféence SAFER ''transmission-installation, relevons le défi!''


Labour en planche et labour à platSur les Terres de Jim il se passe toujours quelque chose, autre grand rendez-vous de ces 4 jours: les concours de labours, qui sont en réalité le cœur historique de la création de l'évènement «Terres de Jim». Cette année à Saint-Jean-d'Illac se jouent le concours national mais aussi le concours international de Labour. C'est celui-ci qui avait lieu ce vendredi matin. 31 pays en lice, avec 2 candidats par pays et deux épreuves à réaliser: le labour en planche avec une charrue non réversible, et le labour à plat, avec une charrue réversible. Deux matériels donc deux techniques différentes dont il faut maîtriser les subtilités pour obtenir la meilleure notation. Pour les profanes, le dessin au sol tracé par les engins, n'est pas le même. Au delà, difficile d'en dire beaucoup plus. Mais les juges, vêtus de leur gilet orange fluo, gardent l'oeil concentré sur 8 ou 9 critères, selon l'épreuve qu'ils examinent: profondeur du labour, sa régularité, la rectitude des sillons... Une affaire d'expert que le public ne se lasse pas d'admirer, quoique parfois un peu circonspect devant l'application à la tâche... En ce qui concerne les candidats, ils ont tous leur petit fan club, drapeau de leur pays flottant au vent et tee-shirt à l'effigie de leur star du labour.

Un des candidat françaisen pleine épreuve du concours international de labours

Une Aquitaine en maïs douxNon loin de là, le visiteur prend plaisir à se perdre, au sens propre, dans le labyrinthe de maïs mis en place sur 2 ha par Maïsadour, comme au sens figuré, sur la France végétalisée géante (de 1,25 ha) réalisée à proximité. D'une Aquitaine en maïs doux aux Pays de Loire en Roquette en passant par le Poitou-Charentes en sorgho grain, c'est l'occasion de réviser votre géographie agricole en culture : Midi-Pyrénées tournesol, Auvergne lentille-du Puy, Bourgogne, chêne truffier, Franche-Comté en sapin ou encore Champagne-Ardenne... en chanvre. Ce qui n'est pas faire sans un petit effet, au moins ou quelques gloussements, aux grands ados passant par là... Des ados, qui ne boudent pas non plus, la petite fête foraine installée non loin avec son immanquable grande roue, repère pratique, soit dit en passant, au moment de l'arrivée sur le site en voiture....

France végétalisée au carrefour de trois régions: Aquitaine/ Limousin/Poitou Charente

Vaches, tracteurs et chevauxPour ceux dont le concours de labour n'aurait pas assouvi leur admiration pour le machinisme, un grand espace lui est consacré. S'exposent tout à la fois, le dernier cri de la technologie des tracteurs, comme des anciens modèles, permettant une remontée dans le temps et le constat des avancées technologiques fortes dans le milieu agricole. Mais il n'y a pas que des moteurs aux Terres de Jim plusieurs chapiteaux se consacrent aux animaux. Vaches, moutons, chevaux, sont donc aux rendez-vous à Saint Jean-d'Illac, et avec eux, les filières d'élevage. Le pendant fruits et légumes est aussi bien représenté avec notamment le potager de Jim, ou l'espace De la Vigne au Verre, dont le nom parle de lui-même. De nombreuses autres animations sont à découvrir sur place : ballade en charrette, apéro concert, activités et démonstrations sportives, courses de vaches landaises, concours de la race Bazadaise... et pour les petits creux de nombreux points de restaurations qui, en Terres de Jim, ne doivent que pouvoir faire honneur aux produits de notre agriculture.

Une des jolies Bazadaise de Jima


Dernier conseil, prévoyez du temps pour votre visite et des chaussures fermées... Car , bien sûr, les "Terres" de Jim portent bien leurs noms.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
817
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr