Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | Limousine et Bazadaises, des enchères spectaculaires!

1

Aquitanima, c'est bien sûr les concours et les présentations de races. Mais, pour la quatrième année, c'est aussi les ventes aux enchères d'animaux de boucherie, donnant lieu à un véritable « spectacle », entre rythme et suspense, particulièrement plaisant pour les spectateurs peu habitués à l'exercice. Mais l'enjeu ici, il est bien évidemment pour les éleveurs qui présentent leurs animaux face à un parterre de bouchers traditionnels et de grandes surfaces, ainsi que de restaurateurs. Plus le prix adjugé est élevé plus il vient récompensé le travail de l'éleveur et avec lui de sa race, en reconnaissant la qualité de l'animal. Ce samedi, après une vente, désormais traditionnelle, organisée par Interlim Génétique Service autour d'une dizaine de vaches Limousine, ce sont les éleveurs Bazadais qui se sont lancés dans l'exercice. Une première couronnée de succès !

Dire que deux Bazadaises ont fait mieux que dix Limousines, nous ne nous y risquerons pas … quoique. Il faut bien reconnaître les deux éleveurs Bazadais, les premiers de leur race, qui se sont risqués à l'exercice avaient le sourire à l'issue de la vente. Et il faut bien reconnaître surtout qu'il y avait de quoi.

La première Bazadaise, Islande, de l'EARL du Barse à Bazas, vache de 3 ans, pour quelque 790 kg, et une mise à prix à 3000 €, a réussi après un départ timide à plus que doubler la mise. C'est en effet à 6200€ que la boucherie de Carrefour Mérignac en a finalement fait l'acquisition. Une vente qui s'est finie en duel serré face à la boucherie Gautier, bien connu des Bordelais et du marché des Capucins. Boucherie qui par ailleurs n'est pas repartie les mains vides mais avec 3 bovins Limousin dont un magnifique boeuf, labellisé « Boeuf de Chalosse » de 1 115 kg… emporte, là aussi de haute lutte à 9 000€.

Est venue ensuite la sculpturale Fanny, 715 kg, dont l'éleveur Joël Sillac, propriétaire de la fameuse vache Cerise « égérie » du SIA de Paris 2016, est installé dans les Landes. Fanny a battu tous les records puisque mise à prix à 2700€ , c'est à 7900€ que la boucherie de l'Intermarché de Bazas a finalement pu l'acquérir face à de nombreux compétiteurs très interessés par l'animal. Un prix qui dépasse tous les autres (à l'exception du Bœuf de Chalosse, mais on n'est pas dans la même catégorie), y compris les plus belles ventes de Limousine qui l'avaient précédée. En effet, le record des ventes côté vache bouchère Limousine, a été adjugé à 6700€ pour la belle Fidèle et ses 985 kg. Originaire de Haute-Vienne, de l'élevage du GAEC de Champagnac, c'est en Haute-Vienne qu'elle repartira, puisque son acquéreur, est le restaurant Hall West de Limoges....

De là à dire que les Bazadaises ont fait mieux que les Limousines... On vous laisse le mot de la fin.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 21/05/2017