Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Filière mer: le Crédit Agricole d'Aquitaine se tourne vers le large

Rémi Garuz Président du CA d'Aquitaine entouré de Jack Bouin, Directeur Général et d'Olivier Laban Président de la caisse locale

Présentée à l'occasion du Salon Nautique d’Arcachon, la « filière mer » du Crédit Agricole d'Aquitaine vise à proposer aux professionnels de ce secteur des produits spécifiques à leur activité. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre d'un développement de la banque sur le territoire régional et dont la mise en place devrait aboutir d'ici l'été.

Initiée en juin dernier dans le cadre d'un projet d'entreprise visant à renforcer la présence de la banque sur le territoire régional, la « filière mer » du Crédit Agricole d'Aquitaine a été officiellement présentée à l'occasion du Salon Nautique d'Arcachon.

Son objectif étant de proposer aux professionnels de ce secteur -comme cela a déjà été fait pour la viticulture, l'immobilier et bientôt le numérique- des produits et un accompagnement propres à leur activité. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre d'une politique de développement de la banque et qui semble aller de soi car « les deux tiers des ostréiculteurs du Bassin sont au Crédit Agricole », précise Jack Bouin, Directeur Général du CA d'Aquitaine. Cette nouvelle filière s'entend cependant au sens large puisque, outre ostréiculture, elle concernera aussi la pêche, les ports, les chantiers navals et la plaisance. « Des étudiants de la Kedge Business School sont chargés d'analyser les acteurs et leurs besoins. Cette étude va durer deux mois et nous pourrons passer à l'action d'ici l'été » note Jack Bouin.

A noter qu'au sein de la banque, quatre personnes sont déjà affectées à cette filière pour répondre aux besoins des professionnels dans des domaines tels que l'assurance, le financement, les fonds propres, l'épargne et les modules de paiement. « La force du CA, c'est sa capacité à s'adapter. On n'accompagne pas un ostréiculteur comme un viticulteur » poursuit-il « Au delà des banquiers que nous sommes, les administrateurs sont des professionnels ». Et parmi eux, sept sont ostréiculteurs sur le Bassin d'Arcachon. « On a su faire évoluer les choses, expliquer la spécificité du métier. On élève les huîtres sur trois ans et la banque nous suit » se réjouit Olivier Laban, Président des ostréiculteurs du Bassin et de la caisse locale du Crédit Agricole. « Nous souhaitions mettre un peu de bleu dans notre logo très vert ; A terme, notre objectif est de devenir la banque de la filière mer sur la région » conclut Jack Bouin.

Emmanuelle Diaz
Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : E. Diaz

Publié sur aqui.fr le 06/04/2015