aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

19/05/16 : L'information a été dévoilée aujourd'hui jeudi: deux suicides ont été constatés à la Villa Chagrin, la prison de Bayonne. La première daterait du 8 mai et la seconde, il y a deux jours. Une enquête a été ouverte pour en connaître les circonstances.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

10/05/16 : Un accord ayant été trouvé avec la Région, le Département des Pyrénées-Atlantiques devrait participer à hauteur de 38,5 millions d'euros au financement de la déviation d'Oloron. Le Conseil départemental délibèrera sur ce dossier le 27 mai prochain.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/16 | Guy Estrade, élu président de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Guy Estrade a été élu président de la Chambre d'agriculture, à la suite du décès brutal de Jean-Michel Anxolabéhère. Agé de 54 ans, il est le PDG de l'entreprise de découpe et de négoce de viande Vignasse et Donney, située à Lons. Il présidera la compagnie consulaire jusqu'en 2019, date des prochaines élections. Guy Estrade envisage de renforcer les actions de proximité et développer l'offre de services de la Chambre. Les vice-présidents sont JP Goity, Patrick Etchegaray, Maryvonne Lagaronne, Daniel Lartigue. Secrétaire : Evelyne Revel.

  • 23/05/16 | Pau : le salon Asphodèle met l'accent sur le bien-être

    Lire

    Gérer son stress, mesurer l'impact de nos émotions sur notre santé, vivre une grossesse au naturel... Tels sont quelques uns des domaines qui seront abordés à Pau lors du salon Asphodèle de printemps. Consacré aux produits bio, aux alternatives écologiques et à l'habitat sain, celui-ci sera organisé du vendredi 27 au dimanche 29 mai, au parc des expositions. Sa 3e édition, émaillée de conférences et d'animations, mettra l'accent sur le bien-être et l'équilibre, familial, social ou professionnel. Renseignements : www.salon-asphodele.com

  • 20/05/16 | L'abattoir de Mauléon autorisé à reprendre son activité

    Lire

    L'abattoir de Mauléon peut reprendre son activité. L'agrément accordé à cet établissement avait été suspendu par le préfet des Pyrénées-Atlantiques après la diffusion du Internet d'une vidéo dévoilant des maltraitances animales. Depuis, une inspection a permis de constater que l'abattoir est conforme "et que les exigences dans le domaine de la protection animale sont bien respectées". La suspension a donc été levée. Un contrôle des procédures sera effectué le jour de la réouverture. L'abattoir fera ensuite l'objet d'une "surveillance renforcée".

  • 19/05/16 | Uniagro invite Yves Bourdillon au salon de l'agriculture

    Lire

    C'est à un rendez vous inattendu mais prometteur que nous convie Uniagro d'Aquitaine ce samedi 21 mai à 14h30 ( hall 3 de la Foire): "les ingénieurs du vivant" ont invité l'un de leurs anciens qui avait bifurqué vers le journalisme Yves Bourdillon. Aujourd'hui reporter aux Echos et fin connaisseur de la géopolitique mondiale il publie aux éditions du Rocher un second roman qui s'inscrit dans la veine du premier. "Souriez, vous êtes ruinés" conte l'histoire de Frédéric Beaumont qui doit couvrir pour son journal les derniers moments de l'Etat providence dans un contexte qualifié de "semi-insurrectionnel".

  • 15/05/16 | La nuit européenne des musées à Périgueux, le 21 mai

    Lire

    Samedi 21 mai, les musées ouvriront leurs portes pour la 12e édition de la Nuit des Musées. Depuis douze ans, le public est invité à déambuler, une nuit d’un samedi de printemps, dans les musées, pour découvrir leurs collections mais aussi des concerts, des performances et participer à des animations. La Ville de Périgueux, avec Vesunna, site-musée gallo-romain et le Maap, musée d’art et archéologie du Périgord, participe à l’événement. Entrée libre. Plus d'infos: www.nuitdesmusees.culture.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Xavier Beulin Président de la FNSEA en Dordogne et Gironde auprès des agriculteurs sinistrés

14/08/2013 | Ce 13 août le président de la FNSEA a pris la mesure en Dordogne puis dans l'Entre-deux-Mers des dégâts liés aux orages et a promis de plaider pour une dotation élevée du Fonds de Calamités.

Xavier Beulin président de la FNSEA répondant aux questions des journalistes à l'issue d'une réunion publique à Sainte Magne de Castillon

Ce n'était pas forcément la visite du président national de la FNSEA qui allait résoudre, par un coup de baguette magique, l'étendue des difficultés que doivent affronter les exploitants de Dordogne et de Gironde. Mais au moins a-t-elle permis de témoigner en direct auprès d'un haut responsable de la détresse ressentie. Et des incertitudes pour l'avenir. Ce fut le cas ce 13 août, notamment à Sainte Magne de Castillon où il rencontrait les viticulteurs de cet Entre Deux-Mers et Côtes, accablés par les conséquences de l'orage de la nuit du 2 au 3 août. Et, au-delà des échanges souvent émouvants, on a commencé à penser à s'organiser pour faire face à court terme et poser franchement la question de l'assurance obligatoire.

Mais chacun, d'abord, était bien conscient lors de cette réunion qu'animait Bernard Artigue, président de la Chambre d'agriculture de la Gironde avec à ses côtés Xavier Beulin et Patrick Vasseur, président départemental de la Fédération, que la priorité des priorités consiste à ouvrir au plus vite le dispositif en uasge pour les calamités. Xavier Beulin l'a dit sans détour en demandant rendez vous à Stéphane Le Foll, le minsitre de l'agriculture. Celui-ci, on le sait, est très attendu prochainement sur le terrain, fortement sollicité par les élus locaux et les professionnels. On imagine qu'il ne viendra pas les mains vides, au regard de l'ampleur de la zone sinistrée, des pertes de récolte et des remises en question qu'elles entraînent. Chacun le répète comme un leitmotiv: " à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle". En contrepoint à des témoignages au bord des larmes, Patrick Vasseur a laissé entendre qu'à l'horizon 2014 le Fonds ouvert pourrait compenser jusqu'à 35 % des pertes avançant l'espoir d'un objectif de 50%. A court terme encore, l'une des possibilités pour les exploitants ayant tout perdu ou presque, c'est l'achat de vendange; celui-ci est d'ores et déjà acquis et les syndicats viticoles sont habilités à faciliter leur mise en oeuvre. Un des viticulteurs présents a témoigné de l'importance de ce dispositif qui, cependant, requiert un sens aigu le la solidarité au sein de la profession: " En dix ans j'ai été grêlé quatre fois; j'ai été sauvé par l'achat de vendange..." Des achats de vin sont également envisageables.

 Assurance: vers un Fonds de mutualisation...

Les enjeux de la recherche de ces solutions d'urgence sont considérables, non seulement pour tout un territoire mutilé mais aussi pour l'ensemble de la filière viti-vinicole. Cela a été rappelé avec vigueur; en effet ce sont à court terme de l'ordre de 4.000 hectares qui sont plongés dans une situation de non production, avec des risques réels de pertes de marché, y compris pour le vrac ce qui ne devrait pas laisser indifférent le négoce. Le président national de la FNSEA l'a dit avec une manière de faux étonnement: " Comment une appellation, aussi prestigieuse que Bordeaux, forte des ses grands crus ne permettrait pas à l'autre production bordelaise de rebondir?.." Bernard Farges, le nouveau président du CIVB, ne pouvait dans son for intérieur qu'aquiescer... Reste que la question qui fâche, le sujet jusque-là tabou de l'assurance, est venue au coeur du débat de Sainte Magne de Castillon. Ce n'est pas simple en effet de crier au secours, à l'égard des pouvoirs publics et même de la filière, quand on n'a pas fait ou pas pu, économiquement, faire le choix de s'assurer. L'idée d'un Fonds de mutualisation évoquée par Xavier Beulin est dans l'air : " Je le dis tout net, a-t-il affirmé : vous auriez tout intérêt à soutenir un système assurantiel de masse supporté par l'ensemble de l'agriculture. je vais prendre l'initiative en fin d'année de réunir un pool d'assureurs pou les faire entrer dans ce dispositif." Le chantier qui s'ouvre ainsi ne sera pas aisé mais il mérite absolument d'être ouvert face aux aléas climatiques qui deviennent de plus en plus lourds de conséquences économiques et sociales.

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
198
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
tchoo | 20/08/2013

bon courage pour le pool d'assurance. d'autres ont essayé par le passé. lenteur calculé des assureurs pour répondre, parce que si ils multiplient les assurés, ils augmentent certes les primes reçus, mais ils sont aussi sur d'être obligé de verser des compensations de pertes tous les ans, et ça, ils aiment moins

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires