Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Un diplôme universitaire pour devenir patron en Dordogne

Frédéric Serveau, Benoît Jamet, directeur de l'IUT de Périgueux et Sylvie Mérigeau, directrice de la CMA 24

L'IUT de Périgueux, unité de l'Université de Bordeaux, en partenariat avec la chambre de métiers lance un nouveau diplôme pour favoriser les créations et les reprises d'entreprises artisanales. Une réunion d'information a lieu le 18 septembre. D'une durée de trois mois, cette formation s'adresse à des demandeurs d'emplois, des salariés, ou des personnes en reconversion professionnelle, titulaires d'un niveau Baccalauréat ou équivalent. Une douzaine de places sont disponibles pour cette première session, qui devrait s'étaler d'octobre à décembre sur un rythme de deux à trois jours par semaine.

Décider de créer ou de reprendre une entreprise artisanale est un beau projet qui doit se construire dans la durée. Chaque année, de nombreux artisans souhaitent passer le relais et voir leur entreprise perdurer. D'un autre côté, un Français sur cinq se dit prêt à créer la sienne. Depuis de nombreuses années, la Chambre des métiers et de l'artisanat, mène de nombreuses actions en faveur de l'accompagnement de ces hommes et de ces femmes qui ont le projet de créer ou de reprendre une entreprise artisanale. "La pérennité est assurée à 88 % des cas, lorsque le porteur de projet est bien accompagné. Mais il manquait une action, un diplôme qui nous parait être aujourd'hui un vrai plus, indique Frédéric Serveau, responsable formation à la Chambre des métiers de la Dordogne. La chambre consulaire a souhaité s'appuyer sur l'Université de Bordeaux et son antenne locale, l'IUT de Périgueux pour proposer le Diplôme universitaire "outils pour entreprendre". "Des enseignants de l'IUT et des experts du réseau des chambres de métiers interviendront dans le cursus. L'équipe pégagoqique sera ainsi étoffée. Et les personnes qui obtiendront le diplôme bénéficieront d'une belle étiquette, celle de l'Université de Bordeaux, qui figure parmi les mieux classées en France", explique Benoît Jamet, le directeur de l'IUT de Périgueux. Ce diplôme universitaire existe aussi à Bordeaux. Mais en Dordogne, il ne s'adressera pas pour cette première session à des étudiants, mais plutôt à des demandeurs d'emploi, des personnes salariés ou non, en reconversion professionnelle. Il y a douze places. La formation est prise en majeure partie en charge par le Conseil régional en terme de financement. Les personnes s'inscrivant dans ce parcours, auront  seulement à régler des droits d'inscription s'élevant  à 189 euros.

L'innovation mise en avant

"Nous avons déjà des contacts. L'aspect novateur du projet d'entrepreunariat sera un des critères de sélection. Il faut aussi que le projet corresponde à une vraie demande, une attente nouvelle du consommateur. A travers cette action, nous souhaitons miser sur l'avenir, les nouveaux modes de consommation", poursuit Frédéric Serveau. La formation se déroulera d'octobre à décembre. Elle débute le 9 octobre et se déroule sur 120 heures, à un rythme à déterminer, sans doute sur trois jours par semaine. En termes de contenu, ce diplôme aborde l'entrepreneur et son projet, l'élaboration du modèle économique, le réseau d'affaires, la levée de fonds, les aspects juridiques et fiscaux. Le financement participatif pourra être aussi abordé en fonction des besoins. 30 heures sont destinées à l'accompagnement du projet.

Une réunion d'information est programmée le 18 septembre à la Chambre de métiers, sur le Pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers : Inscriptions avant le 8 septembre au 05 53 35 87 00. Renseignements sur www.artisanat24.com 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Publié sur aqui.fr le 01/09/2017