Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | En Lot-et-Garonne, un Schéma Départemental des Services aux Familles pour une gouvernance adaptée

1

« Réduire les inégalités territoriales et sociales d’accès aux solutions d’accueil de l’enfant et du jeune ». Voici l’un des objectifs du Schéma Départemental des Services aux Familles, le SDSF, élaboré conjointement notamment par la Préfecture de Lot-et-Garonne, le Conseil départemental et la Caisse d’allocations familiales (CAF). Ce plan « constitue à la fois une feuille de route stratégique et un plan d’actions opérationnels afin de maintenir, développer et faire connaître les services à toutes les familles lot-et-garonnaises », selon la Préfecture.

Afin de soutenir efficacement les familles et permettre aux parents de concilier vie familiale et vie professionnelle, l’État s’est fixé, au niveau national, un objectif majeur en matière de développement de l’accueil pour les jeunes enfants : soutenir la création de solutions d’accueil au sein des établissements, développer l’accueil des jeunes enfants par des assistants maternels, accroître le nombre d’enfants âgés de moins de trois ans accueillis à l’école maternelle. 9 enjeux stratégiques Après un audit précis des besoins sur le territoire, ce dispositif a été établi pour développer une offre équilibrée des services d’accueil de l’enfant, améliorer la qualité des réponses apportées aux besoins des familles, en particulier l’accès aux services des enfants en situation de handicap et des enfants issus de familles « vulnérables », appuyer la mise en œuvre et la pérennisation des services proposés en matière de soutien à la parentalité, poursuivre la dynamique de mise en réseau des acteurs et l’articulation des politiques menées, mettre en place une politique jeunesse partenariale, améliorer l’information des familles et encourager leur participation dans les actions et services proposés, renforcer le maillage des structures d’animation de la vie sociale et leur rôle, développer la promotion de la laïcité et des valeurs de la République, enfin, promouvoir les démarches de développement territorial. Une gouvernance adaptée aux enjeux Ce Schéma a pu voir le jour grâce au concours de douze signataires sous la coordination du Préfet du département, notamment le Conseil départemental, la CAF, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP), la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale (DSDEN), les Agglomérations du département ou encore la Délégation départementale de l’Agence Régionale de Santé. Du reste, une gouvernance organisée à plusieurs niveaux a été mise en place afin de suivre la mise en œuvre du schéma.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : CAF

Publié sur aqui.fr le 05/08/2017