Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/19 : Jean Dionis, président de l’Association des Maires du 47, rencontrera Béatrice Lagarde la Préfète de Lot-et-Garonne, le 22 février pour lui remettre les premiers cahiers de doléances recueillis dans le cadre de la consultation du Grand Débat National

21/02/19 : Les travaux illégaux de la retenue de Caussade (47), interrompus le 24 janvier ont repris le 15 février. Du coup, la préfète a saisi le Procureur de la république de cette infraction qui pourrait entraîner des sanctions au plan administratif et pénal

20/02/19 : Dans le cadre du grand débat national, la quasi-totalité des mairies de Charente-Maritime ont ouvert des cahiers citoyens. Ces cahiers se clôturent ce soir, 20 février. Ils seront transmis à la préfecture, au plus tard pour la fin de la semaine.

20/02/19 : La Rochelle : Le prochain forum Objectif Emploi (rencontres entreprises et demandeurs d'emploi) aura lieu à La Jarrie mardi 5 mars de 14h à 17h, Gymnase du collège Jacky Héraud, 43 rue du chemin vert. Rencontres ouvertes à tous sans inscription.

19/02/19 : « Ça suffit » : La Fédération du PS de Gironde appelle à rejoindre le rassemblement contre l’antisémitisme du mardi 19 février à 19 heures, Place de la République à Bordeaux. Ce rassemblement est devenu au fil des heures un "Front républicain"

19/02/19 : Concert du pianiste Fazil Say à l'Auditorium de l'Opéra de Bordeaux les 21 et 22 février. Au programme : le Concerto n° 21 de Mozart mais aussi sous la direction musicale de Paul Daniel, l'ONBA jouera la nouvelle symphonie du pianiste baptisée "Hope"

18/02/19 : Charente-Maritime : Saint-Jean-d'Angély organise son grand débat national le vendredi 1er mars à 18h, salle Aliénor-d’Aquitaine. Cette réunion d’initiative locale aura pour thème « Vers une nouvelle ruralité », en présence du député J-P Ardouin.

16/02/19 : Charente : le rectorat a annoncé hier douze fermetures d'écoles et vingt trois fermetures de classes, particulièrement en milieu rural, pour la rentrée 2019. A Voulgezac/Plassac-Rouffiac, c'est carrément le groupe scolaire qui disparaît.

Juppé : une démission lourde de sens

Il a tourné la page entre émotion et lassitude...Emotion lorsque la voix s'est brisée à l'évocation du couple qu'il formait avec la ville, lassitude lorsqu'il a esquissé les raisons de fond qui l'ont décidé à ne pas briguer un mandat supplémentaire, le « mandat de trop » que l'on n'allait pas tarder à lui jeter à la figure. Oui, ce qui nous a semblé le plus révélateur du choix d'Alain Juppé de renoncer à se représenter et à accepter, en 24 heures, la proposition qu'on lui a faite, c'est ce sentiment que le combat n'en valait plus forcément la peine, en tout cas pas sur la place publique, dans un contexte où, il l'a souligné, l'esprit public « est devenu délétère ». Et de pointer la haine, la violence, les mensonges qui envahissent les réseaux sociaux et ces affirmations péremptoires sur le mode « élus tous pourris et élites stigmatisées »... D'aucuns railleront ces propos et, déjà, sans sourciller égrènent les moments les plus rudes d'un parcours politique, longtemps dévoué à Jacques Chirac. C'est tout juste s'il ne faudrait pas s'excuser, aujourd'hui, d'accorder un peu d'attention aux propos d'un homme de droite qui n'a jamais placé ses désaccords au-dessus des valeurs de la République. Un républicain qui a claqué la porte d'un parti qui n'a plus rien à voir, sous Wauquiez, avec ce qui fut naguère l'UMP, l'Union pour un mouvement populaire. Désormais tenu à un vrai devoir de réserve, dans quelques semaines, au sein du Conseil constitutionnel, il exprimera des points de vue dont on peut penser qu'ils ne seront pas inutiles à un président qui va devoir, justement, ouvrir le chantier des réformes institutionnelles.



- Publicité -

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

- Publicité -

Logo aqui.frLes choix d'Aqui

Environnement

Le Jour de la Nuit au cœur du Parc des Landes de Gascogne

Le 13/10/2018

Le Jour de la Nuit au cœur du Parc des Landes de Gascogne le 13 octobre 2018

Le Jour de la Nuit c'est cette manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. Elle fête cette année ses 9 ans. Dans les villes participantes à l'opération par exemple, l'engagement est pris d'éteindre toute ou partie de leur éclairage public... pour profiter au mieux du ciel étoilée dans des lieux où il se fait de plus en plus rare. Mais cette sensibilisation à la nuit noire se fait (heureusement) bien au-delà des seules villes.
Le Parc naturel régional des Landes de Gascogne organise lui aussi, le 13 octobre prochain sur l'airial de Marahans à Captieux (Sud-Gironde), son Jour de la Nuit, dans le cadre de la manifestation nationale. Au niveau local, le Parc proposera des animations gratuites toute la soirée : une balade contée et imaginaire, une approche sensible et sensorielle de la nuit, une découverte de la faune nocturne, un atelier photographique des paysages nocturnes, un atelier d’écriture et de lecture et une session d’observation astronomique. L'inscription à ces différents atelier se fait sur place à partir de 19h.
Pour ceux qui voudraient profiter des paysages nocturnes et de la voûte céleste, jusqu’au petit matin, le Parc met aussi à l'honneur de cette soirée les accueillants éco-touristiques de son territoire qui proposent aux visiteurs d’un soir la possibilité de s’endormir toujours plus près des étoiles dans des cabanes perchées avec vue sur le ciel, dans des hamacs géants en haut des arbres…

Pour les hébergements les réservations se font directement auprès de :
Cap Cabane : https://www.capcabane.com/ Tél : 06.79.36.29.01 / Mail: info@capcabane.com ou
Accro Aventures : accro-aventures33.com/ / Tél : 06 80 61 53 63

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Le jour de la nuit - DR

Partager sur Facebook