Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | La Foire Internationale de Bordeaux prend des accents latinos

Bordeaux Foire Internationale

Retour au business. La Foire Internationale de Bordeaux se tiendra du 14 au 22 mai au Parc des Expositions de Bordeaux. Si elle réservera son lot d'animations et de nouveautés, elle est la traduction du début de la nouvelle stratégie initiée par le CEB (Congrès et Expositions de Bordeaux). Résultat : l'augmentation de l'offre marchande (+25%), une surface étendue (+5000 mètres carrés) et une stratégie commerciale plus claire et unie pour les visiteurs des différents halls. Le tout sera bien entendu agrémenté de quelques nouveautés, avec notamment une thématique annuelle centrée autour de l'Amérique Latine.

Sombreros, tenues colorées et guacamole sont de rigueur ! Du 14 au 22 mai prochains, la Foire Internationale de Bordeaux ouvre grand ses portes pour une 95ème édition placée sous le signe de l'Amérique Latine. Elle prendra ses lettres de noblesse via une grande exposition de 2000 mètres carrés au Hall 3 mais aussi via la grande scène de la Plaza De Mayor, sur laquelle se produiront une vingtaine de groupes tout au long de l'évènement. Bossa Nova, samba, tango... il y en aura pour tous les goûts, même les plus esthétiques puisqu'une jeune styliste, Iraïs Macias, viendra y présenter deux défiles de mode, le 15 mai à 16h et le 21 mai à 14h. Pour les plus gourmets, la Cocina proposera 65 sessions de démonstration et dégustation de plats typiques des 22 pays latino-américains représentés.

Une quinzaine d'artistes seront aussi présents pour la troisième Muestra d'Art Contemporain d'Amérique Latine (MACLA), qui se délocalise et sort des murs de l'Institut Cervantès pour exposer à la foire et innove pour l'occasion, avec une performance collective de street-art sous la forme d'une fresque de 10 mètres réalisée en live. Tournois sportifs, mur d'images, soutiens d'associations avec de multiples animations autour de la culture latine... autant de propositions qui se termineront par une grande soirée nocturne le vendredi 20 mai où se mèleront parade "Carnaval de Rio" et spectacle pyro-musical sur les berges du Lac. 

Un objectif financierCe grand thème, présent chaque année, s'accompagne en 2016 de quelques nouveautés au sein de la Foire en elle-même. D'abord, au niveau de son organisation et de ses objectifs, plus typés "business". Le CEB (Congrès et Exposition de Bordeaux) a en effet fait appel à un consultant extérieur (Thibault le Carpentier, du cabinet Obsand) pour redéfinir sa stratégie. "En raison de la volatilité des consommateurs et des changements de mode de consommation, on a souhaité redéfinir une stratégie autour de quatre axes prioritaires", confie ainsi Frédéric Espugne Darses, directeur de la Foire.

"La redynamisation de l'offre marchande, la communication, l'animation et le merchandising. Le tout dans le but de rendre l'offre la plus lisible possible. Les animations, festives et ludiques, seront aussi l'occasion de porter l'offre marchande de la foire". Comprenez : désormais, les animations devraient être sponsorisés par les différents partenaires économiques présents. Résultat dans les faits : la Foire Internationale en 2016, c'est 68 000 mètres carrés de surface de stands (+5000 mètres carrés), une offre marchande augmentée de 25% et une partie "démonstration de produits" augmentée de 50%. Si la Foire attend entre 270 000 et 290 000 visiteurs, elle chiffrera surtout son nombre d'acheteurs effectifs (même si son chiffre d'affaire est stagnant autour de six millions d'euros par an). "Aujourd'hui, les animations viennent porter une offre pour la valoriser d'une manière différente". 

Quelques nouveautés dans les alléesCette nouvelle stratégie se traduit également par une refonte de l'organisation. Finis les 15 grands pôles, la manifestation se déclinera désormais en quatre "univers", qui seront autant de pôles différents : tout ce qui a trait à la maison et au jardin sera regroupé dans le pôle "Créér mon univers", "Réveiller ma gourmandise" sera consacré à la gastronomie, "Élargir mes horizons" regroupera la culture et les loisirs, sans oublier le Salon Régional de l'Agriculture, qui se retrouvera, à cause de l'épidémie de grippe aviaire, amputé d'une grande partie de ses stands de volailles.

Au rayon des nouveautés de la partie habitat, on trouvera notamment un espace entièrement consacré à l'éco-habitat et des cours gratuits de bricolages via un campus "Leroy Merlin". Le Salon des Métiers d'Art, lui, regroupera toutes les formes d'artisanats via un Bar et un espace forum, tandis qu'un "marché des passions" et des "restaurants du monde" auront une consonnance plus internationale. Pour les plus papillonants, deux cuisines éphémères seront installées au sein du pôle gastronomie, avec des démonstrations de chefs, un village de food-trucks sera présent ainsi qu'un nouveau "Restaurant des grandes gueules", co-pilotés par des chefs d'une dizaine de brasseries bordelaises. Le Salon de l'Agriculture ne sera pas en reste, avec notamment, pour la première fois, un espace marchand de 300 mètres carrés qui accueillera des étudiants issus de six écoles et lycées viticoles régionaux ou un nouveau Pôle Jardin de 1000 mètres carrés.

Autre grief appartenant au passé : "plus d'expositions muséales, mais de vrais rendez-vous participatifs, qui vont se vivre de l'intérieur". Ce sera notamment le cas de l'exposition "Lego Star Wars" qui, sur 150 mètres carrés, présentera des dioramas de scènes emblématiques de la saga, des bornes de jeux vidéos et des ateliers de construction pour les plus jeunes. Bref, la Foire compte bien entamer sa mue, autant au niveau esthétique et marketing qu'économique : lieu de festivités éphémère, mais espace d'achats avant tout. 

L'info en plus : pour connaître l'ensemble des tarifs, horaires et animations présentes tout au long de l'évènement, rendez-vous sur le site internet http://www.foiredebordeaux.com

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Publié sur aqui.fr le 26/04/2016