Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | En Dordogne, la majorité présidentielle réalise la passe de quatre

1

En Dordogne, seuls 50,26 % des électeurs périgourdins se sont déplacés, pas de quoi se réjouir même si la participation est supérieure au niveau national. Dans la première circonscription, c’est Philippe Chassaing (LREM), qui est élu avec 52,53% des suffrages exprimés. Dans la deuxième, celle du Bergeracois Michel Delpon (LREM) est le nouveau député. Sur la troisième, Colette Langlade, la députée PS sortante est battue par le candidat Modem Jean-Pierre Cubertafon. Et Enfin dans le Sarladais, la 4e circonscription, la nouvelle députée est Jacqueline Dubois, candidate d'en Marche.

En Dordogne, le séisme auquel pouvait s'attendre le parti socialiste local à l'issue du premier tour des législatives, qui reste majoritaire au sein de l'assemblée départementale et de nombreuses communautés de communes, a bien eu lieu. Il ne reste plus aucun député socialiste. Et il faut remonter à 1993, pour connaître une telle situation.  Seule rescapée de dimanche dernier, Colette Langlade, sur la troisième circonscription est battue. Jean-Pierre Cubertafon, maire modem de Lanouaille a obtenu 51 % des suffrages exprimés. Et sur cette circonscription, la participation a été plus forte qu'ailleurs, avec 55, 58 % de votants.  Dimanche soir, le nouveau député ne cachait pas sa surprise et son émotion, à l'annonce des résultats, lui qui n' a fait campagne que pendant trois petites semaines. Il a par ailleurs indiqué qu'il abandonnait ses fonctions  de maire qu'il détient depuis 1995 et la vice-présidence de la communauté de communes. "Je serais un député un temps complet, a t-il insisté. Parmi ses premières préoccupations, il compte s'intéresser en premier lieu aux petites entreprises artisanales et aux agriculteurs, chez qui il ressent un profond désarroi.  Jean-Pierre Cubertafon, député modem du Nontronnais

Dans la première circonscription Périgueux – Vallée de l’Isle, c’est le candidat de La République en marche, Philippe Chassaing, qui a remporté le second tour des législatives dimanche soir, avec 52,53% des suffrages exprimés. Il a gagné face à Hélène Reys, la candidate de France insoumise, qui a obtenu 47,47% des votes. Sur la ville de Périgueux, Philippe Chassaing a gagné avec plus de 700 voix d’écart sur Hélène Reys. Entre les deux tours, la candidate de la France insoumise fait plus que doubler son nombre de voix, passant de 7 129 à 15 633 suffrages. Philippe Chassaing ne progresse que de 4000 voix passant de 13 785 à 17 298. La participation sur cette circonscription est de 48,61 %, inférieure à la moyenne du département. 

 

Une députée dans le Sarladais

Dans la deuxième circonscription du Bergeracois, c’est le candidat de La République en marche, Michel Delpon, qui a remporté le second tour des législatives dimanche soir, avec 66,32% des suffrages exprimés. Il a gagné face à Robert Dubois, candidat du Front national, qui a recueilli 33,62% des votes. Michel Delpon est négociant en vins et a été le référent départemental En marche pendant les dernières présidentielles. En Bergeracois, la participation est inférieure de 4 points à celle du département.

Jacqueline Dubois, députée LREM du Sarladais au côté de son suppléant

Et enfin, dans la quatrième, celle du Sarladais, dans le duel de femmes, c'est Jacqueline Dubois, enseignante à la retraite, qui l'emporte avec 56,20 % face à la jeune candidate de la France Insoumise Emilie Chalard. Les candidats de la majorité présidentielle réalisent donc le grand chelem, avec un taux d'absention record dans un département longtemps réputé pour son esprit civique. 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Publié sur aqui.fr le 19/06/2017