aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

28/04/16 : A ce jour, l'EPCI, l'intercommunalité unique Pays basque a obtenu le vote favorable de 64 communes pour et 19 contre sur 158, c'est à dire représentant 149 390 habitants sur 258 298, c'est à dire qu'elles représentent plus de 50% de la population.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

  • 29/04/16 | L'évèque de Bayonne saisit le Parquet pour actes de pédophilie

    Lire

    Mgr Aillet, évèque du diocèse de Bayonne a saisi le Parquet pour signaler des actes de pédophilie concernant un de ses prêtres. Celui-ci, ancien curé de la paroisse Saint-Étienne et la semaine dernière encore, prêtre coopérateur de Saint-Pierre d'Irube, a fait deux tentative de suicide suite à une affaire familiale en 1991 et en 2007 concernant un jeune fille du quartier Saint-Étienne. Faisant fi de la présomption d'innocence, le prélat publie sur internet une lettre où est mentionnée son identité.

  • 29/04/16 | Le joli mois de l'Europe, en mai, dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Comprend-t-on bien l'Europe ? Sait-on réellement ce qu'est l'Union européenne et comment elle fonctionne ? Avons-nous toutes les cartes en main pour comprendre les crises actuelles ? Pour répondre à ces questions et bien d'autres encore, tout une série de rencontres et d'animations sont organisées du 2 mai jusqu'au 4 juin dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de conférences, ciné-débat, expositions, animations scolaires etc. Tout le programme peut être consulté sur https://lc.cx/46dv

  • 27/04/16 | Rallye citoyen à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Ce jeudi 28 avril, ne soyez pas étonnés de voir courir, marcher, déambuler quelque 170 collégiens et lycéens dans les rues de Villeneuve. En effet, la Bastide accueillera le « Rallye Citoyen », une journée destinée à promouvoir le civisme et l'esprit de défense auprès des jeunes. 170 collégiens et lycéens issus du département s'affronteront donc par équipe sur 4 sites de la Bastide. Ce rallye est organisé par l'armée, l’Institut des hautes études de défense nationale et l'éducation nationale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Xavier Beulin Président de la FNSEA en Dordogne et Gironde auprès des agriculteurs sinistrés

14/08/2013 | Ce 13 août le président de la FNSEA a pris la mesure en Dordogne puis dans l'Entre-deux-Mers des dégâts liés aux orages et a promis de plaider pour une dotation élevée du Fonds de Calamités.

Xavier Beulin président de la FNSEA répondant aux questions des journalistes à l'issue d'une réunion publique à Sainte Magne de Castillon

Ce n'était pas forcément la visite du président national de la FNSEA qui allait résoudre, par un coup de baguette magique, l'étendue des difficultés que doivent affronter les exploitants de Dordogne et de Gironde. Mais au moins a-t-elle permis de témoigner en direct auprès d'un haut responsable de la détresse ressentie. Et des incertitudes pour l'avenir. Ce fut le cas ce 13 août, notamment à Sainte Magne de Castillon où il rencontrait les viticulteurs de cet Entre Deux-Mers et Côtes, accablés par les conséquences de l'orage de la nuit du 2 au 3 août. Et, au-delà des échanges souvent émouvants, on a commencé à penser à s'organiser pour faire face à court terme et poser franchement la question de l'assurance obligatoire.

Mais chacun, d'abord, était bien conscient lors de cette réunion qu'animait Bernard Artigue, président de la Chambre d'agriculture de la Gironde avec à ses côtés Xavier Beulin et Patrick Vasseur, président départemental de la Fédération, que la priorité des priorités consiste à ouvrir au plus vite le dispositif en uasge pour les calamités. Xavier Beulin l'a dit sans détour en demandant rendez vous à Stéphane Le Foll, le minsitre de l'agriculture. Celui-ci, on le sait, est très attendu prochainement sur le terrain, fortement sollicité par les élus locaux et les professionnels. On imagine qu'il ne viendra pas les mains vides, au regard de l'ampleur de la zone sinistrée, des pertes de récolte et des remises en question qu'elles entraînent. Chacun le répète comme un leitmotiv: " à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle". En contrepoint à des témoignages au bord des larmes, Patrick Vasseur a laissé entendre qu'à l'horizon 2014 le Fonds ouvert pourrait compenser jusqu'à 35 % des pertes avançant l'espoir d'un objectif de 50%. A court terme encore, l'une des possibilités pour les exploitants ayant tout perdu ou presque, c'est l'achat de vendange; celui-ci est d'ores et déjà acquis et les syndicats viticoles sont habilités à faciliter leur mise en oeuvre. Un des viticulteurs présents a témoigné de l'importance de ce dispositif qui, cependant, requiert un sens aigu le la solidarité au sein de la profession: " En dix ans j'ai été grêlé quatre fois; j'ai été sauvé par l'achat de vendange..." Des achats de vin sont également envisageables.

 Assurance: vers un Fonds de mutualisation...

Les enjeux de la recherche de ces solutions d'urgence sont considérables, non seulement pour tout un territoire mutilé mais aussi pour l'ensemble de la filière viti-vinicole. Cela a été rappelé avec vigueur; en effet ce sont à court terme de l'ordre de 4.000 hectares qui sont plongés dans une situation de non production, avec des risques réels de pertes de marché, y compris pour le vrac ce qui ne devrait pas laisser indifférent le négoce. Le président national de la FNSEA l'a dit avec une manière de faux étonnement: " Comment une appellation, aussi prestigieuse que Bordeaux, forte des ses grands crus ne permettrait pas à l'autre production bordelaise de rebondir?.." Bernard Farges, le nouveau président du CIVB, ne pouvait dans son for intérieur qu'aquiescer... Reste que la question qui fâche, le sujet jusque-là tabou de l'assurance, est venue au coeur du débat de Sainte Magne de Castillon. Ce n'est pas simple en effet de crier au secours, à l'égard des pouvoirs publics et même de la filière, quand on n'a pas fait ou pas pu, économiquement, faire le choix de s'assurer. L'idée d'un Fonds de mutualisation évoquée par Xavier Beulin est dans l'air : " Je le dis tout net, a-t-il affirmé : vous auriez tout intérêt à soutenir un système assurantiel de masse supporté par l'ensemble de l'agriculture. je vais prendre l'initiative en fin d'année de réunir un pool d'assureurs pou les faire entrer dans ce dispositif." Le chantier qui s'ouvre ainsi ne sera pas aisé mais il mérite absolument d'être ouvert face aux aléas climatiques qui deviennent de plus en plus lourds de conséquences économiques et sociales.

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
171
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
tchoo | 20/08/2013

bon courage pour le pool d'assurance. d'autres ont essayé par le passé. lenteur calculé des assureurs pour répondre, parce que si ils multiplient les assurés, ils augmentent certes les primes reçus, mais ils sont aussi sur d'être obligé de verser des compensations de pertes tous les ans, et ça, ils aiment moins

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires