Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Jean Suhas s'en est allé

Triste nouvelle: Jean Suhas, l'ami Jean Suhas, est décédé ce jeudi dans son sommeil emportant sans aucun doute, précieusement, les plus belles images de son enfance dans ce Pays Basque qui le rappelait sans cesse à lui et où sa voix de géant trouvait des intonations bienheureuses? D'une carrière à l'ORTF qui l'avait fait voyager de métropole à l'outre mer avec une soif de comprendre l'autre et les autres, jusqu'à la responsabilité de FR3 dans sa chère Aquitaine, il aura illustré le métier de journaliste avec exigence et ouverture en sachant faire confiance à ses équipes.

Il n'eût de cesse par ailleurs que d'apporter au service de sa région le vaste réseau qu'il s'était forgé au gré de ses missions. Marcel Desvergne qui fonda l'Université d'été de la Communication rappelle le "compagnon de route" de 1980 à 2004 à Hourtin, Carcans-Maubuisson" et ses actions dans le réseau international des Universités de la communication à la Réunion ; en Nouvelle-Calédonie, au Maroc, au Liban... Et puis vint le temps de conjuguer les saveurs de l'Aquitaine et celles des mots pour le dire, d'une plume alerte qui se mettait au service d'un conteur né; à la tête des Savoir faire d'Aquitaine Jean Suhas a contribué à la diffusion de cette culture, nichée au creux des terroirs, que nous partageons avec bonheur et qui est, aujourd'hui, un de ses meilleurs atouts. En guise d'hommage à ce confrère attentif qui nous accompagnait au sein d'Aqui!Presse nous republions un court article publié à la Noël 2007 lors de la sortie des "Trois cèpes". Avec d'affecteuses pensées pour Michèle, Elaudie et les siens.

Les trois cèpes de Michel (Jean Suhas)
Que Jean nous pardonne ; même si la Saint-Luc est derrière nous il reste les salmis de palombes, un de ceux que j’ai tant aimés, l’autre jour, à Barcelonne-du-Gers chez les Pommiès. Un de ces salmis que Michel Baris cuisinait, du côté de Luxey, pour ses amis. Notre conteur que son métier de journaliste, pionnier de la télévision régionale, de feu l’ORTF à FR3, a conduit de l’Hexagone aux DOM et TOM en a rapporté des saveurs exotiques, une poignée d’évocations aromatisées au piment d’Espelette. Des historiettes, drôles et tendres à la fois, comme lui seul sait les raconter. Vous éclaterez donc de rire quand des Chinois, en visite à Rennes, feront un drôle de sort au varech brillant qui supporte de somptueux plateaux de fruits de mer. Vous ne résisterez pas à l’envie d’essayer, en rentrant du Pays Basque, des Aldudes par exemple, le plat de Mamée, ce « xingar eta arroltze », ces œufs accompagnés de ventrèche grillée que Jean Suhas aime plus que tout. Ces beaux jaunes délicatement cuits sur le lit de leurs blancs, doucement mitonnés. Rien à voir chers « british » de passage entre Hendaye et Bayonne avec vos « bacon and eggs ». Et puis vous comprendrez ce qu’il en coûte à Jean Suhas, qui préside par ailleurs l'association des Savoir-Faire d'Aquitaine, d’évoquer la cueillette des trois cèpes de Michel, aujourd’hui disparu.
(Pleine Page Editeur)

Joël Aubert
Joël Aubert

Crédit Photo :

Publié sur aqui.fr le 28/08/2017