Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.


- Publicité -

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

- Publicité -

Logo aqui.frLes choix d'Aqui

Culture

"American City" : les joyeuses aquarelles colorent la ville

Du 18/05/2019 au 21/06/2019

Vernissage exposition d'illustrations par Arnaud Faugas

Du 18 mai au 21 juin, la Maison Saint-Louis à Bordeaux accueille l'exposition d'illustrations "American City" d'Arnaud Faugas. Rénové en septembre 2016 après trois ans de travaux initiés par le Cardinal Jean-Pierre Ricard, l'espace se veut dorénavant ouv e expositions par an, évenements culturels et concerts, et abrite également café, salles de réunion et chambres allouées à l'hospitalisation de jour pour des patients de l'Hôpital Bergonié. Un lieu d'ouverture sur le monde et de rencontres dans lequel s'inscrit naturellement les aquarelles colorées d'Arnaud Faugas, entre Bordeaux et les lumineuses villes du rêve américain. 

Comparé à l'Aquitain Pierre Lacour, l'artiste s'adonne à son art sur le tard. C'est à 30 ans qu'il applique un peu d'eau et d'encre de chine pour dépeindre joyeusement le foisonnement des villes d'un point de vue en hauteur. Tel un oiseau posé sur une branche, des danseurs en farandole, de rutilantes voitures, de petits moments de vie se dessinent, gorgés de lumière. Pétillante poésie qui dévoile côtes sauvages et paysages urbains par l'Au-Dessus. 

Un fragile et joyeux monde

"J'aime dessiner les villes comme un espace de jeux, mêlant références historiques et géographiques de ces endroits gais et joyeux" intime l'artiste qui grandit dans le pays de l'Oncle Sam avant de revenir dans une Belle Endormie en renouveau. 

Le public déambule sagement autour des toiles dans l'espace feutré de la Maison Saint-Louis, en observant l'effervescence urbaine des quarante oeuvres exposées. Jean Rouet, père honoraire de la Maison Diocésaine, décrit un fragile et joyeux monde qui le réconcilie avec une Amérique en proie à la laideur de son temps. Et la joie qui traverse les regards se distille aux coeurs du public comme l'aquarelle sur le papier. 

Un univers qui s'affiche au CIVB où l'une des oeuvres accueille le public et que l'on déguste à la Maison Saint-Louis jusqu'à la fête de la musique, apothéose d'un monde tout en chorégraphie. 

Entrée libre du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 8h30 à 13h. Visites commentées en présence de l'artiste, mardi 11 et 18 juin à 18h. Espace Beaulieu, Maison Saint-Louis Beaulieu, 145 rue de Saint Genès, Bordeaux.

Sabine Taverdet
Par Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook