Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Environnement | La ressource en eau en Lot-et-Garonne : un bilan positif pour l’irrigation !

La ressource en eau en Lot-et-Garonne

Faire le bilan de la campagne hydrologique et d’irrigation de cette année, présenter les résultats des nombreuses avancées grâce à un travail collectif et, enfin, dresser les perspectives de travail en vue d’améliorer encore la gestion de l’eau pour la future campagne. Tels étaient les objectifs de la 7ème réunion de l’année de l’observatoire de suivi hydrologique qui s'est tenue le mercredi 23 novembre sous l'égide de Patricia Willaert, préfet de Lot-et-Garonne. Résultat des courses : bilan positif pour l’irrigation et poursuite des avancées collectives pour anticiper efficacement les périodes de crise...

C'est une bonne nouvelle pour le Lot-et-Garonne ! En effet, grâce notamment à un travail collectif mené depuis des années, l'observatoire de suivi hydrologique vient de dresser un bilan positif pour l'irrigation dans le département. Le Lot-et-Garonne peut donc se satisfaire de sa maîtrise de sa ressource en eau ! Cette situation réside, entre autre, dans la prise d'un arrêté préfectoral, entre le 18 juillet et le 26 octobre, pour 10% de la surface irriguée départementale, soit 6500 ha sur 66.000 recensés sur l’ensemble du département. Ces restrictions visaient principalement les secteurs non réalimentés des cours d’eau. Un collectif pour une meilleure gestion Et parmi les autres dispositifs mis en place pour améliorer la ressource en eau, un autre arrêté a été pris, il s'agissait de l'arrêté cadre « rénové » de juin 2014 qui a permis une gestion très fine sur 24 zones, une concertation renforcée en fonction de l’évolution de la situation, une prise en compte de l’état des écoulements des cours d’eau non réalimentés et une mesure de la portée des restrictions par un affichage transparent de l’estimation des surfaces impactées. Aussi, un travail de terrain mené avec les ASA, gestionnaires des retenues collectives, a permis une amélioration sensible de l’efficacité des lâchers d'eau. Enfin, des contrôles des points de prélèvements d’irrigation ont permis une remise en conformité réelle notamment sur l’équipement en compteurs volumétriques. Perspectives d’amélioration : consolider le réseau de suivi, améliorer les connaissances et la gestion des retenues collectives Malgré ces bons résultats, le préfet ne compte pas s'arrêter là ! En effet, l'objectif aujourd'hui est de « consolider le réseau de suivi, améliorer la gestion des retenues collectives avec une fonction de réalimentation, ainsi que la connaissance des ressources utilisées pour l’irrigation des cultures à forte valeur ajoutée ». En clair, cette 7ème et dernière réunion de l'année de l'observatoire de suivi hydrologique a permis de mettre en lumière la bonne maîtrise de la ressource en eau en Lot-et-Garonne mais aussi la volonté de poursuivre les efforts engagés pour améliorer encore la gestion de l’eau pour la future campagne.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland CG47

Publié sur aqui.fr le 01/12/2016