Le Fil d'Aqui

31/03/15 : Le spectacle "Toy Toy" présenté par le chorégraphe Hamid Ben Mahi le mercredi 8 avril à 20h30, sur la scène du théâtre Saragosse,à Pau, constitue un croisement entre le hip-hop et les danses de rue sud-africaines. Plus d'info

31/03/15 : A Lourdes, la grotte aux pèlerins, qui vient de faire l'objet de quatre mois de travaux, ouvrira officiellement le jeudi 2 avril à 9h30 en présence de Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, et du père Horacio Brito, recteur du sanctuaire.

31/03/15 : Le futur stade de football du Pau FC sera aménagé sur la plaine du Hameau. Il devrait entrer en service pour la saison 2016-2017. L'équipement coûtera 2,5 millions d'euros.

31/03/15 : En Lot-et-Garonne, la session de droit du Conseil général, consacrée à l’élection du Président, se déroulera jeudi 2 avril à partir de 10h à l’Hôtel du Département à Agen. Sans surprise le président sortant Pierre Camani devrait être réélu.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -

Les services d'Aqui.fr

Voir les services d'AquiPresse
  • Agence éditoriale
  • Formation et conseil
  • Régie publicitaire

Les brèves d'Aqui

Politique

Bordeaux : l'idée "loufoque" d'une commission de réconciliation sur l'esclavage

31/03/2015 | Le Cran (Conseil représentatif des associations noires) a récemment annoncé vouloir mettre en place à Bordeaux avec l'aide de la mairie, une "commission de réconciliation" pour créer un dialogue avec les familles locales dont les ancêtres ont tiré un bénéfice de l'esclavage. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, s'y est opposé. "C'est une idée loufoque. On ne va pas se réconcilier avec des gens avec qui ont n'est pas fâché. Je ne veux pas engager la ville dans ce genre de débats" a-t-il déclaré.

Partager sur Facebook

Environ 150 personnes du Dal (Droit au logement) et d'un collectif de 26 associations pour l'urgence sociale et la solidarité se sont réunies ce mardi sur la place Pey-Berland pour refuser la fin de la trève hivernale, qui doit intervenir le soir même. Les places d'hébergement pour les sans-abris doivent fermer mercredi, et les expulsions de locataires de reprendre. En tout, une centaine de familles sont concernées dans le département. Deux expulsions sont déjà en cours, à Mérignac et à Bègles.



"Pourquoi j'ai pas mangé mon père", premier film réalisé par Jamel Debbouze qui utilise la motion capture, adaptation libre d'un roman de Roy Lewis sorti dans les années 60 "Pourquoi j'ai mangé mon père", sort le 8 avril prochain au cinéma. Pour les impatients, le film sera diffusé en avant première le samedi 4 avril au Mérignac Ciné à 18h45, au Mégarama de Bordeaux à 20h30 et au Gaumont de Talence à 21h45. Jamel Debbouze et l'équipe du film assisteront aux 3 projections.



D'après un récent rapport rédigé par l'Observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité des établissements d'enseignement, 25% des écoles construites depuis 2008 ne sont pas accessibles aux enfants handicapés selon les règles mises en vigueur par la loi Handicap de 2005. Dans le volet scolarité de cette loi, il était précisé "la possibilité de prévoir des aménagements". Apparemment, tout est dans la nuance...



A l’occasion de la Semaine de l’Industrie, la CCI47 propose une rencontre gratuite et ouverte à tous sur les Fab Labs. Les Fab Labs (Fabrication Laboratory) sont des réseaux de laboratoires locaux qui rendent possible l'invention en donnant aux individus accès à des outils de fabrication numérique tels que l’impression 3D, … Cette rencontre se déroulera le mercredi 1er avril à partir de 14h dans les locaux de la CCI à Agen.



A l’issue de son assemblée générale annuelle, Gascogne Environnement organise une conférence-débat sur le thème : «  L’économie circulaire, levier de prospérité pour l’économie locale ».  Elle se déroulera le vendredi 3 avril à 10h30 dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lot-et-Garonne, à Agen. Des spécialistes s'interrogeront sur l’économie circulaire en tant que levier de prospérité pour l’économie locale par exemple...



La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/Europe Direct organise une soirée polonaise le mercredi 1er avril à 18h dans ses locaux, avenue Edouard Herriot à Agen. Une soirée qui dévoilera la culture, le tourisme et la gastronomie du pays. Une dégustation de spécialités polonaises clôturera ce moment convivial présenté par Jagoda Mackowiak, jeune polonaise en service volontaire européen. Entrée : 2 €. Pour tout renseignement : 05.53.66.47.59 ou contact@maisoneurope47.eu.



Terroir de gastronomie le Lot-et-Garonne est réputé pour ses cultures fruitières et notamment la fraise qui arrive en ce moment même sur les marchés. C'est donc l'occasion pour les Vignerons de Duras de fêter son arrivée avec la manière au cours d'une journée festive. Au programme : conseils de la pâtissière Lili Macé pour fabrication de macarons. Ateliers de dégustation « alliance chocolat et vins de Duras » à 11h30 et à 16h30. Chasse aux œufs de 11h à 17h30 dans le jardin de la Maison des Vins



Dans le cadre du mois du Développement Durable, cette exposition propose du 31 mars au 9 avril, au Centre culturel J.-R.-Leygues de (re)découvrir, au travers d'ateliers ludiques et d'une visite commentée aux bords du Lot, l'histoire de la relation symbiotique entre la rivière et la Bastide. Atelier et visite gratuits le mercredi 1er avril de 14h à 17h et le samedi 4 avril de 10h à 12 h. Inscription au 05.53.41.51.73.



Lors d'une perquisition dans l'usine de l'un des plus gros importateurs de vin dans la province du Nouveau Taïpei, au nord de Taïwan, les autorités ont saisie 30 000 bouteilles de vins français contrefaits. Des équipement permettant de ré étiqueter des bouteilles chiliennes et espagnoles en vins bordelais. Selon le bureau d'investigation de Taïwan, ce serait plus de 440 000 bouteilles de faux vin qui auraient été vendues depuis 2010. Les bouteilles étaient revendues dix fois leur prix d'origine.



Au lendemain des résultats des élections départementales et de la défaite annoncée du leader de Gironde Positive, qui était vu comme le candidat potentiel de l'opposition à la tête de la présidence du nouveau Conseil départemental, les élus de droite ont désigné leur nouveau porte-parole. Il s'agit de Jacques Breillat, élu au second tour sur les Coteaux de Dordogne. Elu maire de Castillon la Bataille aux dernières municipales, il est aussi maître de conférence à l'IAE de Bordeaux.