Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Joseph Hiriart, architecte de la lumière : coup de projecteur sur un artiste confidentiel

Joseph Hiriart, architecte de la lumière

Presque 70 ans après sa mort, les éditions Atlantica consacrent un ouvrage fouillé à Joseph Hiriart, architecte injustement oublié du Pays Basque. Un beau livre, et l'occasion de redécouvrir la région autrement, par les yeux de cet artiste méconnu.

Né à Bayonne en 1888, diplômé de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts en 1922, Joseph Hiriart marque sa région par une trajectoire brillante, et hélas assez brève. Travailleur acharné et perfectionniste, il développe au fil de sa carrière un style résolument indépendant, mélange de figures géométriques et d'influence Art Déco. A sa mort en 1946, il laisse derrière lui un ensemble de villas, d'édifices religieux et de bâtiments publics d'une originalité assumée, richement documentée par la photographie de l'ouvrage de Valérie Lannes.

Le livre suit Hiriart pas à pas, de sa naissance à sa mort. Au-delà du récit de son parcours et d'une énumération de ses créations architecturales (La Villa Leihorra, Itzala, la chapelle d'Hasparren, le casino de Salies-de-Béarn), l'auteure nous embarque dans un voyage où ses convictions et sa foi, ses amitiés et ses écrits (car Hiriart était également épris de littérature) se mélangent et se répondent pour en faire, au bout du compte, un portrait humain et vivant.

Cet éclairage, riche et intimiste, est renforcé par l'utilisation des images qui illustrent les larges pages en papier glacé - de la photo de classe en noir et blanc de la promotion d'Hiriart aux Beaux-Arts, aux carreaux bleus et blancs de la somptueuse salle de bain de la Villa Leihorra. Les descriptions de l'artiste et de son oeuvre prennent corps, et le travail de mise en page fait du livre un bel objet, esthétiquement réussi. Joseph Hiriart, architecte de la lumière se contemple autant qu'il se lit.

Joséphine Duteuil
Joséphine Duteuil

Crédit Photo : © Editions Atlantica

Publié sur aqui.fr le 07/10/2015