Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Bilan de mi-saison pour le tourisme en Gironde: plutôt positif

Tourisme Gironde

C'est un bilan de la conjoncture estivale, réalisé chaque année par le Comité Départemental du Tourisme en Gironde qui le dit, la fréquentation serait en hausse sur la première quinzaine du mois de juillet. Dans cette note, on peut en revanche souligner des disparités en fonction des territoires concernant les appréciations de fréquentations réalisées (les professionnels de la Gironde intérieure sont logiquement plus mitigés que le littoral du Médoc) et les activités concernées (hôtels, campings, sites viticoles, ect.). Gironde Tourisme conclue cependant sur "la promesse d'un bel été". Détails.

La note de conjoncture réalisée durant le mois de juin par le Comité Départemental du Tourisme en Gironde laissait augurer des résultats convaincants : 68% des professionnels du tourisme interrogés sur le département se déclaraient en effet satisfaits et 14% très satisfaits concernant la fréquentation et au final, 73% et jusqu'à 80% sur le littoral du Médoc, estimaient que la fréquentation de cette avant-saison (mai et juin) avait été supérieure à celle de 2016. Dans une certaine mesure, la note de conjoncture du mois de juillet viendrait confirmer cette tendance. Les opinions recueullies auprès des professionnels sur la première quinzaine du mois de juillet précise ainsi que 70% d'entre eux se déclarent satisfaits (et 13% très satisfaits) de cette première période, "qu'ils estiment au moins aussi bonne que celle de l'an dernier", précise le Comité dans son enquête.

La tendance à la hausse est plus visible dans l'intérieur du département et à Bordeaux, tandis que le Bassin d'Arcachon maintient son activité (85% de "bonne fréquentation" et 10% de "fréquentation moyenne") et que le littoral du Médoc présente une progression plus légère (54% de "bonne fréquentation" et 19% de "fréquentation moyenne"). Cela dit, on constate comme chaque année une disparité en fonction des secteurs interrogés. Ainsi, les onglets loisirs et offices de tourisme sont globalement plus satisfaits (avec respectivement 74% et 99% de "bonne fréquentation") que les campings (60%) ou hôtels (64%) du département. Les résidences de tourisme (54%) et les sites viticoles (28% jugent la fréquentation "assez mauvaise" se font en revanche plus de soucis que les "villages de vacances" ou "sites de visites" (38% et 33% jugent la fréquentation "très bonne" dans ces deux catégories). 

De bonnes perspectives ?

Cela dit, si l'on regarde l'appréciation de la fréquentation par rapport à la même période en 2016, les avis sont moins tranchés. En effet, presque la moitié des professionnels interrogés (43%) sur le Médoc les jugent sensiblement équivalentes, ce qui fait augmenter cet indice pour le département (56%). Concernant la fréquentation étrangère, on peut noter une plus forte présence des touristes allemands et espagnols. Plus parlant encore, l'arrivée de la LGV début juillet a eu, logiquement, davantage d'impact sur l'agglomération bordelaise, où 18% des professionnels font part de retombées positives, le reste des indices indiquant évidemment qu'il est encore tôt pour le mesurer (notamment sur le Bassin d'Arcachon, où 56% des personnes interrogées ne se prononcent pas sur cette question). Par contre, les mesures de sécurité entourant les festivités du 14 juillet n'ont visiblement pas empêché l'activité touristique locale de repartir à la hausse pour 41% des sondés et même jusqu'à 61% sur le littoral du Médoc (contre 57% d'impact "équivalent" pour l'intérieur du département.

Enfin, les prévisions sont plutôt optimistes, avec là encore des différences selon les secteurs et les territoires interrogés. 17% des professionnels affirmant avoir un niveau de réservation supérieur pour la deuxième quinzaine de juillet et 71% un niveau similaire à celui de l'été dernier. Le littoral affiche les meilleurs perspectives, le Comité affirmant que "les campings et les résidences de tourisme devraient particulièrement bien tirer leur épingle du jeu". Pour le mois d'août, quatre professionnels sur dix s'attendent à une augmentation de fréquentation, avec cependant un avis moins tranché sur l'agglomération bordelaise, qui oscille entre des perspectives bonnes (38%) et moyennes (47%).

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : Gironde Tourisme

Publié sur aqui.fr le 02/08/2017