Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Hébergement d'urgence : Cenon se mobilise

Un bénévole d'Emmaüs pointe les sans abris à l'entrée du Gymnase

Depuis le 15 novembre, le gymnase de Cenon et de nombreux lieux de la Communauté Urbaine de Bordeaux ont ouvert leurs portes pour accueillir les sans abris. Un moyen mis en place pour que les personnes à la rue puissent passer l'hiver au chaud. Cela fait maintenant 4 ans que la ville de Cenon a installé des équipements pour recevoir 60 sans abris et a obtenu l'aide de bénévoles de l'association Emmaüs. Cet hiver, 146 places supplémentaires sont disponibles dans la région, en complément des 584 places permanentes d'accueil. La préfecture de la Gironde a annoncé que les équipes du SAMU social ont été renforcés depuis mi-novembre.

Le nombre de sans abris ne cesse d'augmenter chaque année, des personnes de plus en plus jeunes et d'origine étrangère sont dans des conditions précaires dans toute la France. En cette période de grand froid, les associations et les villes se sont mobilisées pour venir en aide aux plus démunis. Le 115, groupe d'aides aux Sans Abris et aux Victimes de l'exclusion sociale, reçoit des centaines d'appels par jour pour venir en aide à un sans abri. « Grâce à eux, ces personnes à la rue, sont placées dans des centre d'hébergements d'urgence comme le gymnase de Cenon » répond Cécile Galand, directrice du cabinet de la mairie de Cenon.

Situé à côté du Rocher de Palmer, l'ancien gymnase de Cenon accueille les plus démunis pour passer la nuit. Tous les jours, à partir de 18 heures, il ouvre ses portes jusqu'à 8 heures le lendemain. Une quarantaine de personnes arrivent tous les soirs, elles sont répertoriées sur une liste créée par le 115. Elles doivent donc se présenter afin d'avoir recours aux services de la ville et des bénévoles de la fondation Emmaüs. En période de grand froid, le gymnase est entièrement rempli. Trois bénévoles sont constamment sur place, afin de servir un repas chaud à chacun, et de les accompagner toute au long de la nuit. 60 petits lits d'appoints sont à leur disposition, ainsi que des douches, WC et lavabos. Le gymnase est entièrement chauffé, et des boissons chaudes sont en libre service pour tous. Sur place, on constate que ces personnes dans le besoin sont principalement de nationalité étrangère et sont souvent jeunes. Malgré leur situation, on constate une bonne ambiance dans la salle, tout le monde discute, rit, chante, et on peut ainsi voir une complicité entre chacun, et avec les bénévoles qui connaissent de mieux en mieux leurs histoires.

En cette période de grand froid, si vous apercevez une personne en difficulté dans la rue, appelez le 115, et grâce à vous, elle pourra être transférée dans un lieu comme le gymnase de Cenon et trouver un peu de réconfort et de chaleur.

Julie Maillard
Julie Maillard

Crédit Photo : Julie Maillard

Publié sur aqui.fr le 05/12/2014