Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

23/01/20 : A Montignac (24), le maire sortant Laurent Mathieu (ex UMP) et le conseiller départemental socialiste Christian Teillac ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections municipales. Ils étaient adversaires lors du scrutin de 2014.

23/01/20 : Elu sénateur en 2008, le socialiste Claude Bérit-Debat a annoncé lors de ses voeux qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en septembre. Il a été maire de Chancelade de 1992 à 2009 et a présidé l'agglomération de Périgueux de 2001 à 2014.

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac Gérard Chausset a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -

Les services d'Aqui.fr

Voir les services d'AquiPresse
  • Agence éditoriale
  • Formation et conseil
  • Régie publicitaire

Les brèves d'Aqui

Société

La fresque de la fédération du Parti Communiste de la Dordogne vandalisée

23/01/2020 | La fresque réalisée par José Corréa en hommage au poète Aragon figurant sur les murs du Parti Communiste de la Dordogne a été vandalisée dans la nuit du 20 au 21 janvier. Depuis, les réactions d'indignation se multiplient, ainsi la ville de Périgueux "condamne ces actes malveillants qui distillent peu à peu une forme de poison dans notre société". Le parti socialiste indique que "les républicains de tout bord, doivent rester mobilisés pour combattre l’intolérance, la bêtise et le fanatisme dans toutes leurs formes d’expression."

Partager sur Facebook


La région Nouvelle-Aquitaine a signé ce jeudi quatorze contrats "Territoires d'Industries ". Ce dispositif national avait sélectionné 146 territoires et fléché 1,36 milliards d'euros "prioritairement vers leurs projets". En région, il s'agit d'Angoulême-Cognac, Aubusson-La Souterraine, Bassin de Brive-Périgord, Bassin de Lacq, Bressuire-Cholet, Capbreton-Dax, Grand Châtellerault, Dordogne / Haute-Vienne, Libournais, Limoges Métropole, Niortais-Haut Val de Sèvre, Lacq-Pau-Tarbes, Pays Basque, Rochefort et Val de Garonne Guyenne Gascogne.



Ras-le-bol pour les agriculteurs corréziens, leurs terres sont constamment détruites par l’augmentation de gibier dans le département. La Chambre d’Agriculture de la Corrèze et le Centre National de la Propriété Forestière ont soumis un plan à la Fédération de Chasse locale pour gérer cette surpopulation. Ils proposent une simplification des déclarations de dégât pour les agriculteurs, la suppression de l’agrainage, des distributions gratuites de bracelets de marquage pour les cervidés, une facilitation de la chasse au sanglier et un droit de poursuite de grands gibiers sur tout le département.



Depuis mi janvier, Air France et Chalair proposent de rallier certaines villes de province entre elles. 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Agen/Orly; 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Limoges/Orly; La Rochelle/Lyon via Poitiers avec 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche; 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Limoges/Lyon; 2 vols du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Poitiers/Lyon.



Depuis le 6 janvier, la Charente a ouvert la procédure de télédéclarations de demandes d’aides animales. Les éleveurs ont jusqu'au 31 janvier 2020 pour faire les demandes d’aides ovines et caprines. La procédure dure jusqu'au 15 mai 2020 pour les demandes d’aides aux bovins allaitants et laitiers et les aides aux veaux sous la mère. Cependant, il est obligatoire de faire la télédéclaration sur le site de Telepac pour bénéficier des aides. Plus d'information



Vendredi 24 janvier à 18h à Préchac en Gironde à la salle St Pierre, les amis du Barthos organisent une réunion publique pour évoquer l'avancée du dossier LGV. Ce projet contesté consiste à construire deux lignes de TGV plus rapides entre Bordeaux et Toulouse et Bordeaux et l'Espagne.



Le timbre Lascaux, édité en avril 2019 fait partie de la sélection de La Poste pour devenir le plus beau timbre de l'année dernière. La Poste organise cette élection pour la 29e fois. Et cette année, le timbre Lascaux, imaginé par la graveuse et artiste Elsa Catelin et tiré à 700.050 exemplaires seulement fait partie de la sélection. Un timbre en taille douce, donc en léger relief, imprimé à l'usine du timbre de Boulazac, en Périgord. Pour voter, jusqu'au 6 avril, rdv sur le site internet dédié



Le syndicaliste et ancien candidat (NPA) aux présidentielles Philippe Poutou a annoncé qu'il allait se présenter aux municipales à Bordeaux en mars prochain. Il prendra la tête de la liste "Bordeaux en Luttes". Le candidat a obtenu l'accord ce mardi du collectif citoyen Bordeaux Debout, soutenu par La France Insoumise et des militants NPA. L'écologie "populaire" sera le thème central de la campagne pour Bordeaux en Luttes. Philippe Poutou devrait présenter les propositions et l'essentiel de la liste dans les prochains jours.



La chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques organise les Rencontres de la viande bovine jeudi 23 janvier à St Palais. L'occasion pour les professionnels de se pencher sur "l'élevage bovin viande bas carbone : piège ou opportunité ?". Au menu notamment trois tables rondes: "L’élevage bas carbone : une utopie ?", "Quelle valorisation économique pour l’élevage allaitant bas carbone ?" et " Marché du carbone, mirage ou réalité ?". Infos et inscription: f.marque@pa.chambagri.fr



Ce 23 janvier de 10h à 12h30, la CCI de Bordeaux accueillera une rencontre entre les travailleurs handicapés et les emplois du secteur du transport et de la logistique. Ce sera l'occasion de présenter les secteurs qui recrutent et les opportunités de formations ouvertes aux publics en situation de handicap. Ils pourront aussi s'inspirer des témoignages d'employeurs et de salariés. De plus, grâce aux stands animés par l’Agefiph et ses partenaires, la centaine de participants pourront s'informer sur les parcours de formation.



Dans une note datant du 15 janvier, le président du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur Marc Médeville qualifiait les droits d'importation américains de 25% sur les vins français de "situation inadmissible". Ce lundi, la mairie de Bordeaux a annoncé que le maire soumettrait, lors du conseil municipal du 27 janvier, une motion de soutien au monde du vin et proposerait la mise en place "d’un groupe rassemblant les maires de communes concernées ou impactées par ces mesures américaines". Il en appelle également à l'État pour que ce dernier "soutienne le second poste excédentaire de sa balance commerciale".