Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | En septembre, le commandement des forces aériennes débarque à Bordeaux

Le général Serge Soulet, patron du CFA et CSFA

Samedi 21 juin, à l’occasion des 80 ans de l'armée de l'air sur la base aérienne 120 (BA 120) de Cazaux, sur le bassin d'Arcachon, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, avait fait une annonce importante. Il avait alors révélé que le Commandement des forces aériennes (CFA) allait être transféré de Dijon à Bordeaux, à Mérignac, sur la base 106 plus précisément. A l'heure de la mise en oeuvre du plan stratégique de l'armée, "Bordeaux va devenir le pôle majeur de l'organisation de l'Armée de l'air". Le patron du CFA, le général Serge Soulet revient sur cette annonce.

C'est un transfert "logique" pour assurer "la cohérence" de la Défense. Depuis 2006, la base 106 à Mérignac héberge depuis le commandement du soutien des forces aériennes (CSFA) qui pilote les infrastructures, l'information, la technique, la logistique dans le soutien de l'armée de l'air en France comme à l'étranger. Et, depuis 2012, la base accueille aussi la Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la Défense (SIMMAD) et ses 800 salariés. A partir du 1er septembre, le Commandement des forces aériennes (CFA) et le CSFA seront officiellement fusionnés. Depuis septembre 2013, le général Serge Soulet est déjà patron des deux entités. 

300 militaires supplémentaires en 2015 à Mérignac ?A l'heure des restrictions budgétaires dans l'armée, cette fusion était nécessaire pour "créer plus de synergies", explique le général Serge Soulet. "Notre organisation a besoin d’évoluer pour gagner en robustesse, simplification et clarté et offrir aussi une meilleure lisibilité à nos partenaires. Cette évolution a été voulue pour que nos forces, unies au sein d’un commandement unique, soient en mesure de répondre aux défis d’aujourd’hui et, surtout de demain", indique-t-il. Pilote de chasse, le général Serge Soulet a notamment commandé le 1/30 "Alsace" à Colmar (1999-2000) et la base aérienne de Cambrai (2004-2007). Pour l'heure, cette fusion va se traduire par l'arrivée de 30 militaires à Mérignac. Mais, en 2015, "l'objectif est de rassembler physiquement le CFA et CSFA à Mérignac", précise le général. Ce qui signifierait l'arrivée de 300 militaires. Sur les 6 brigades du CFA, 4 vont restées pour l'instant à Dijon.  Aujourd'hui, 24 000 personnes de l'armée de l'Air sont commandées depuis Mérignac. Et, des liens forts se sont tissés avec des industriels de la Défense, comme Thales, Dassault, qui ont des bureaux, au sein du CSFA. Un écosystème très riche, qui conforte la place de Bordeaux dans l'aéronautique militaire.

Nicolas César
Nicolas César

Crédit Photo : P.Le Minoux/Armée de l'air

Publié sur aqui.fr le 24/07/2014