Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Voyage en Terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac

06/09/2014 | Jusqu'au 7 septembre inclus, les Jeunes Agriculteurs, organisateurs de l'évènement attendent 250.000 visiteurs sur leur salon de l'agriculture en plein air

Voyage en Terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac

ça y est, Les Terres de Jim c'est parti ! Inaugurée jeudi après-midi par les élus locaux et les responsables agricoles, la manifestation monte peu à peu en puissance pour atteindre son rythme de croisière ces samedi et dimanche 6 et 7 septembre, avec l'accueil du grand public sur le site de Saint-Jean-d'Illac. Objectif pour les Jeunes agriculteurs, organisateurs de l'évènement: redorer le blason de l'agriculture en rappelant aux visiteurs, son rôle clé dans l'alimentation de la population et dans l'aménagement du territoire. Autrement dit, rétablir par la fête le lien entre la société et son agriculture. A l'occasion de l'inauguration des Halles de Jim ce vendredi Aqui s'est baladé (longuement!) sur les différents espaces des quelques 300ha aménagés pour l'occasion, et vous envoie quelques cartes postales de sa journée.

L'évènement officiel de la matinée de ce vendredi c'était l'inauguration des Halles de Jim.
Ces Halles, toutes proches de l'entrée principale mettent en pratique un nouveau concept de commercialisation pensé par les JA: un supermarché géré par les agriculteurs et qui ne propose à ses clients que des produits issus d'exploitations agricoles françaises. Comme dans une grande surface tout y est : paniers, caisses, diversité des produits, odeur, organisation par thème, et même quelques stands de dégustation... Une seule différence majeure, l'origine des produits, tous issus des régions françaises. D'ailleurs, en rayon, les étiquettes sont très claires: prix du produit à l'unité, région d'origine, et prix au kilo. Difficile d'être plus précis pour des consommateurs de plus en plus en recherche d'information. Mais, l'idée n'est pas de copier tous les codes de la grande distribution, au fil des rayons, qui sont d'ailleurs plutôt des «espaces», les clients-visiteurs peuvent aborder des producteurs, tous prêts à répondre aux différentes questions, dont celle par exemple du prix.
Se baladant dans les «rayons» des Halles de Jim, les prix peuvent en effet, parfois surprendre puisque différents des habitudes prises dans les moyennes et grandes surfaces. Ici, les prix sont parfois plus bas, en raison de l'absence justement d'intermédiaire, et d'autres fois plus élevés, en raison soit du «made in France» d'un produit habituellement consommé importé, soit parce que libéré de la pression lourde exercée par les GMS sur les agriculteurs... Bref, «le bon prix» pour pouvoir assurer un revenu aux exploitants, martèlent les JA. Aux Halles de Jim on y fait donc ses courses, on y ramène plein de bonnes spécialités de toutes les régions françaises, et en plus on se sensibilise à la question de la distribution et de la commercialisation des produits de l'agriculture française! Merci Jim !

L'espace fruits et légumes des Halles de Jim et ses premiers clients

En recherche de quelques 3 500 chefs d'exploitationDeuxième étape sur les Terres de Jim, le chapiteau des conférences. Ici les JA, offrent un espace d'échanges et de discussions aux acteurs du monde agricole ou rural pour informer, sensibiliser ou débattre sur des enjeux ou réflexions propres à l'agriculture. Ce vendredi matin, la Safer intervenait sur le défi de la transmission-installation. Question d'importance s'il en est. Le remplissage quasi-complet de la salle en a d'ailleurs démontré toute l'actualité. Séquencée en trois temps, cette conférence d'un peu plus d'une heure a donné la parole aux différents partenaires de la structure foncière dans sa mission de maintien des espaces agricoles. Dans un premier temps le service statistique de la DRAAF, a rappelé le constat dressé par le recensement général agricole de 2010: l'Aquitaine est en effet en recherche de quelques 3 500 agriculteurs pour prendre la relève d'exploitations à l'avenir incertain.
Dans une seconde partie, le focus a été mis sur des exemples de travaux menés avec les chambres d'agriculture pour anticiper au mieux les libérations de fonciers afin de les orienter le plus possible vers des installations. Une manière de faciliter et donc de rendre attractive la sortie des cédants, en la préparant le plus en amont possible avec eux. La troisième partie de ces échanges s'est justement consacrée aux différents outils existants pour permettre le passage de relais de l'exploitation. Ont particulièrement été mis en avant les systèmes de portage dans lesquels interviennent tout à la fois la SAFER et les collectivités locales (Région ou Départements) qui prennent à leur charge les frais de portage.
Un outil attractif pour les porteurs de projet et rassurant pour les cédants. Par ces partenariats avec la SAFER, la Région a, en 4 ans, participé à l'installation de 40 jeunes, et sur l'année 2013, le Conseil général de Gironde a apporté son aide à 3 installations. Des outils efficaces, mais qu'il faut, selon le Vice-Président de la région en charge de l'agriculture, chercher à optimiser, soulignant par ailleurs qu'une participation des communes ou communautés de communes serait en la matière bienvenue.

Conféence SAFER ''transmission-installation, relevons le défi!''


Labour en planche et labour à platSur les Terres de Jim il se passe toujours quelque chose, autre grand rendez-vous de ces 4 jours: les concours de labours, qui sont en réalité le cœur historique de la création de l'évènement «Terres de Jim». Cette année à Saint-Jean-d'Illac se jouent le concours national mais aussi le concours international de Labour. C'est celui-ci qui avait lieu ce vendredi matin. 31 pays en lice, avec 2 candidats par pays et deux épreuves à réaliser: le labour en planche avec une charrue non réversible, et le labour à plat, avec une charrue réversible. Deux matériels donc deux techniques différentes dont il faut maîtriser les subtilités pour obtenir la meilleure notation. Pour les profanes, le dessin au sol tracé par les engins, n'est pas le même. Au delà, difficile d'en dire beaucoup plus. Mais les juges, vêtus de leur gilet orange fluo, gardent l'oeil concentré sur 8 ou 9 critères, selon l'épreuve qu'ils examinent: profondeur du labour, sa régularité, la rectitude des sillons... Une affaire d'expert que le public ne se lasse pas d'admirer, quoique parfois un peu circonspect devant l'application à la tâche... En ce qui concerne les candidats, ils ont tous leur petit fan club, drapeau de leur pays flottant au vent et tee-shirt à l'effigie de leur star du labour.

Un des candidat françaisen pleine épreuve du concours international de labours

Une Aquitaine en maïs douxNon loin de là, le visiteur prend plaisir à se perdre, au sens propre, dans le labyrinthe de maïs mis en place sur 2 ha par Maïsadour, comme au sens figuré, sur la France végétalisée géante (de 1,25 ha) réalisée à proximité. D'une Aquitaine en maïs doux aux Pays de Loire en Roquette en passant par le Poitou-Charentes en sorgho grain, c'est l'occasion de réviser votre géographie agricole en culture : Midi-Pyrénées tournesol, Auvergne lentille-du Puy, Bourgogne, chêne truffier, Franche-Comté en sapin ou encore Champagne-Ardenne... en chanvre. Ce qui n'est pas faire sans un petit effet, au moins ou quelques gloussements, aux grands ados passant par là... Des ados, qui ne boudent pas non plus, la petite fête foraine installée non loin avec son immanquable grande roue, repère pratique, soit dit en passant, au moment de l'arrivée sur le site en voiture....

France végétalisée au carrefour de trois régions: Aquitaine/ Limousin/Poitou Charente

Vaches, tracteurs et chevauxPour ceux dont le concours de labour n'aurait pas assouvi leur admiration pour le machinisme, un grand espace lui est consacré. S'exposent tout à la fois, le dernier cri de la technologie des tracteurs, comme des anciens modèles, permettant une remontée dans le temps et le constat des avancées technologiques fortes dans le milieu agricole. Mais il n'y a pas que des moteurs aux Terres de Jim plusieurs chapiteaux se consacrent aux animaux. Vaches, moutons, chevaux, sont donc aux rendez-vous à Saint Jean-d'Illac, et avec eux, les filières d'élevage. Le pendant fruits et légumes est aussi bien représenté avec notamment le potager de Jim, ou l'espace De la Vigne au Verre, dont le nom parle de lui-même. De nombreuses autres animations sont à découvrir sur place : ballade en charrette, apéro concert, activités et démonstrations sportives, courses de vaches landaises, concours de la race Bazadaise... et pour les petits creux de nombreux points de restaurations qui, en Terres de Jim, ne doivent que pouvoir faire honneur aux produits de notre agriculture.

Une des jolies Bazadaise de Jima


Dernier conseil, prévoyez du temps pour votre visite et des chaussures fermées... Car , bien sûr, les "Terres" de Jim portent bien leurs noms.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2134
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr