Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.


- Publicité -

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

proprietes-rurales.com
- Publicité -

Logo aqui.frLes choix d'Aqui

Société

Le Tour de France passe par le Musée basque de Bayonne

Du 30/06/2018 au 30/09/2018

Expo Tour de France

Dès qu'il a su que le 105e Tour de France effectuait une redoutable étape contre la montre entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette le 28 juillet, le conservateur du Musée basque et de la tradition bayonnaise Olivier Ribeton (notre photo à gauche avec un cyclotouriste lyonnais) a tenu à organiser une exposition, dans la salle Xokoa. Car il y a une vieille et fidèle histoire entre la célèbre course cycliste depuis son premier passage en 1906 en Pays basque et cette prochaine étape qui sera épicée comme un piment d'Espelette évidemment.

Olivier Ribeton a tenu à mettre comme fil rouge de cette superbe rétrospective André Darrigade, le Lévrier landais, né en 1929 à Narosse installé depuis à Biarritz, diffuseur de presse et qui a tenu à être présent pour son vernissage. Le champion cycliste vient de franchir au sprint évidemment la ligne des.... 89 ans.

Émouvant de voir le vélo de son sacre au championnat du Monde en 1959, comme son maillot de champion du monde arc-en-ciel, ou des photos de l'artiste auprès d'une autre icône, Jacques Anquetil en 1961, à la Une du Miroir du cyclisme. Ou encore, plus people auprès de sa discrète épouse Françoise.

Cette exposition c'est aussi Marcel Queheille. Le "Diable rouge souletin" né à Saugis en 1930  qui a participé à  son premier Tour de France à 27 ans,  dans les années 50 et au début des années 60, remportant notamment l'étape Bordeaux-Bayonne en 1959.

D'autres noms sont encore présents comme Roger Lapébie né à Bayonne en 1911 et mort à Pessac en 1996, vainqueur du Tour de France en 1937, le premier tour avec dérailleur! Surnommé « le Pétardier » ou « le Placide », il est un coureur complet, rouleur efficace, excellent descendeur et doté d'une bonne pointe de vitesse. Sa victoire sur le Tour en 1937 est marquée par deux coups de théâtre : l'abandon sur chute du maillot jaune italien Gino Bartali  dans les Alpes, et le retrait de l'ensemble de l'équipe belge à Bordeaux, après la pénalité de 15 secondes infligée à son leader Sylvère Maes principal concurrent du Français pour la victoire finale.

Intéressant parcours dans cette exposition que celui de Joseph Borthaye, non comme coureur mais réparateur de cycle au quartier de la Negresse à Biarritz où il fabrique des selles sur mesure pour quelques champions sujets à des problèmes...de selle. Comme Louison Bobet. Il aura  pour client Fausto Coppi, André Darrigade, Felice Gimondi et Jacques Anquetil avec lequel il figure sur une  photo...Il sera le mécanicien de la Grande boucle en 1965.

Drôle de destin basque que celui du grand champion Louison Bobet né en 1925 en Île-et-Vilaine  et mort le 13 mars  l 983, à l'âge de 58 ans à Biarritz. Professionnel de 1947 à 1961, il est considéré comme l'un des plus grands coureurs de l'histoire du cyclisme et possède l'un des palmarès les plus riches de son sport. Triple vainqueur du Tour de France entre 1953 et 1955, il est le premier coureur à remporter l'épreuve trois fois consécutive. Champion du monde en 1954, de France en 1950 et 1951, il inscrit également son nom au palmarès des plus grandes classiques. Au total, il compte 122 victoires professionnelles.
Signe du destin, il gagnera une étape du Tour de France à Biarritz le 5 juillet 1948...avant d'y installer près de trente ans plus tard un des premiers centres de thalassothérapie après Quiberon, avec son frère Jean...

Parallèlement à cette exposition – gratuite — le Musée basque et de la tradition bayonnaise présente cet été "Gaur, l'art basque sous le franquisme."

Musée basque: tel. 05595908 98 ou www.musée-basque.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook