Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | Sauvez la biodiversité avec le conservatoire végétal régional

1

Le Conservatoire Végétal Régional est un verger en agriculture biologique de 17 hectares, entretenu par une dizaine de personnes, situé à Montesquieu dans le Lot-et-Garonne. Le Conservatoire cultive dix-sept espèces fruitières pour plus de 2000 variétés, notamment anciennes, retrouvées dans les années 80. En novembre prochain, le Conservatoire Végétal Régional organisera sa grande "Fête de l'Arbre et des fruits retrouvés"

Une association pour la survie des fruits anciens. Le Conservatoire Végétal est composé d’une dizaine de personnes travaillant sur le verger, et d’un millier de bénévoles, membres de l’Association de Soutien au Conservatoire. Le but de l’exposition du Conservatoire lors du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine est de donner une idée des arbres fruitiers et variétés qui composent le verger, et mettre en avant les produits, naturels ou transformés, confectionnés par les bénévoles. Le Conservatoire a pour mission de protéger, voire de sauver les espèces fruitières rares. Il a notamment ‘’sauvé’’, depuis plusieurs années, la prune datil, une variété datant de l’Antiquité qui poussait dans les haies ou dans les jardins avant de disparaître petit à petit.

Afin de se faire connaître, le Conservatoire organise la Fête de l'Arbre: deux journées portes ouvertes gratuites les 25 et 26 novembre prochains. Ce sera l'occasion de visiter le verger, de découvrir une exposition de 400 à 500 variétés de fruits dans une serre de 400m². Les visiteurs pourront goûter et acheter une quarantaine de fruits, mais aussi assister à des ateliers de conseil sur le jardinage et repartir avec de jeunes arbres. Les bénévoles seront présents sur le site de la Fête de l'Arbre, pour guider le public dans cet immense espace vert dédié à la protection de la biodiversité fruitière. Dans le cadre de la Fête de l’Arbre, le conservatoire mettra en vente 6000 arbres sur les deux jours, afin de diffuser les anciennes variétés fruitières.

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Publié sur aqui.fr le 27/05/2017