Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Photographie : Andrea Schmitz expose au Rocher de Palmer.

Andréa Schmitz "Vision" exposition Rocher de Palmer

On dit beaucoup dans un regard. Andréa Schmitz dit beaucoup au travers de son objectif. Celle qui se présente comme « une petite nouvelle dans le monde de la photographie », semble bien avoir trouvé sa voie. Andréa Schmitz expose au Rocher de Palmer, à Cenon, une série de photos de sa ville natale Düsseldorf, sélectionnées pour le festival « Itinéraires des photographes voyageurs ». Regard sur le travail d’une voyageuse sédentaire guidée par le cœur des choses.

On dit beaucoup dans un regard. L’œil se pose sur le monde, en sélectionne une partie, qui à son tour reconstruit un monde et raconte une histoire. Les photos d’Andréa Schmitz exposées à Cenon montrent peu mais disent beaucoup. Prises d’un point culminant de Düsseldorf (Fernsehturm, la tour de la télévision) un jour de neige, elles retracent l’espace, en diagonales de blanc, de noir, de gris. Les arbres vus d’en haut sont comme des étoiles qui s’électrisent sur une toile blanche, comme répétant en silence un ballet mystérieux. Le silence de la neige est perceptible et une grande poésie nait de ce silence.

On dit beaucoup dans un regard. Andréa voulait montrer Düsseldorf à des amis. La remarque est d’importance. Il y a, en effet, quelque chose du don dans ses choix de photographe. Elle donne à voir comme on révèle un secret, la poésie du silence qui se dégage de ses photos de Düsseldorf est un murmure, le même que celui des serments. Entre amis. Photographier c’est voir le monde et en offrir un morceau choisi à ceux qui, à leur tour, vont regarder. Photographier c’est signer le monde.  Et on peut dire qu’une belle signature est née.

On dit beaucoup dans un regard. Andréa Schmitz  porte son regard sur différents univers depuis longtemps. Née à Düsseldorf, elle vit à Bordeaux depuis près de 30 ans et porte fièrement la double nationalité. Elle a appris la cuisine, les secrets du monde du vin… la photographie est l’aboutissement de cet appétit de vie et cette curiosité qui l’ont toujours poussée à appréhender le monde et tous ses visages. Son travail de photographe doit beaucoup a sa rigueur - celle de l’esthète- et à sa générosité de cœur.  Son talent de photographe, lui, naît de ce petit plus qui brille dans son regard, cette attention au monde,  et la manière dont elle parvient à en saisir la magie et le mystère.

On dit beaucoup dans un regard…

Andrea SCHMITZ, Vision, Itinéraires des photographes voyageurs, Rocher de Palmer, Cenon, jusqu'au 30 avril 2014. www.andreaschmitz.com 

 

 

Anne Duprez
Anne Duprez

Crédit Photo : Andréa Schmitz

Publié sur aqui.fr le 07/04/2014