Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | Les jeunes bordelais avec Taubira

 Christiane Taubira, ancienne garde des sceaux, s’exprimant sur le poids des mémoires coloniales dans l’histoire de France

Dans le cadre de la 6ème édition des Tribunes de la presse, la salle du TNBA a accueilli jeudi soir l’ancienne ministre, Christine Taubira. A l’occasion de ce partenariat entre Sud Ouest et Sciences Po, les étudiants, enthousiastes, ont eu l’occasion de questionner l’ancienne ministre de la justice au sujet de sa mandature et de l’exercice du pouvoir en général.

Dans un débat mêlant à la fois culture, politique, mais aussi racisme et mémoire, la salle a pu découvrir durant une longue heure une ancienne ministre aussi décomplexée qu'impliquée dans la vie sociale de la France. L’ancienne garde des sceaux s’est exprimée sur la question identitaire, invitant les jeunes issus de milieux modestes à « choisir leur destinée personnelle». Après s’être exprimée avec émotion sur les nombreuses attaques racistes qu’elle a subies, elle encourage les nouvelles générations à persévérer : « Ne baissez pas les bras dans un monde chargé de périls mais contenant un potentiel phénoménal ». Elle a aujourd'hui pris ses distances avec ces attaques mais le problème est autre part ; « Ma personne ne compte pas, estime-t-elle, mais il y a des gens plus vulnérables que moi qui sont victimes au quotidien. Au nom de quoi ? ». Malgré un contexte funeste, c’est dans un message d’espoir, que l’ancienne ministre a exhorté la jeunesse à façonner le monde à son image.

Clément Hospital et Guillaume Fouques
Clément Hospital et Guillaume Fouques

Crédit Photo : CH GF

Publié sur aqui.fr le 26/11/2016