Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | Grandes ambitions et nombreux défis pour le Salon Régional de l'Agriculture 2016

Vache Prim'holstein SAA 2015

Outre, la satisfaction générale de l'ensemble des participants au Salon Régional de l'Agriculture 2015, à commencer par celle de son président Dominique Graciet, la réunion bilan du 1er juillet dernier a également permis de porter un premier regard sur l'édition 2016 de ce grand rendez-vous agricole. Un Salon à venir qui se place sous le signe des défis puisque celui-ci sera à la fois marqué par la prise en compte du changement de périmètre régional, la mise en œuvre d'une nouvelle convention triennale entre les partenaires organisateurs ainsi que la célébration de plusieurs anniversaires à prévoir dont celui des 20 ans du Salon Aquitanima et des 60 ans du Concours Bordeaux vins d'Aquitaine.

Selon Françoise Frouin, la directrice du Salon de l’Agriculture de Bordeaux, « 95 % des visiteurs du Salon 2015 ont estimé qu’il permet de passer un bon moment ». Avec une note de satisfaction globale de 7,7/10, ils mettent en tête de leurs préférences les pôles Aquitanima, Gastronomie d’Aquitaine, et Equitaine notés 8,1 ; 8,1 et 8/10. Une satisfaction également au rendez-vous du côté des organisateurs. Pour Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d’Agriculture Aquitaine, et Président du Salon régional de l’Agriculture, ce Salon de l’agriculture 2015 a été « d’un excellent niveau et particulièrement accompli ». Un événement grand public à succès, mais désormais aussi bien identifié par les professionnels comme un lieu de rendez-vous entre acteurs, ainsi qu’avec les politiques, très présents tout au long de l’édition 2015.
De quoi alors continuer à « se donner l’ambition pour réussir ». Une ambition partagée et réaffirmée par Eric Dulong, Président de Congrès Exposition de Bordeaux, coorganisateur de l’évènement au côté de la Chambre régionale d’agriculture et de la Région Aquitaine, qui a insisté sur sa volonté de pérenniser cette collaboration. Pour ce faire, tout en adaptant le Salon au changement de périmètre régional, la convention triennale de partenariat qui les lie s’apprête à être remise à plat. Objectif : « préparer l’avenir du Salon » dans son nouveau périmètre, avec souligne Eric Dulong, un contexte de dotations publiques en baisse.

Bordeaux, deuxième de sa catégoriePour Dominique Graciet, « ce plan sur 3 ans ne sera pas uniquement une convention financière, mais bien un projet porteur d’opportunités et de partenariats nouveaux », présente-t-il aux partenaires. En ce qui concerne le nouveau périmètre régional, « il s’agit de l’apprivoiser progressivement, mais pour ça, nous avons besoin d’un budget en progression d’environ 10 % par an sur ces 3 ans » estime-t-il. Soulignant par ailleurs que « le Salon agricole de Bordeaux est le 2ème de sa catégorie après le Salon International de l’agriculture à Paris », il n’exclut pas la possibilité d’aller chercher des financements nationaux... Au menu des lignes à tenir, le Salon de l’agriculture d’Aquitaine devrait aussi développer sa dimension internationale. « C’est la meilleure manière d’aborder la Grande région », insiste-t-il.
Une dimension internationale inspirée du modèle « Aquitanima », qui fêtera ses 20 ans l’an prochain, et qui tient dans l’organisation de circuits techniques à destination de professionnels étrangers qui s’achèvent par un séminaire lors duquel l’ensemble de ces acteurs peuvent échanger et se rencontrer. Un modèle en 3 temps (circuits techniques, rencontre internationale puis concours bovins sur le Salon) qui pourrait bien, à terme, se voir étendu à d’autres secteurs que l’élevage bovin. Dominique Graciet cite par exemple la viticulture, où le même type de schéma peut être imaginé tout en plaçant « l’excellence Bordelaise comme le pivot des animations vitivinicoles sur un Salon ouvert à l’ensemble de la viticulture de la Grande Région ».
Une chose est sûre, pour le Salon 2016, les organisateurs du Concours Bordeaux Vins d’Aquitaine, ne souhaitent pas laisser passer inaperçus les 60 ans du Concours, et un événement devrait y être associé. Le Salon pourrait par ailleurs, aussi bien être le lieu de célébration des 30 ans de la Banque Alimentaire de Bordeaux Gironde, comme l’ont laissé entendre certain de ses représentants lors de la réunion.
Alors qu’il ne s’agissait ici que d’évoquer quelques pistes à venir, et que rien n’est encore vraiment arrêté, le programme du prochain Salon régional de l’Agriculture, du 14 au 22 mai 2016, semble d’ores et déjà chargé !

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 15/07/2015