Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Par Joël Aubert

Cette Aquitaine taille patron qui fâche le Béarn et soulève la question des moyens

C'est fait mais tout reste à faire... La carte de France née des arbitrages au sein du groupe socialiste, avec la bénédiction d'élus de la droite, est connue. Ne demandez pas à Martine Aubry ce qu'elle en pense, elle qui se voit contrainte d'avaler la Picardie : elle crie à l'absurdité, plaide pour une très grande région englobant la Normandie et en profite pour inviter François Hollande à sauver son quinquennat ! Ambiance... En réalité, la maire de Lille raisonne comme n'importe quel élu qui regarde la situation économique des voisins et se dit : comment s'en sortir ? Additionner des taux de chômage ce n'est pas la meilleure façon de construire une région prospère. Notons, au passage, qu'on ne parle plus guère d'économies, de ces fameuses économies à faire qui avaient été estimées jusqu'à 25 milliards et légitimaient la réforme territoriale. Nous, ici, en Aquitaine, faudrait-il se consoler parce que nous devenons les plus grands, entendons-nous en superficie? On cherche, en vain, la logique d'ensemble qui préside à cette région à douze départements, les cinq actuels d'Aquitaine, les quatre de Poitou-Charentes et les trois du Limousin. Certes, Gilles Savary, le député girondin qui a pris une part active aux choix ultimes, en bonne intelligence avec, notamment, les élus charentais n'a pas tort de rappeler que l'Aquitaine a une façade atlantique et Bordeaux une identité de capitale d'une région Sud Ouest atlantique. Cela ne convaincra pas les Béarnais qui plaident pour une grande région Sud Ouest de l'Atlantique à la Méditerranée, eux que l'A 64 a rapproché de Toulouse plus vite que l'A 65 de Bordeaux.

Le Fil d'Aqui

23/07/14 : Une pétition dénonçant la fusion de l'Aquitaine et du Poitou-Charentes doit être lancée dans les Pyrénées-Atlantiques par les parlementaires PS et Modem. Une réunion des élus locaux et des chambres consulaires est aussi envisagée à la rentrée.

22/07/14 : Origne charmant village de la lande girondine accueille ce dimanche 27 juillet, à 17h, en l'église un concert où clavecin et harpe seront à l'honneur. L'entrée sera gratuite.

22/07/14 : Samedi 26 juillet, vendredi 8 et vendredi 15 août prochains, les Offices de Tourisme de Bordeaux et de Saint-Emilion organisent un circuit de découverte « Vins & patrimoine » autour de la reconstitution de la Bataille de Castillon. Plus d'info

22/07/14 : La société Octime, éditeur de progiciels et leader dans le domaine de la planification et de la gestion des temps de travail, a conclu un accord avec la Communauté de communes de Lacq-Orthez (64) pour installer un siège social à Biron.Plus d'info

Festival du Périgord Noir 2014
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -

Les services d'Aqui.fr

Voir les services d'AquiPresse
  • Agence éditoriale
  • Formation et conseil
  • Régie publicitaire

Les brèves d'Aqui

Le 30 juin dernier, c'est un girondin, Pierre Mirgalet, qui a été élu Président de la Confédération Nationale des Pâtissiers, Chocolatiers, Glaciers, Traiteurs de France. Déjà Président des pâtissiers de Gironde et d'Aquitaine, Pierre Mirgalet est artisan pâtissier chocolatier  glacier confiseur à Gujan-Mestras, sur le bassin d'Arcachon depuis 1993. Il est par ailleurs Conseiller d'Enseignement Technologique (CET) de Gironde depuis 2004, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier 2007, et élu à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de région Aquitaine depuis 2010.



Le passage du Tour de France en Dordogne, aura des conséquences sur la distribution et l'envoi du courrier. Les axes du parcours étant neutralisés. C'est à Périgueux et Bergerac que les incidences seront les plus fortes, samedi matin. Ainsi, il n'y aura pas de distribution du tout, ni de relevage de boîtes aux lettres ; ni de départ de courrier. Sur les secteurs de Villamblard, Manzac-sur-Vern, Coursac et Chamiers, la distribution sera partielle selon l'accessibilité ou non des tournées.



Le Conseil général dément les informations publiées ce jour dans l’article de La Dépêche du Midi - édition Lot-et-Garonne, intitulé « Center Parcs, c’est Pindères à 90 % ». Pour Pierre Camani, le président du CG47, « Rien n'est décidé et il n'y a pas de site privilégié aujourd'hui. Le travail, complexe, continue. Toute nouvelle annonce prématurée et intempestive ne ferait que desservir la bonne marche de ce projet. »



Président de l'association interprofessionnelle bio régionale (ARBIO) depuis 3 ans, Philippe Lassalle Saint-Jean a été réélu le 9 juillet dernier. A ses cotés 23 autres professionnels bio aquitains, dont 18 membres du Conseil d'administration et 6 référents professionnels, vont représenter et assurer la gouvernance de la filière bio régionale qui se dote d'ailleurs d'une nouvelle commission dédiée aux artisans bio. Au menu d'ARBIO 2014/2015: une campagne de promotion de Bio Sud-Ouest France et du label Territoire Bio Engagé ainsi que le lancement de la déclinaison régionale du Plan Ambition Bio national.



L'association Ferus, qui milite pour la protection de l'ours et du loup, se dit scandalisée par les propos tenus samedi par Ségolène Royal. "Déclarer que le territoire des Pyrénées n'est pas adapté à la réintroduction de l'ours, c'est méconnaitre la plus élémentaire réalité biologique" et dénier l'action positive mené par ses prédécesseurs, dit-elle. Ferus, qui demande le départ de la ministre, estime qu'afficher une préférence pour le pastoralisme revient à "ignorer que la biodiversité est aussi un partage de l'espace"



L'association Pays de l'ours-Adet juge "irresponsable et dangereuse" la position adoptée par Ségolène Royal qui n'envisage pas de procéder à des lâchers d'ours dans les Pyrénées. "La ministre de l'Ecologie piétine la concertation en cours organisée par ses propres services. Elle méprise les obligations internationales de la France et la mise en demeure de la Commission européenne" dit l'Adet. Selon l'association, Ségolène Royal "encourage de fait" les opposants les plus violents aux réintroductions d'ours.



La dernière soirée du festival du Grand Souk, où Vanessa Paradis, devait se produire, a du être annulée hier soir en raison de l'épisode orageux qui a traversé la Dordogne. L'Ouest du département a été particulièrement touché. A Ribérac, le public du festival a vu des grêlons gros comme des balles de ping pong qui ont blessé une dizaine de personnes sans gravité. Certaines ont été recousues sur place. On déplore aussi des dégâts sur des cultures, principalement dans le secteur de Verteillac.



Les Lecturiales déménagent leur dernière soirée 2014! Celle-ci se tiendra donc ce 19 juillet à 20h30 à Saint-Léon (Gironde) et non à Faleyras. Selon les Lecturiales, la commune de Faleyras a rompu "unilatéralement sans raison licite le contrat signé", quatre jours avant le spectacle. L'équipe des Lecturiales "déplore cette décision" qui "s'ajoute à l'absence d'engagement du moindre euro par la Communauté de communes du canton de Targon, notre territoire de référence".



A compter du 21 juillet 2014, Pôle Emploi Aquitaine aura un nouveau Directeur régional : Frédéric Toubeau, 45 ans, issu de la branche Assedic/Unedic de Pôle emploi, il a dernièrement exercé les fonctions de Directeur régional de Pôle emploi Auvergne puis Midi-Pyrénées. Il remplacera l'actuelle directrice régionale Maryse Dagnicourt Nissan, arrivée en Aquitaine en juin 2006 à la tête de l'ANPE régionale, avant d'en organiser la fusion avec les Assedic donnant ainsi naissance au Pôle emploi Aquitaine qu'elle s'apprête à quitter.



La présidente de l'Opéra National de Bordeaux, Laurence Dessertine, a été nommée présidente de la Réunion des Opéras de France (ROF), le 17 juillet, lors des Chorégies d'Orange. Son mandat court jusqu'en 2017. Elle succède à Laurent Hénart, le nouveau président du Parti Radical, qui occupait ce poste depuis 2002.