Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -

Les services d'Aqui.fr

Voir les services d'AquiPresse
  • Agence éditoriale
  • Formation et conseil
  • Régie publicitaire

Les brèves d'Aqui

Economie

A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

24/02/2021 | Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

Partager sur Facebook


Actuellement les propriétés de la laine de brebis sont peu exploitées et au Pays Basque, 2 000 tonnes de laines sont jetées, brûlées ou enfouies chaque année. Pour palier à cela, la société Traille, basée à Biarritz, recherche des solutions innovantes de transformation de laine afin de fournir des matières naturelles, locales et traçables aux marques textiles. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de les soutenir lors de la commission permanente du 12 avril à hauteur de 60 000 euros.



L’ADAPEI 79, qui a pour vocation de soutenir l’identification et la consolidation du projet professionnel de salariés en situation de handicap, a décidé d’investir dans une chaîne polyvalente de fabrication industrielle de masques de protection. Elle va donc pour cela créer 3 emplois. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé lors de sa dernière commission permanente du 12 avril de soutenir ce projet à hauteur de 50 000 euros.



Dès le 3 juillet et jusqu’au mois d’octobre, Volotéa proposera une liaison hebdomadaire, les samedis, au départ de l’aéroport de Limoges jusqu’à Ajaccio. Pour le directeur de l’aéroport, c’est « une excellente nouvelle pour notre clientèle.[…] Nous sommes ravis de participer au développement du réseau domestique de la compagnie Volotéa et souhaitons lisser avec celle-ci un partenariat sur le long terme ».



Luc Ménétrey, opticien et créateur de lunettes à Vivonne dans la Vienne, a inventé en 2008 une nouvelle matière polymère cohérente écologiquement pour remplacer les plastiques à usage unique. Après 3 ans de R&D, Greenfib est née. 100 % biosourcée, durable, résistante, sans concurrence avec l’alimentation humaine et recyclable, Greenfib vient d’obtenir la certification alimentaire en multi-usages et haute température. Aujourd’hui, son créateur souhaite y intégrer de nouvelles fonctionnalités pour élargir son panel d’applications et générer de nouveaux débouchés commerciaux.



A Bayonne, l’association Otsokop, née en 2015, souhaite rendre accessible une alimentation de qualité, respectueuse de l’humain et de son environnement. Elle vient de créer un supermarché coopératif et participatif qui propose des produits de qualité à moindre coût. Conjointement à cela, elle mène des actions de sensibilisation autour de l’alimentation et a adhéré à l’Eusko, la monnaie basque, qui représente aujourd’hui 25 % de son chiffre d’affaire.



Depuis juillet 2020, une expérimentation a été mise en place pour montrer qu’il est possible de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite un emploi à durée indéterminée afin de répondre aux besoins des divers acteurs du territoire. Depuis décembre 2020, 50 nouveaux territoires expérimentent ce processus dont Grand Guéret. La première étape de ce nouveau projet est d’en déterminer les contours, la nature des activités envisagées et les moyens nécessaires notamment.



Les avocats du Barreau de Bordeaux organisent des consultations gratuites à destination du grand public le vendredi 23 avril prochain. Le Barreau de Bordeaux souhaite informer gratuitement les citoyens sur le droit du travail en période Covid. Les demandes sont à transmettre au Barreau de Bordeaux à l'adresse mail idsbbordeaux@gmail.com et peuvent concerner plusieurs thèmes allant de l'activité partielle aux les cotisations retraite en télétravail ou encore les licenciements économiques.



Ferrocampus, basé à Saintes, va développer un projet innovant, le projet Starc. Il propose ainsi de déployer un système autonome de surveillance des passages à niveaux mais aussi de détection des véhicules à proximité. Ce projet va être réaliser avec collaboration avec les entreprises Geosat de Canéjan, la division transport de Thalès à Mérignac et Atos Intégration, basé à Pessac notamment. La vocation de Ferrocampus est devenir un pôle de formation, d’innovation et de recherche ferroviaire d’excellence en Europe.



A Bellac, en Haute-Vienne, Bella’Cycles propose la vente et la réparation, à domicile ou à la boutique, de tous types de vélos. Elle propose désormais la restauration de vélos anciens ainsi que le montage de vélos « à la carte ». Ce dispositif va permettre à la boutique de se faire labelliser « répar’acteur ». Les élus de la Région Nouvelle-Aquitaine ont décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 euros.



La commune de Saint-Médard-en-Jalles souhaite inclure les habitants dans la construction des projets de leur commune. Dès le 19 avril, la ville lance donc son budget participatif. Tous les projets qui relèvent de l’intérêt collectif, les enjeux environnementaux, les valeurs de solidarité et de responsabilité citoyenne sont les bienvenus. Pour cela, les habitants ont du 19 avril au 21 mai pour déposer leur projet en ligne sur le site de la ville.