Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Libourne: Des cris et des rires à la presqu'île des Dagueys pour la quatrième édition des Porteurs d'Eau

1

Organisée par l'association France Libertés Gironde en partenariat avec le Comité Départemental Olympique et Sportif de Gironde, cette quatrième édition du Relais des Porteurs d'Eau promeut l'éducation et la sensibilisation à l'eau autant qu'à l'environnement auprès des enfants. En effet, l'association lutte depuis 1986 pour un accès équitable à l'eau potable. Si le public visé est ici les jeunes, c'est parce qu'ils sont en âge de prendre de bonnes habitudes ; Jacqueline Madrelle, présidente de l'association précise qu'il faut faire prendre conscience aux enfants, dès cet âge « que l'eau est un bien commun », et « que les ressources en eau sont limitées ».

Cette année, le Relais des Porteurs d'Eau revient aux Dagueys, pour offrir aux enfants une journée riche en découvertes. Que ce soit par des activités sportives ou bien éducatives, les 200 enfants de la Communauté d'agglomération du Libournais (CALI), qui participent à l'événement, ont profité d'une journée en plein air pour découvrir la faune et la flore de leur région. Chaque groupe de centre aéré a bénéficié de 2 animations sportives et de 2 animations éducatives, de 45 minutes chacune ; pour le plaisir des enfants et pour qu'ils prennent conscience du monde qui les entoure.

Des activités sportives pour l'amusement...

Les animations sportives proposées aux jeunes, ont toutes pour objectif de leur apprendre à se contrôler ainsi qu'à les sensibiliser au respect de l'eau, de l'environnement et de l'autre. Mais c'est surtout dans l'optique de leur faire découvrir un sport méconnu que la boxe française, le disc golf, la sarbacane ou le beach volley sont au programme. « Ce sont des activités qu'ils n'ont pas l'habitude de faire », explique Christine Larralde, chargée de mission du Relais des Porteurs d'Eau. Des activités nautiques, comme le paddle, le canoë kayak ou l'aveyron, sont aussi offertes pour sensibiliser les jeunes à la protection de l'eau, ainsi que de la faune et de la flore qui dépend de cette eau. Le choix de la presqu'île des Dagueys pour abriter la journée n'est donc pas dû au hasard ; le lieu regorge de vie animale et végétale. Toutes sortes d'espèces qui ont été présentées aux enfants durant les animations éducatives.

… Et des animations ludiques pour l'enseignement

Les activités proposées aux enfants sont toutes ludiques : les intervenants leur posent des questions et laissent la possibilité aux enfants de s'exprimer. La journée leur permet ainsi d'aborder des sujets comme l'économie de l'eau. On rappelle aux jeunes que la consommation d'eau dans la salle de bain représente environ 40% de la consommation d'un ménage, et qu'il est préférable de prendre une douche qui utilise, pour dix minutes, environ 90 litres d'eau, contre 200 litres pour un bain. Ils prodiguent également des conseils, par exemple en les informant que des réducteurs d'eau peuvent être installés sur les robinets afin de baisser sa consommation, ou encore que l'on peut limiter le temps passé sous la douche en écoutant deux ou trois chansons.

Et qui dit consommation, dit déchets. Les jeunes ont donc été invités à se rendre au stand tenu par le Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte et de Valorisation du Libournais Haute-Gironde, qui les renseignait sur la vie d'un déchet, du tri à la transformation, ainsi que les étapes de cette transformation. Toujours d'une manière ludique, les enfants apprennent par le jeu.

Le Centre Ressource d'Ecologie Pédagogique d'Aquitaine, association d'éducation populaire pour la transition écologique, et Cistude Nature, étaient également de la partie pour informer les jeunes sur la préservation de l'environnement et la faune et la flore présentes aux Dagueys.

Les enfants : porteurs de messages

Chaque enfant, à l'issue de la journée, a reçu deux cadeaux : un certificat de participation à la quatrième édition du Relais des Porteurs d'Eau, ainsi qu'un bracelet de porteur d'eau, dans « l'idée qu'ils deviennent des messagers » confie Christine Larralde. Des Porteurs d'Eau donc, qui seront porteurs de messages, en retransmettant à leur entourage ce qu'ils auront appris durant la journée.

Carole Le Goff
Carole Le Goff

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 16/07/2017